7 février 2023
Non classé

Assemblée Générale Extraordinaire du Congrès Juif Européen à Vienne

Le Congrès Juif Européen -CJE- qui regroupe les Présidents de quarante communautés juives en Europe a voté d’importantes résolutions lors de son Assemblée Générale qui s’est tenue à Vienne le 19 février. L’une concerne une plainte qui sera déposée sous peu contre le Président iranien auprès de la Cour Pénale Internationale de La Haye pour incitation au génocide. Mahmoud Ahmadinejad en avait appelé en octobre dernier à la destruction d’Israël qui devait, selon lui, « être rayé de la carte. » Et a multiplié les déclarations dans ce sens depuis.

Par ailleurs, le CJE va demander au Parlement Européen de déclarer Ahmadinejad persona non grata ad pesonam sur le territoire européen. Et, parallèlement, cette organisation lance une pétition pour que les citoyens européens appuient cette demande. Pour la signer, il suffit de cliquer sur ce lien : http://www.eurojewcong.org/ejc/DOC/petition/petition.htm
Autre demande présentée par le CJE au Parlement Européen, celle de n’entrer dans aucune négociation avec le Hamas tant que ce mouvement terroriste n’aura pas reconnu l’Etat hébreu, renoncé à la destruction d’Israël, ainsi qu’aux attentats terroristes, et ne se sera pas engagé à respecter les accords signés par l’Autorité Palestinienne avec Israël avant son accession au pouvoir.

Pierre Besnainou, nouveau Président du CJE, élu en juin dernier, s’est félicité de l’accueil qui lui a été réservé ainsi qu’à son Bureau Exécutif, par les Chancelier, Président et Président du Parlement autrichiens. Il a d’ailleurs pu constater ces derniers mois, lors de ses nombreuses rencontres avec divers chefs d’Etat et dirigeants de premier plan, que désormais le CJE est écouté et est donc un organisme dont la voix compte.

C‘est ainsi que le Commissaire européen aux Relations Extérieures, Benita Ferrero Waldner, a accepté d’intervenir lors de cette Assemblée Générale. Pour y dire « l’inquiétude croissante de l’Union Européenne » concernant le Proche-Orient et condamner à nouveau « les remarques d’Ahmadinejad sur Israël et la Shoa » ainsi que, dans un autre registre, « les attaques d’ambassades ou de centres culturels » dans la foulée de la publication des caricatures danoises. Tout en prônant le respect des différentes cultures. De plus, le Commissaire européen évoquait « la détermination de l’UE » à propos du nucléaire iranien.

Une réunion des plus positives, donc, car, grâce à l’action du CJE, des progrès devraient continuer à être réalisés par le biais d’une meilleure compréhension des Etats européens de la situation au Proche-Orient, dans toutes ses subtilités. Quant à la vigilance et à la détermination du CJE, elles devraient jouer un rôle très positif dans la lutte contre le regain d’antisémitisme, dans toutes ses spécificités, constaté un peu partout en Europe. En en informant directement les plus hauts responsables.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :