7 février 2023
Non classé

Les verts français ou Le journal des Mickey

Le motif (une fois encore) ??

Un journaliste de France infos qui interviewait un Vert (j’écoutais vaguement, ce devait être au moins un énarque vert (ça doit exister, ou un polytechnicien vert –oui ça existe !!) bref, je n’ai pas retenu le nom, mais un ponte vert, c’est sûr !!

Donc, le journaliste interroge, très déferant, sur Ségolène et les 35 heures : « comment percevez vous , blabla ..etc… »

Lui : « c’est parce que l’on doit aller plus loin et d’ailleurs, nous proposons les 32 heures et la semaine de 4 jours, vous verrez il y aura encore plus de création d’emplois et d’ailleurs, vous verrez, il y aura moins de circulation, donc moins de pollution !! »

Passée ma crise d’hilarité (il a fallut pas mal de temps)

Et passé mon regret sincère de ne pouvoir intervenir en direct pour lui faire remarquer , poliment, (malgré mon fort penchant pour la formule babelouedienne de « eh, ducon !! ») que si on arrêtait toute activité économique, on arriverait à quasiment stopper toute pollution, à condition bien sur de faire une loi pour empêcher les vaches de péter pour ne pas produire trop de méthane,

j’eu enfin la « révélation » qui a suscité cet enthousiasme que je tiens à vous faire partager :

Nous sommes tous parfaitement stupides de nous faire tant de mouron pour notre situation économique, morale, chômage, institutions etc…

Nous ne réalisons tout simplement pas que nous avons des atouts certains et que certainement nous avons en quelque sorte un quasi monopole mondial que nous ne pensons même pas à exploiter.

Ces atouts cumulés le sont à un tel degré que cela en est éblouissant , enthousiasmant,
Tellement éblouissants qu’ils nous crevaient les yeux et que nous n’arrivions pas à les discerner : songez :

D’abord le nombre de comiques particulièrement élevé , et pas seulement dans les cabarets, (d’ailleurs ces derniers ne font plus le poids tant la concurrence de nos zelites les rends pales et falots)
C’est à tout instant et sur toutes les chaînes, radios, Tv , même à présent sur Internet, que nous avons la chance de bénéficier de ces moments de franche rigolade tels que celui que je viens de vous raconter

Et même, la « fraise des bois » même pas marié à une donneuse de leçons sur les « valeurs de la famille » qui joue les nouvelles saintes nitouche et qui arrive à faire appeler « royalistes » les socialistes , il faut le faire !!

Et, sans rire , ou plutôt en en riant : lesdits socialistes-royalistes frétillant du croupion comme autant de spermatozoïdes prêts à y aller, excités à l’idée de la soupe à leur portée , prêts à toutes les 32 heures et même moins , à ferrailler ferme contre les mondialistes du monde entier , « vous allez voir ce que vous allez voir, blablabla… »
et la coco dubuffet avec ses airs de curé larmoyant qui vient de nous donner des leçons de démocratie ?? et personne ne rit ?? quel manque d’humour ??

Franchement, est ce que ce n’est pas un spectacle hallucinant ?? il y a pourtant de quoi être plié en deux (et même plus) de rire.

Ensuite, le cinéma ou la littérature : dites moi si un film arrive à la cheville de nos feuilletons politico financiers avec leurs rebondissements journaliers, des couples politiques qui s’étripent , des doubles ménages présidentiels, des discours « langue de bois » quand ce n’est pas « langue de bière » « langue à amuser le bon peuple : Boulogne, port de mer, et qui le restera !! »
Faut le faire, faut oser, rien n’est tabou, tout est possible , des balayeurs « techniciens de surface » aux « incivilités » en passant par les « activistes terroristes » ou aux «bébé-colons » !!

Quelle imagination, quelle fantaisie, des prix Nobel de vocabulaire à créer d’urgence pour récompenser ces politico-mediatico virtuoses, manipulateurs de mots (et d’esprit, mais c’est un autre sujet)

Et quel livre peut ravir la vedette aux aventures des nouveaux machos qui s’entretuent sous nos yeux ? . Nous sommes suspendus, haletants, aux nouvelles qui nous donneront en direct la riposte sanglante, le coup fourré sorti de derrière les fagots et enfin, l’estocade qu’on croit finale.

Mais non, l’adversaire se relève, crinière au vent, dague en avant et trébuche, mais va revenir, c’est sûr, estourbir son adversaire , vilain petit gnome ricanant.

Quel livre peut, en direct évoluer sous vous yeux et vous tenir en haleine à ce point ??

Mais, nos avons là ne mine, bien mieux, un trésor !!!

On pourrait les louer, ou même les vendre, à l’étranger. Le pays pourrait très bien monnayer ces spectacles,

Mais surtout, une autre très grande source de revenus pourrait venir d’un autre atout que nous avons, d’un don même : celui de faire ch… le monde entier

Surtout, on aurait un client en or, car le plus riche : l’Amerique !!

on pourrait par exemple vendre notre droit de veto à l’ONU .

Avant, on enverrait Villepin faire un beau discours pour allécher le chaland et vendre plus cher encore

On pourrait continuer à pourrir la vie des uns et des autres en continuant à faire le contraire de ce que fait le monde entier , et surtout en donnant des leçons traumatisantes et énervantes pour les préparer psychologiquement en les culpabilisant, et se faire payer pour s’arrêter

On pourrait louer, à prix d’or Chirac (ou même, le vendre) pour devenir président de la Ligue Arabe ou bien d’ Attac (avant leur fusion prochaine).

Je suis sûre qu’on n’exploite pas assez nos atouts et c’est pour cela que nos avons tant de difficultés économiques.

En fait , on ne sait pas « se vendre » et c’est pour cela, certainement, que nous avons tellement de chômeurs.

A propos des chômeurs, il faut quand même remarquer que certainement plus de la moitié d’entre eux ont voté pour la gauche, et des fois même pour Chirac. On ne voit donc pas pourquoi ils se plaignent.

Quant à ceux qui n’ont pas voté à gauche et qui sont chômeurs quand même, et bien, ils sont le révélateur que nous sommes dans une vraie démocratie (ce qui est très positif) car c’est la majorité qui décide (pour les autres).

Quant à ceux qui n’ont pas voté et qui sont quand même chômeurs, c’est bien fait pour eux, ils n’avaient qu’à aller voter .

Quant à nous, chômeurs ou pas, retraités ou actifs, j’espère bien que nous allons voter , et pas comme des ânes que nous devons être, après tout !!

Tant il est vrai qu’on a les « zelites » qu’on mérite

Mais si nous revenons sérieux, je suis sûre que nos guignols nous manqueront vraiment.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :