7 février 2023
Non classé

Rififi à la frontière entre l’Egypte et Gaza

Un garde du Premier ministre palestinien a été tué, son fils légèrement blessé, parmi la trentaine d’autres blessés. Ismael Hanyeh, qui a redit depuis Téhéran, au cours de son voyage, qu’il ne reconnaîtrait jamais Israël, a pu rentrer à Gaza, sans ses millions, lors du retour des Européens. Des proches sont restés en Egypte avec ses valises pour décider de ce qui va être fait de cet argent. Qui sera sans doute déposé sur des comptes de la Ligue Arabe.

C’était là le premier voyage d’Ismael Hanyeh à l’étranger. Voyage qu’il a décidé d’écourter compte tenu de la situation interne à Gaza et qui n’a strictement rien à voir avec Israël. L’Etat hébreu respecte, en effet, un cessez-le-feu violé quotidiennement par des Palestiniens qui continuent à tirer des roquettes sur le sud d’Israël. Plus d’un millier de roquettes ont été tirées à ce jour. Elles atterrissent parfois dans des zones non peuplées mais souvent aussi sur les villes de Sdérot ou Ashkelon et ont déjà fait des victimes civiles israéliennes. Les tirs d’aujourd’hui ont touché des bâtiments civils israéliens, sans faire de victimes.

Ce retour donc, a été décidé dans la foulée de l’assassinat délibéré des 3 jeunes enfants – moins de dix ans- d’un officer des renseignements palestiniens, proche de Mahmoud Abbas alors qu’ils se rendaient à l’école. Assassinat suivi de celui d’un juge du Hamas appartenant à l’aile armée du mouvement terroriste. Ce qui a entraîné des arrestations par le Fatah et des kidnappings perpétrés par le Hamas.

Il faut noter que si les millions d’Ismael Hanyeh n’ont pu entrer à Gaza, d’autres valises, elles, y sont entrées auparavant.
On sait que cet argent est utilisé à des fins terroristes. Ou à des fins dites « caritatives » ce qui expliquerait qu’en dépit des affirmations entendues ici ou là, les habitants de la Bande de Gaza, à en croire les images vues dans reportages et documentaires pourtant très orientés programmés à la télévision, notamment sur ARTE, sont loin d’être au bord de la famine. Documentaires comme celui passé ce même soir sur ARTE qui parle d’essence de plus en plus rare et de plus en plus chère mais prouve le contraire, sans le vouloir, en montrant des embouteillages à Gaza !

Par ailleurs des sommes conséquentes sont allouées à des O.N.G dont l’impartialité est plus que douteuse.
Sans compter qu’Israël laisse entrer dans la Bande de Gaza vivres, médicaments et fuel par le passage de Karni au nord de la Bande.

Rappelons que Jean-Louis Bianco, co-président de campagne de Ségolène Royal, qui l’accompagnait dans son récent voyage proche-oriental, actif au sein de France-Palestine 04, et qui y fustige Israël, participant de la désinformation ambiante, a signé la pétition de Témoignage Chrétien demandant que les fonds européens soient versés au gouvernement du Hamas.

On peut se demander, après cette nouvelle bataille rangée de Rafa, ces assassinats et kidnappings intra-palestiniens ce qu’il adviendra de ce gouvernement d’union nationale que tente d’établir en vain Mahmoud Abbas depuis des semaines…Et on ne peut qu’avoir une pensée pour Gilad Shalit, soldat franco-israélien kidnappé en Israël il y des mois, toujours détenu alors qu’Israël a proposé de relâcher mille détenus palestiniens contre sa liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :