5 février 2023
Non classé

Faut-il payer les Togolais pour que la France gagne deux à zéro ?

Les Togolais sont une équipe en crise, depuis le début du Mondial. Leur sélectionneur a démissionné, à la veille du premier match, parce que les joueurs n’ont pas touché la prime qui leur avait été promise.
Après moultes rebondissements, les joueurs ont menacé de ne pas jouer le deuxième match, toujours pour une histoire de gros sous. Le terrain est donc propice. J’espère qu’il y a, dans les hautes instances, des crânes d’oeuf qui ont appelé Bernard Tapie, et l’ont envoyé d’urgence en Allemagne.

A ce niveau là, le football ne peut plus être un jeu de hasard.
Il faut donc donner à Nanard les moyens de nous sortir de là. Il y a treize ans, les tarifs étaient de 300.000 francs pour acheter un joueur de Valenciennes, à la veille d’un match contre Marseille.
Certes, la vie a augmenté, certes, c’est la coupe du Monde, mais le Togo n’a pas le niveau de vie de la France. Nanard devrait savoir s’y prendre, et s’adapter au cours du marché. Cela ne devrait pas coûter trop cher.

Et avec son bagout, il est capable de dire que c’est pour équilibrer les rapports Nord-Sud.
Moi, à sa place, j’arroserai quatre personnes : le gardien de buts, pour qu’il relâche un ballon dans ses cages, l’arrière central, pour qu’il laisse passer Henry, et l’avant-centre, pour qu’il tire à côté, parce qu’avec Barthez, il a suffi d’un tir au but contre la Corée pour qu’on en prenne un.
Par sécurité, j’arroserai aussi l’arbitre, et je lui paierai en plus une Prostituée pour la nuit, comme le faisait les dirigeants bordelais dans les années 1990, pour qu’il siffle le penalty qu’il faut !

Vous êtes scandalisé par mes propos ? Mais ouvrez les yeux ! Les sponsors vont perdre gros si on est éliminés ! Les chaînes de télévision ne vont plus facturer leurs tarifs publicitaires au même prix. Les journaux vont moins se vendre. Les maillots de Ribery et de Zidane ne vont plus partir à 100 euros pièce !

Mais surtout, dans ce cas, on n’échappe pas à une crise gouvernementale sérieuse. Le peuple va vouloir des têtes, et celle de Domenech ne va pas lui suffire !

Villepin est de plus lâché par sa majorité. Il veut privatiser Gaz-de-France, mais Sarkozy, qui est d’accord sur le projet, lui met des bâtons dans les roues. Depuis le CPE et Clearstream, le Premier ministre n’en finit pas de manger son chapeau. Au bord du pétage de plombs, il tombe comme un bleu dans une provocation de Hollande, et le traite trois fois de lâche au Parlement. Certes, c’est moins grave que couyemol, mais cela ne se fait pas !
Bien entendu, les socialistes exigent des excuses, mais il y a plus grave pour le gouvernement. Le groupe UMP ne soutient absolument pas le Premier ministre. Pire, Christine Boutin demande son départ (entre parenthèses, j’ai tout compris, elle s’est vendue à Sarkozy, et je m’attends à la voir ministre de la Famille si l’agité de la place Bauveau gagne en 2007).

Le nouveau gauchiste Bayrou demande des élections anticipées ! Les socialistes réclament son départ (sans demander celui de Chirac, ce qui est stupide). Villepin est à l’agonie.

Pour reprendre les expressions du Premier ministre lui-même dans l’intimité (lire le dernier livre de Franz-Olivier Giesbert), il est obligé de baisser son pantalon à l’assemblée, et de demander pardon à Hollande et aux socialos. La honte pour lui !
Sa dernière chance est donc que l’équipe de France s’en sorte, et qu’elle occupe les journalistes pendant encore quelques jours. Dans ce cas, Villepin part en Allemagne, lie son sort à celui du sélectionneur Domenech, aussi impopulaire que lui, s’achète un maillot bleu, chante la Marseillaise à tue-tête, devant les caméras. Chirac, son maître, avait su remarquablement le faire, en 1998. Sa cote peut remonter un peu dans les sondages, vu qu’elle peut difficilement tomber plus bas.
Quelques jours après, le Président fait son dernier discours du 14 juillet, avec les éternels Poivre d’Arvor et Chabot, et il peut annoncer qu’il garde toute sa confiance dans son premier ministre.

Mais pour cela, il faut que les Togolais soient compréhensifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :