26 septembre 2020
Non classé

Un Egyptien condamné à mort en Arabie saoudite pour avoir soit disant profané le Coran

L’Egyptien est un pharmacien copte, qui a été arrêté à la suite de plaintes portées contre lui au commissariat de police de son quartier, affirmant qu’il se serait rendu dans une mosquée et placé un exemplaire du Coran dans les toilettes du lieu de culte pour affirmer sa haine contre la religion d’Allah ! « Le gardien de la mosquée Al-Khodeiry dans le quartier Al-Khaledi a trouvé le livre d’Allah (le Coran) dans les toilettes. (…) L’auteur de ce crime a été arrêté, il s’agit d’un Egyptien nazaréen (chrétien) (1) », a déclaré sur son site Internet – www.nouralislam.org – le professeur Muhammad Al-Habadan, qui enseigne la théologie à l’Institut Soliman Al-‘Alian et imam de la mosqué ‘Al ‘Ez ibn ‘Abd el-Salam dans le quartier Salam de Riad.

Al-Habadan écrit sur son site : « Cet incident nous prouve que les ahl al-batel (gens du faux, les non-musulmans) œuvrent au service de leur batel (fausses croyances), même au prix de leur vie. Ce nazaréen qui a quitté son pays pour venir gagner son pain chez nous, n’a pas oublié sa nazaréité (christianisme)… mais qu’est-ce que nous faisons, nous, pour notre religion ? »

Puis il ajoute qu’il est temps d’appliquer dans leur intégralité les commandements de Mahomet en se référant à trois hadiths (2) : «Chassez les Juifs et les Nazaréens de la péninsule des Arabes », « Je sortirai les juifs et les Nazaréens de la péninsule des Arabes afin que n’y demeurent que des musulmans » (3), « Il ne restera pas deux religions dans la péninsule des Arabes »(4).

Trois questions de posent désormais :

– Depuis quand un non-musulman de naissance est-il considéré comme un apostat ? Le condamné est copte, issu de la communauté chrétienne d’Egypte (15%) dont la présence dans le pays du Nil est bien antérieure à la colonisation arabe mahométane. Mais pour le fascisme islamique dans sa version wahhabite, l’Egypte est une terre d’islam et par conséquent ses citoyens doivent être musulmans.

– Quelle idée pour un non-musulman de se rendre dans une mosquée, dans le seul but de mettre le Coran dans les toilettes pour affirmer sa haine ! Et quelle est la valeur des « plaintes des témoins et des familles » alors qu’aucune preuve sérieuse (en tout cas à la connaissance des trois juges) n’a été présentée !

– Le régime de Hosni Moubarak qui entretient des relations privilégiées avec le « régime modéré de Riad », bailleur de fonds et allié dans l’axe sunnite, aurait-il le courage de s’opposer au jugement et d’exercer des pressions diplomatiques pour obtenir sa libération ?

Notes


(1) En arabe « Nasrani » (nazaréen) ou lieu du mot « Massishi » (chrétien).
(2) Paroles de Mahomet.
(3) Roah Moslem.
(4) Aicha citée par l’imam Ahmed.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :