8 décembre 2022
Non classé

Regard critique sur l’islam

Nous avons, selon les périodes, trois Corans et enfin trois Islam. Les musulmans d’aujourd’hui ont hérité de cette diversité et cette contradiction.
La première période débute quand Mohammad fait de la propagande pour sa religion mais comme je viens de le dire, je le considère comme un parti politique.

Première période : personnalité de propagande


Dans cette période de propagande et campagnes électorales, Mr Mohammad est très gentil, adorable, aimable. Il accepte toutes les autres croyances, même les noms croyants. Il accepte les Juifs, les Chrétiens, les Bouddhistes et les Zoroastriens…
On l’insulte et on lui jette les poubelles sur la tête sans qu’il ne dise le moindre mot. Dans cette première période de propagande et campagnes électorales, il est très gentil, compréhensif et tolérant.
Par conséquent, l’Islam, le Coran et le Mohammad de cette période de la création de l’Islam est d’accord avec tout le monde.

Deuxième période, Mr le maire !


Mais dans la deuxième période, c’est l’époque où les chefs de tribus d’une ville proche de La Mecque, Yassreb, n’arrivent pas à choisir entre eux, un chef, un maire ou un président.
Un jour, ces chefs de tribus trouvent Mr Mohammad à La Mecque qui parle d’un Dieu unique faisant ses prières vers Jérusalem, qui reconnaît Moise et Jésus comme des messagers de Dieu. Il précise dans le Coran que le peuple juif est le préféré d’Allah. Mr Mohammad s’installe donc à Yassreb et y devient le chef, le maire ou le président.
A ce moment-là, c’est la deuxième période de sa vie et de l’histoire de son Islam et de son Coran qui va commencer.
Il est obligé de régler les problèmes quotidiens, personnels, familiaux, sociaux des habitants de Yassreb.

A cette époque, Mr Mohammad va prendre en compte certaines lois de la Torah et s’il ne trouve pas de solution pour légiférer dans la tradition juive, c’est lui-même qui va inventer des lois et des règles.
Il va alors changer le nom de la ville de Yassreb et la nommer Médine qui veut dire la ville civilisée, Utopia.
C’est dans cette deuxième période de la création de l’Islam que Mr Mohammad va dire :
On peut frapper les femmes en cas de désobéissance.
Les femmes doivent se couvrir (être voilée).
En terme d’héritage, les femmes héritent de la moitié des hommes.
Le témoignages de deux femmes comptent pour celui d’un homme.
La lapidation est la punition sauvage de l’adultère.
Le mariage des filles à 9 ans et plusieurs autres lois islamiques sont décidés et installés à ce moment-là.

Et voilà un autre Mr Mohammad, un autre Coran et un autre Islam qui ne ressemble en rien à l’Islam de la période de propagande et de campagnes électorales et publicitaires de La Mecque.

La troisième période et personnalité

La troisième période est celle des attaques, commandos, violences et assassinats politiques que j’avais bien cité avec des références précises dans le livre « Femmes et Guerres en Islam Politique ». J’avais notamment précisé et cité l’origine des versets du Coran en Arabe et en Français concernant ces sujets-là.
Par exemple, une femme juive qui faisait des poèmes en critiquant Mr Mohammad qui n’était ni guerrière ni politicienne fut tuée.
Mr Mohammad désigna une personne pour aller l’assassiner chez elle. Elle sera tuée par surprise ainsi que plusieurs autres personnes (on peut nommer cette événement Terreur).
Mr Mohammad et sa ville Médine vont être isolés suite à un embargo économique et politique de ses voisins et surtout de La Mecque, capitale de la nation d’Arabie.
Le prophète de l’Islam commence alors à attaquer les caravanes qui venaient de La Mecque et des villages juifs voisins qui étaient très riches…

J’ai cité 63 combats dont environ 60 étaient des attaques dans mon livre Femmes et Guerres en Islam Politique.

Mr Mohammad nommait ces combats : GHAZAVAT (attaques, pillages).
Ce qu’il gagnait des attaques, il le nommait, GHANIYMAT (butin).

Lors des attaques, on prenait les richesses, les femmes et les enfants (ils devaient esclaves) et on partageait l’ensemble parmi les combattants.
C’est ici que naît un autre Islam, un autre Mr Mohammad et un autre Coran très violent, non tolérant, qui n’accepte pas les autres et qui va conquérir le monde entier et l’ensemble des croyants monothéistes ou non sont obligés d’accepter l’Islam…

Aujourd’hui !


Alors aujourd’hui, quand les musulmans modérés parlent d’Islam moderne, ils ne prennent en compte que la première période de l’Islam et du Coran et de l’attitude de Mr Mohammad qui était la période de propagande et campagnes publicitaires.
Et ils oublient et font oublier les deux autres périodes et parties qui sont très importantes.
Les fondamentalistes qui sont présents partout et la plupart en Europe et dans les pays musulmans essaient d’installer les lois islamiques.
Ils prennent en compte, eux, la deuxième et la troisième période de l’Islam d’origine.

La position officielle de la France laïque !


Aujourd’hui, le voile est interdit, les lois islamiques sont interdites (l’expulsion de l’Imam de Vénissieux, Mr Bouziane, qui avait annoncé dans un journal les lois islamiques concernant les femmes).

L’Etat français a encore pris une position officielle contre ces lois.

Les fondamentalistes vont commencer à utiliser la première période de la création de l’Islam pour se préparer en cachette (pour les deux autres périodes).

Même dans le Coran, au verset 54 de la sourate ALE OMRAN (Al-Imran), les musulmans sont autorisés à être rusés et futés au moment opportun.
C’est le cas aujourd’hui de la plupart des fondamentalistes musulmans quand ils sont face aux laïques et rationalistes.
Le verset est ainsi, ils (les juifs) étaient futés et rusés, Allah en a fait de même, Allah est le plus grand futé et rusé de tout les temps.
L’islam politique n’est pas ni laïque ni démocratique ni rationnelle ! ?
Désormais la France a officiellement prit position contre les lois islamiques. Les islamistes vont commencer à devenir des politiques et vont utiliser d’autres méthodes de travail.

Sans aucun doute, ils vont mobiliser les individus ignorants pour pouvoir faire avancer leurs idées.

Ils disent qu’il faut mettre l’Islam, le Coran et l’attitude de Mr Mohammad dans son contexte. Alors les gens qui ne connaissent pas bien l’Islam ne comprennent pas non plus cette question de contexte car le contexte de l’occident d’aujourd’hui est celui des états démocratiques, laïques et rationnels, alors il est contre les lois islamiques.
Pourquoi contre ?
Sept républiques islamiques !
En islam politique, ce n’est pas la démocratie qui gouverne, c’est Allah et son prophète ! !
Et la laïcité veut dire la séparation de la religion des politiques.

Mais l’Islam d’origine est un parti politique que l’on gouverne et où l’on exerce la politique avec la religion ! alors ! pas de séparation de la religion des politiques ! ! en islam politique ! !

Depuis 25 ans jusqu’à ce jour, vous avez l’exemple réel dans le monde qui est la création de sept républiques islamiques (le fait que les Nations Unies aient reconnu ces républiques islamiques dans son organisation ! ?).

L’Islam n’a pas été rénové


Enfin, l’Islam n’a pas été rénové à ce jour car il y a toujours eu des fatwas et la violence qui existe aujourd’hui : critiquer l’Islam ou la quitter signifie condamnation à mort ! !

Il ne faut pas oublier que dans l’histoire, l’Islam était déjà sorti de la péninsule d’Arabie et grâce à la force, la religion avait conquis les plus grandes civilisations de son époque comme l’Egypte, la Perse, Babylone (l’Irak), l’Assyrie (la Syrie), la Phénicie (Liban), les Berbères (Le nord de l’Afrique), Rome…
Après l’invasion des musulmans, toutes ces grandes civilisations ont abandonné leur culture de plusieurs millénaires, leur foi, leur origine et même leur langue.

Aujourd’hui, le monde entier parle du peuple arabe et il ne sait pas que toutes ces grandes civilisations sont devenues depuis plus de 1000 ans, arabophones… à la suite de la force imposée.
Si les gens vaincus étaient pauvres, soit on les tuait soit ils étaient voués à l’esclavage. Par contre, s’ils étaient riches, ils étaient obligés de payer une taxe très élevée mensuellement.
Par contre, s’ils acceptaient l’Islam, ils n’étaient plus esclaves et les riches ne payaient plus la taxe…..
Cette idée a également facilité d’arabiser, islamiser une grande partie du monde… Ils sont descendus jusqu’à Poitiers ! !

Les grands chefs musulmans qui parlent de l’Islam savent bien de quoi il est question ! Un islam international ! !
Alors le but des grands savants musulmans de notre époque comme KHOMEINY, BEN LADEN et ZARGHAVI et les petits imams des petites mosquées en occident comme celui de Vénissieux, Mr Bouziane, est d’installer les lois islamiques où il y a assez de musulmans.
Et il ne faut jamais oublier que les musulmans ordinaires que nous voyons tout les jours qui parlent d’un Islam tolérant, gentil et non violent, ne connaissent pas bien leur croyance (l’Islam) comme celle que connaissent les grands savants musulmans ! !
Ce sont des êtres humains gentils, tolérants, simples et nos frères et sœurs mais ils ne connaissent que dix des 100 000 pages de l’histoire du Coran et l’islam ! !

Par contre, quand les grands chefs musulmans parlent de l’Islam, ils savent bien de quoi il est question…

Conquiert le monde grâce à l’épée ! !

C’est ainsi que KHOMEINY (originaire du Kashmir) a parlé de l’exportation de la révolution islamique dans le monde et BEN LADEN qui venait du Yémen, chef des musulmans en Arabie Saoudite, au Soudan, en Afrique, en Europe et même en France (selon la justice française, la plupart des procès des attentats ont été perpétré par le groupe de BEN LADEN ou d’autre groupe terrorisme islamiste…

Rappelons-nous :

Le projet d’attentat islamiste de Strasbourg jugé le mercredi 06 octobre 2004 :

PARIS (Reuters) : – Le procès de dix membres présumés du “groupe de Francfort”, soupçonnés d’avoir préparé en décembre 2000 un attentat contre la cathédrale de Strasbourg et le marché de Noël de la ville, s’est ouvert devant le tribunal correctionnel de Paris.
Il doit durer jusqu’au 2 décembre.
Le procès a débuté avec les interrogatoires d’identité des dix prévenus dans une salle d’audience surveillée par une vingtaine de gendarmes.
Six des prévenus comparaissent détenus.
Le projet d’attentat aurait été conçu en 1999 en Afghanistan dans l’entourage du chef d’Al Qaïda, Oussama ben Laden.
Les prévenus, pour la plupart Algériens ou d’origine algérienne, auraient transité par les milieux islamistes radicaux londoniens. Ils encourent jusqu’à dix ans de prison pour “association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste”.
En mars 2003, quatre autres membres du “groupe de Francfort” – Aurobi Beandali, Hicham el Haddad, Fouhad Sabour et Lamine Maroni – ont été condamnés à des peines allant de dix à douze ans de prison en Allemagne. (liberation)
– Avant New York, il y a eu Paris. C’était dans les années 90. A l’époque, l’existence d’une Internationale terroriste islamique était souvent contestée. Aujourd’hui, les « antiterroristes » en appellent à une vraie coopération judiciaire européenne.
Pour les spécialistes de l’antiterrorisme, la menace islamiste en France remonte au début des années 90. Tout commence en mars 1994, lorsque l’attention des RG est attirée par les activités d’une association du vieil Orly (Val-de-Marne) : l’Association éducative des musulmans de France (AEMF).
Les adolescents qu’elle encadre se mettent à insulter leurs professeurs en classe et accusent leurs parents d’être de « mauvais musulmans ». Ils se laissent pousser la barbe.
Très vite, l’enquête permet d’établir que l’AEMF n’est pas, comme on le croit, une association d’éveil par la lecture et le sport, mais une école coranique animée par deux truands notoires : Brahim et Mohamed Chalabi.
Des mois d’investigations vont être nécessaires pour remonter les filières. La toile tissée par ce gang islamiste passe par l’Allemagne, l’Angleterre, la Suisse, la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie et l’Algérie. (Les archives de France-Amérique Semaine du 29 septembre au 5 octobre).

Le procès d’un réseau islamiste actif en Belgique avant le 11 septembre 2001 s’est ouvert à Bruxelles


Le principal prévenu est soupçonné d’avoir entretenu des contacts avec des membres d’Al-Qaida.

La justice belge a ouvert, lundi 13 septembre, le procès sous haute sécurité d’une double filière islamiste, active à Bruxelles et à Anvers, et qui aurait été en contact étroit avec le réseau européen d’Al-Qaida avant le 11 septembre 2001.
Dix prévenus sont dans le box de la 54e chambre correctionnelle de Bruxelles. Ils sont soupçonnés d’avoir participé à une association de malfaiteurs ayant fourni un appui logistique au terrorisme islamiste, d’avoir commis de nombreux faux, de s’être livrés à divers trafics et, peut-être, d’avoir préparé un attentat contre la “tour Philips”, un bâtiment situé au cœur de la capitale européenne. L’instruction n’a toutefois pas permis d’étayer ce soupçon et cette charge n’a finalement pas été retenue.( LE MONDE | 14.09.04 |)

Le procès de l’islamiste français Pierre Robert, alias «Abou Abderrahmane», a repris brièvement vendredi devant la cour d’appel de Rabat avant d’être suspendu jusqu’à lundi à la demande de la défense.
Pierre Robert, dont le procès s’était déjà brièvement ouvert lundi dernier, est désormais défendu par un nouvel avocat, Me Abdelfettah Zahrach, membre influent de l’Association marocaine de défense des droits de l’homme (AMDH). Celui-ci a demandé un délai à la cour pour préparer la défense de son client.

Il a aussi demandé une expertise médicale, Pierre Robert ayant été légèrement blessé lors de son transfert depuis la prison de Salé, en banlieue de Rabat, vers le palais de justice, placé sous très haute surveillance policière. Selon Me Zahrach, le Français aurait été «blessé aux cervicales» suite à un violent coup de frein du fourgon cellulaire qui roulait à très vive allure. Se sentant «très faible», l’accusé a été autorisé à s’asseoir pendant l’audience. (.bladi.net)

Le commandant AHMAD SHAH MASSOUD a été assassiné en Afghanistan par deux individus d’origine musulmane avec la nationalité européenne.

ZARGHAWI qui avait tué plusieurs personnes de nationalités différentes en Irak n’est pas irakien…

Alors nous pouvons réellement constater que le but mondial et international de cet Islam politique moderne qui prends en compte les trois périodes de la création de l’Islam est en train de gêner le monde entier…

Il ne faut pas oublier que l’Islam d’origine depuis sa création par Mr Mohammad était plutôt un parti politique qui avait un but économique et politique. C’est pour cela qu’il a commencé de la péninsule d’Arabie et grâce à l’épée, il a conquit le monde.
Les grandes civilisations citées auparavant ne sont pas devenues musulmanes par des conférences, des discours ou des aides humanitaires…, on leur a imposé cette religion par la force.

Alors aujourd’hui, il ne faut pas « victimiser » le peuple musulman qui suite à son ignorance va devenir un potentiel fort en faveur de l’Islam Politique.

Plusieurs milliers de citoyens musulmans européens avaient des contacts directs avec le camp d’entraînement de KHOMEINY, BEN LADEN, SADDAM HUSSEIN etc… qui sont aujourd’hui parmi nous.

Alors à nous de commencer à bien travailler grâce à nos médias et à nos tribunes pour casser la censure et critiquer l’Islam Politique sans avoir peur des menaces qui sont restées quatorze siècles dans nos têtes.

Jusqu’à maintenant plusieurs milliers de personnes ont été assassinées…

Si nous ne nous mobilisons pas, c’est l’ignorant qui prendra la place avec la violence et son manque de tolérance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :