29 janvier 2023
Non classé

La TSR fait la propagande des terroristes

La personne que choisissent les journalistes pour les «guider» est elle-même une (ex-)terroriste communiste (!), qui a tenté d’assassiner un chef de milice libanaise (mais ne l’a que grièvement blessé). Ils se font aider aussi par Human Right Watch, une organisation non gouvernementale notoirement anti-israélienne, qui voit une équivalence parfaite entre les roquettes du Hezbollah visant délibérément des zones uniquement civiles d’Israël (où les installations militaires sont bien séparées des habitations civiles, lesquelles sont dotées d’abris) et les missiles israéliens qui visent des cibles militaires et atteignent aussi les équipements civils qui les entourent et les recouvrent, des jours après avoir signalé leur attaque par des lâchers de tracts — un détail que nos journalistes oublient aussi, bien entendu. Un peu plus tard, on peut entendre, comme une déclaration de gloire, qu’«ici, tout le monde est dans la résistance, toute la famille».

Le film: http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500071&bcid=454687&format=450&vid=7199478

Ce reportage fait l’apologie du Hezbollah et déforme gravement la réalité des faits. Au point de déclencher plusieurs réactions d’indignation spontanées. En voici des exemples:

http://ajm.ch/wordpress/?p=307
http://ajm.ch/wordpress/?p=308
http://ajm.ch/wordpress/?p=312
http://ajm.ch/wordpress/?p=314

Or la loi Suisse permet aux téléspectateurs de déposer une plainte dans de tels cas. Il faut pour cela réunir au moins 20 personnes soutenant la plainte, dans un délai de 20 jours. Chacune de ces personnes doit être «suisse ou étrangère âgée de 18 ans révolus, titulaire d’un permis d’établissement ou de séjour».

La loi en question: http://www.admin.ch/ch/f/rs/784_40/index.html (articles 4, 60 et 63)

Hier, dimanche 29 octobre, en fin d’après-midi, lorsque nous avons pris conscience de cette possibilité, nous avons formé un petit groupe, concrétisé et lié par un échange d’e-mails. «Nous» sommes une demi-douzaine de Suissesses et de Suisses décidés à tenter de faire éclater une petite bulle de vérité par le biais de cette plainte. Et nous cherchons du renfort. Dès que nous serons en nombre suffisant, nous rédigerons une plainte (nous avons un juriste avec nous), recueillerons les soutiens sous la forme requise et lancerons la procédure.

Si ce projet vous intéresse, contacter ajm@ajm.ch (Alain Jean-Mairet) ou III44@aol.com (Gabrielle Goldwater)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :