7 février 2023
Non classé

Vertueuse Amnesty International

Tout en admettant que les mauvais procès et les exécutions faisaient partie du quotidien de Saddam du temps de sa splendeur, Amnesty International n’en fustige pas moins la justice irakienne de l’après-Saddam en arguant d’un évident mimétisme avec les actes de la dictature…

Je reste stupéfié devant ce type de condamnation toujours à sens unique à laquelle, avec une belle unanimité, se livrent les adeptes d’un ramollissement désormais mondialisé qui n’est autre que la marque des nations promises à une fin prochaine!

Enfin, pas un mot – même du bout des lèvres – pour les centaines de milliers d’Irakiens froidement assassinés durant 24 ans de règne sanguinaire ! Et que dire de l’émotion universelle suscitée par la diffusion morbide de l’exécution du monstre déchu : la vraie victime, finalement, c’est Saddam !!

Librement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :