6 février 2023
Non classé

Révolution Bleue dénonce

Cette troisième réunion sous une petite pluie, dans le froid, place St Michel à Paris, à deux pas de La Sorbonne, évacuée le matin même, a attiré plus de monde que les quelque 700 personnes qui étaient allées manifester leur soutien au Danemark pour l’affaire des caricatures avec « Révolution Bleue » quelques semaines plus tôt.

A deux pas deux groupes se font face. D’un côté des Chrétiens qui prient et protestent contre l’avortement, de l’autre des jeunes gens, le visage semi masqué, qui ont l’air quelque peu parachutés là, les traitent de fascistes et font mine de chercher l’affrontement, sous le regard à demi amusé de la police.
Se ralliant à leurs écharpes bleues un groupe de plus en plus important, venu à l’invitation de « Révolution Bleue », se forme. Et c’est avec énergie que Georges Clément, Président du Comité Lépante, donne le ton en dénonçant « la justice et ses méfaits, » moultes exemples à l’appui. Thème repris par Claude Reichman, puis Olivier Pichon, qui réclame « la suppression de l’Ecole de la Magistrature, » « la simplicité des lois » et qu’il n’y ait plus « de lois inutiles qui affaiblissent les lois nécessaires. »

Autres problèmes dénoncés par Jean-Christophe Mounic : « les dégradations dans les écoles publiques, » « les 30.000 voitures brûlées chaque année » en France, ou les dysfonctionnements de SNCF et RATP « des hyper-privilégiés qui nous prennent en otages. » Et ce constat : « un smicard ne gagne que quelques dizaines d’Euros en plus qu’un Rmiste. »
Evoquant, « les meurtres barbares et racistes d’Ilan et du gendarme Clin, » il reproche à ceux qui nous gouvernent de « se coucher devant les Islamistes. » Pour s’en prendre ensuite à ce qui serait un soutien du terrorisme si « 120 millions d’Euros sont versés au Hamas qui n’a pas renoncé à détruire Israël… » Les impôts trop lourds sont dénoncés aussi, des impôts dont on ne sait pas toujours à quoi ils servent…Dans le registre de la justice cette fois, il souligne que « en 3 ans Fofana est allé 5 fois en prison » pour en être libéré avant de devenir chef de gang.

Résumant le sentiment général du millier de personnes présentes et aux cris de « Chirac démission », Gérard Pinte, affirme : « nous n’irons pas jusqu’en 2007, le régime est à bout de souffle, » et lançe cet appel : « nous devons nous mobiliser. »
Ce qui, pour Claude Reichman, est en train de se faire, la « Révolution Bleue, » s’étant installée de Toronto à Sydney en passant par le Tenesse ou Paris. Et, pour preuve, le nombre plus élevé chaque fois de personnes venues écouter et applaudir les orateurs.

Et il égratigne au passage Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy, à qui il reproche « CFCM et la construction de mosquées, »citant de Gaulle « qui ne voulait pas que Colombey-les-deux Eglises devienne Colombey-les-deux Mosquées. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :