26 septembre 2020
Non classé

Négociations entre Israéliens et Saoudiens?

Au cours de ce sommet, les représentants des pays arabe entérineront à nouveau “l’option saoudienne” en vue d’un règlement du conflit entre Israël et le monde arabe. Et c’est ensuite que devraient se former des équipes de travail conjointes comprenant, pour la première fois, des Israéliens et des Saoudiens. Après le sommet de Riyad, le Secrétaire général des Nations-Unis prévoit d’organiser, en coordination avec les membres du Quartet, une Conférence internationale à laquelle participeront Israël et les pays arabes modérés(Egypte, Jordanie, Arabie Séoudite, Emirats). L’Arabie Séoudite a déjà proposé de tenir cette Conférence à Riyad et il faut désormais choisir une date. Ehud Olmert aurait donné son accord à un tel sommet.

En marge, Orly Azoulay explique que c’est grâce aux pressions diplomatiques de Ban Ki-moon qu’elle a obtenu un visa d’entrée en Arabie Séoudite, pays généralement interdit d’accès aux Israéliens: “Le secrétaire général m’a dit que ma présence à Riyad était son premier succès diplomatiques depuis son arrivée à ce poste, il y a trois mois!” affirme la journaliste israélienne.

Dans le cadre des tractations secrètes, entre Israéliens Saoudiens et Américains, un plan visant à dédommager les réfugiés palestiniens qui accepterait de rester dans leur pays d’accueil, aurait été mis au point . Selon ce plan, les Palestiniens qui réclament le droit au retour ne seront autorisés qu’à revenir dans les territoires palestiniens. Ceux qui voudront rester dans leur pays d’accueil recevront des allocations et seront intégrés dans ce pays à l’aide d’un fonds international de plusieurs dizaines de milliards de dollars qui sera financé par l’Arabie Séoudite, les Emirats arabes unis et les Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :