29 janvier 2023
Non classé

La dérive complotiste du nouvel antiaméricanisme (up to date)

Aussi est-il de bon ton dans le Herald tribune du 27 décembre comme dans le Monde daté du même jour de critiquer respectivement dans une tribune et dans une analyse, l’attitude…américaine en stipulant que celle-ci jetterait de l’huile sur le feu, créant même la menace supposée, à savoir la présence pourtant vérifiée d’Al Keida au coeur des Tribunaux islamiques…On croit rêver.

C’est donc la théorie du complot que l’on a vu si bien fonctionner avec Thierry Messian et son refus d’admettre qu’un avion détourné se soit écrasé sur le Pentagone, sans parler des diverses théories (telle celle d’Eric Laurent, cet ancien du Monde) mettant directement en cause l’administration Bush quant au fait d’avoir laissé partir des avions saoudiens le 11 septembre 2001, c’est ce peu qui tient lieu désormais, de plus en plus, de prisme analytique, à défaut de mieux, ne serait-ce que reconnaître tout simplement qu’il existe une menace et que celle-ci ne se nourrit guère de revanche sociale mais plutôt d’envie d’être calife à la place du calife…. Ce après quoi court l’islam depuis la chute de l’Empire turc en 1923.

Les faits contingents, précis, sont également écartés, telles que les attaques incessantes au sud de la bordure éthiopienne afin de créer un no man land permettant tous les trafics et l’armement de djihadistes (avec l’aide de l’Erythrée), au profit de fantasmagories ayant toutes en visée évidemment les comploteurs américains, face à des islamistes épris de paix, (ils avaient même remis de l’ordre -juste ?- dans la capitale somalienne : à savoir tout interdire !… ).

En réalité, ce qui est en jeu (et nous y reviendrons) tient en peu de mots : l’idéal frustre de ces tribunaux islamiques, allant même jusqu’à interdire les écrans TV lors de la dernière coupe du monde de football, est un idéal partagé par de nombreux anti-globaux avides de frugalité et d’ordre moral anti-liberté ; aussi, le fait que cette utopie soit mise aujourd’hui à bas en Somalie nécessite de s’abandonner, pour compenser, à la théorie si douce du complot, faisant sienne au fond l’idée que Ben Laden serait une création de la CIA…puisque le “true” islam serait incapable de telles choses…

C’est dire à quel point le mal est devenu incurable…Il se nourrit cependant de cette alliance morbide entre djihadistes qui n’existent que par la dernière attaque suicide et médias arabes, français ou démocrates américains avides évidemment de la mettre en images afin de montrer la “failure” (l’échec) de Bush ; comme si celui-ci aurait du prévoir un service après-vente pour la démocratie clé en main alors que les forces qui ne veulent précisément pas en entendre parler font tout ce qu’il faut pour l’en empêcher.

Car ce qu’elles cherchent, ce n’est même plus la construction d’une alternative islamiste (faite toute d’interdiction en réalité afin de concentrer l’énergie vers la guerre), mais uniquement le fait de survivre en haut de l’amoncellement de cadavres qui leur permet de pérorer sur l’islam religion de paix, celle des cimetierres que leurs cimeterres pourvoient.

(à suivre…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :