30 septembre 2022
Non classé

La désinformation lors du conflit Israël/Hezbollah

Tout au long de cette guerre tragique, la milice paramilitaire chiite s’est en effet livrée à de multiples opérations de manipulation et de propagande, souvent grossières mais malgré tout efficaces. Chose grave, cette actualité falsifiée a la plupart du temps été relayée sans contrôle préalable par les journalistes et les agences de presse internationales, traduisant un déficit de professionnalisme flagrant et aberrant. Pis encore, les grands médias, ou tout du moins leurs employés au Liban, ont parfois pris une participation active aux manipulations et mises en scène orchestrées par le Hezbollah, en raison d’un attrait éhonté pour le sensationnalisme ou par esprit partisan.

Par conséquent, ce dossier se veut moins une critique des méthodes du Parti de Dieu – dont le comportement ne surprend pas – ou un soutien à la position israélienne – ce qu’il paraît être de facto – qu’une remise en question citoyenne de l’influence, de l’intégrité et du professionnalisme des médias.

Les évènements et analyses compilées ici proviennent majoritairement de blogs, pour la plupart anglo-saxons, qui ont joué outre-Manche et outre-Atlantique un rôle de contrepouvoir insoupçonné. Ne citons que les plus importants: Little Green Footballs, EU Referundum, Zombietime ou encore Newsbuster. Le site Extrême-centre.org a quant à lui constitué un relais très précieux.

A ce titre, ce dossier est tout autant l’oeuvre de la blogosphère que de son auteur. Et conformément à la règle d’airain du blogging, la diffusion de cette synthèse est bien évidemment libre à condition d’en mentionner la source.

// La désinformation lors du conflit Israël/Hezbollah \\
– Dernière mise à jour : 17/09/06 –

Le Hezbollah en chef d’orchestre médiatique
La FINUL: une opportunité de propagande pour le Parti de Dieu
Du bon usage du milieu civil
Le scandale Adnan Hajj: la partie émergée de l’iceberg
– D’autres exemples de manipulation médiatique Partie 1 – Partie 2 (non achevé)
Le double langage partial de Reuters
La réponse libanaise prise en otage: un exemple patent de dérive
Le Qanagate ou la corruption des médias (non achevé)
L’affaire des ambulances de la Croix rouge “attaquées” par Israël

Source: AlternativeStream.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :