26 janvier 2022
Non classé

Revue de Presse Israélienne du Congrès Juif Européen

Maariv-Yediot Aharonot : Les habitants de Sdérot en ont assez d’être la cible des missiles Kassem palestiniens. Pour protester contre le sentiment profond d’insécurité qui s’est installé dans la ville, ils ont décidé de s’y retrancher et d’en interdire l’accès a des véhicules venant de l’extérieur. De même les établissements scolaires feront grève et par conséquent les jeunes écoliers de Sdérot peuvent d’ores et déjà partir en vacances ! Cependant sur décision du maire Elie Moyal, ces mesures n’entreront en vigueur qu’après la visite que le Président de l’Etat Moché Katzav doit effectuer à Sdérot ce matin.

Maariv : Dans un éditorial, l’épouse du ministre de la Défense Ahlama Peretz lance un vibrant appel à l’ensemble de la population israélienne afin qu’elle se mobilise pour faire cesser la situation actuelle : « Nous avons besoin de vos encouragements, d’un mot gentil. Venez rencontrer les gens fantastiques de Sdérot qui sont aujourd’hui de véritables héros. Israël a besoin d’une Sdérot qui soit forte et sure » écrit Ahlama Peretz.

Haaretz : Le gouvernement a décidé d’allouer à Sdérot une aide économique d’urgence dans les domaines de l’éducation de la culture du sport, mais aussi de la sécurité .

Yediot Aharonot : La famille Shviro a décidé de quitter Sdérot suite à la tension permanente qui y règne. C’est la première famille de la ville à faire ce choix.

2. Développement dans le drame de la famille Raliya


Yediot Aharonot : Le ministre de la Défense Amir Peretz a affirmé hier qu’il était possible que l’explosion qui a coûté la vie à sept membres de cette même famille avait été provoqué par un obus de Tzahal qui se trouvait sur la plage et qui n’avait pas explosé en son temps. Cette déclaration va à l’encontre de la position officielle israélienne selon laquelle Tzahal n’a aucune responsabilité dans le drame de la famille Raliya. Peretz a tenu ces propos au cours de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres. Le conseil a repoussé la proposition d’envisager une enquête internationale sur ce drame. Dans son rapport sécuritaire, Peretz a affirmé que depuis le drame de la famille Raliya, une centaine de roquettes Kassem ont été tirées sur Sderot mais que le Hamas a réduit ces tirs laissant la place à d’autres organisations terroristes.

Yediot Aharonot : Selon un quotidien allemand, les images diffusées dans le monde entier de la petite palestinienne Ouda Raliya pleurant sa famille décimée sur la plage de Gaza ont été mises en scène.

L’enquête du journal soulève plusieurs interrogations sérieuses : pourquoi lorsque les secours sont arrivés certains corps de la famille décimée avaient déjà été recouverts ? Qui plus est, selon la version officielle, la jeune palestinienne a été épargnée parce qu’au moment où l’obus a frappé sa famille, elle était entrain de se baigner. Pourquoi , dans ses conditions, ses habits étaient-ils secs peu après ?

D’autres titres en bref :


Haaretz : Le ministre de la Défense Amir Peretz a demandé à la Défense Nationale de réviser très précisément le tracé actuel de la barrière de Sécurité. Peretz entend ainsi vérifier que ce tracé ait été déterminé conformément aux directives de la Haute Cour de Justice et qu’il est le reflet des problèmes de sécurité d’Israël et pas d’un quelconque désir d’élargir les implantations. Peretz entend, en particulier, réviser le tracé de la barrière autour Jérusalem.

Yediot Aharonot : Le roi Abdallah de Jordanie et le président égyptien Hosni Moubarak ont exprimé hier, à l’issue d’une rencontre à Sharm-el–Sheikh, leur farouche opposition au plan de retrait unilatéral d’Ehud Olmert dans les territoires. Par contre, ils demandent à Israël de venir en aide à Abou Maazen dans sa confrontation face au Hamas.

Yediot Aharonot: La première implantation sauvage évacuée sera celle de Havat Maon dans la région sud de Hébron. Cette implantation est considérée comme l’une des plus radicales en Judée-Samarie et le ministre de la Défense Amir Peretz a donné des ordres à Tzahal afin qu’il se prépare à cette évacuation. Parallèlement, Peretz s’est entretenu hier avec les responsables du Conseil de Yesha. Il s’est montré conciliant à leur égard mais leur a demandé de ne pas s’opposer à l’évacuation d’implantations sauvages. Les responsables du Conseil de Yesha sont sortis de leur entretien avec Peretz assez optimiste : « Nous pourrons négocier avec lui ».

Tous les quotidiens : Le gouvernement réuni hier à Jérusalem a voté par une forte majorité de 18 voix contre 5 en faveur d’un nouveau statuts pour les enfants de travailleurs étrangers résidant illégalement en Israël. Ces enfants-ils seraient un à deux milliers en Israël selon les estimations officielles, pourront devenir citoyens israéliens à part entière. Le gouvernement a déterminé hier de nouveaux critères « humanitaires » destinés à améliorer les conditions de vie de ces enfants. Il s’agit d’enfants qui sont arrivés en Israël légalement avant l’âge de 14 ans mais dont les parents sont devenus au fil des ans travailleurs illégaux. Pour obtenir la citoyenneté, ils devront avoir vécu au moins 6 ans en Israël, parler l’hébreu et étudier dans des écoles et lycées israéliens.

Tous les quotidiens : Visite en Israël de l’actrice américaine Ouma Thurman qui a effectué une visite en Israël. Elle a assisté, hier à Jérusalem, au mariage de l’une de ses proches amis Amalia Dayan , la petite-fils du légendaire Moché Dayan qui d’ailleurs vit à New York et y dirige l’une des galeries d’art les plus prisées.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :