24 septembre 2020
Non classé

Italie, France : encore plus extremistes que la Ligue Arabe…

Quant à la presse européenne, n’en parlons pas, (Le Figaro ou la voix de son maitre…), en particulier la presse de gauche anglaise genre The Guardian avec une page “opinion” rejettant totalement la responsabilité sur Israel. La presse démocrate américaine comme le Herald est bien plus équilibrée, voire franchement plus proche de la vérité : le Hezbollah a délibérément cherché à nuire…

Et heureusement que l’on s’en souvient encore…mais dans une semaine ? Car à force de montrer de façon hyperréaliste les destructions et les morts collatéraux, les médias mettent en scène l’oubli et dessinent peu à peu le Hezbollah et le Hamas dans la position victimaire…illustrant ainsi le mot prononcé par notre expert extraordinaire et si avisé (JC) celui de “disproportionné” (repris par Prodi) alors que le Hezbollah, ce bras armé de l’Iran a déclenché la guerre…oui la guerre…n’en déplaise aux experts en déni de réalité.

Il est d’ailleurs assez risible de lire le Figaro du 19 juillet se demandant doctement si l’on avait assez de preuves pour dénoncer la main de l’Iran, ou si le Hezbollah n’avait pas plutot agi de façon autonome, tel un mouvement “nationaliste”… Ce propos est en effet risible parce qu’il n’y a pas de nationalisme en islam à la manière des mouvements patriotiques, c’est là une vision eurocentriste de la chose, il existe au contraire une volonté de défendre des territoires islamisés et d’en conquérir de nouveaux (comme l’a prouvé l’histoire de l’islam), tout en sachant que le principal territoire est spirituel et qu’il s’agit d’en défendre l’incarnation sur Terre.

Autrement dit, il ne s’agit pas seulement de rendre conforme une Idée, une Race, une Terre, comme dans les nationalismes japonais, allemand, voire, par certains biais, français, il s’agit, aussi, voire surtout, de réaliser l’Idée islamique, de la défendre, de l’étendre à l’infini du monde connu…

Et aujourd’hui, à la différence des volontés de puissance allemande, japonaise, voire européenne (comprise au sens d’universalisme christique visant à “civiliser” le monde…), l’islam, lui, n’a rien retenu de ses échecs passés ; il continue dans les memes erreurs et a évidemment fait régresser dans sa direction les mouvements plus ou moins “modernisés” du dit “nationalisme arabe” semblable, lui, aux nationalismes japonais et allemand (une Race une Langue une Terre).

L’islam, qu’il soit shiite iranien ou sunnite benladeniste, veut agir comme l’islam des premiers temps, jugeant nul et non avenu quatorze siècles d’Histoire mondiale. Ce qui est ” aberrant” pour reprendre ce terme qu’affectionne également notre expert international (JC) que meme les martiens nous envient…

Pourtant lorsque l’on entend les propos du président iranien, cela n’a rien de “disproportionné”: c’est leur stratégie meme.

Comment se fait-il que seuls les Américains et les israéliens la prennent au sérieux ? Par quelle cécité nos experts français et européens sont-ils habités ?

Sans doute celle d’un ressentiment nationaliste vivant par procuration. Ainsi la France, mais aussi l’Italie, dont les passés et présents sociaux-nationalistes restent encore impensés….

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :