6 février 2023
Non classé

José Bové le sophiste

La justice réfute donc au plus haut niveau le sophisme du sieur Bové consistant à justifier, pour défendre ses opinions, la destruction du bien d’autrui.

Après tant d’atermoiements judiciaires, la justice trouve enfin la force et la dignité de dire non au terrorisme armé d’une pensée dévoyée !

Librement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :