6 février 2023
Non classé

Le sabordement de Ségolène Royal

En effet, nous avons, d’ores et déjà , dépassé le « simple » enjeu de l’élection présidentielle et sommes brutalement entrés, en l’espace de très peu de semaines, dans une phase nouvelle que nous n’avions même pas osé entrevoir, celle de la libération de nos esprits .

Nous avons encore tellement de mal à le croire, que nous sommes là….. presque craintifs, en train de nous dire que certainement, il n’y arrivera pas, de lui trouver encore tellement de handicaps, de défauts , de manques, tout enfin qui pourrait atténuer une quelconque déception , après tant d’autres espoirs déçus, depuis tant de temps !!! Une éternité.

Une éternité qui a vu fondre le fruit tous nos efforts pour redresser, déjà une fois, ce pays, de tant de travail !!

Dieu !! Quel travail nous avons fourni !!

Nous avons travaillé de tout notre cœur, de toute notre âme, sans compter notre temps, bâtissant des familles, des entreprises, entraînant dans notre enthousiasme un monde de vrais travailleurs, qui partageaient avec nous ce que l’on appelait à l’époque « la conscience professionnelle ».

Et cela a marché

Et nous nous occupions tellement de notre travail que nous n’avons même pas compris ce qui se passait en 68, nous les regardions comme une « folie de jeunesse » Nous qui étions encore si jeunes,

Nous avions même adopté « le style hippy chic » et nos enfants qui partaient faire des stages de survie pour leur préparation militaire, relâchaient les pigeons et petits lapins blancs qu’on leur donnaient vivants à égorger pour subsister, sortant de leurs poches des hamburgers achetés chez Macdo –

Nous leur avions tellement appris, en bonnes mères que nous étions , qu’il fallait respecter la nature et les animaux !!

Et nous n’avons toujours rien compris lorsque nos mêmes enfants se sont mis à nous insulter, à insulter notre travail, notre vie, nos appartements, nos vêtements, nos voitures (qu’ils nous empruntaient) tout ce que nous avions fait et tout ce que nous voulions leur offrir, en nous le jetant à la figure.

Prenant comme prétexte , dans le meilleur des cas, le temps que nous n’avions pas passé près d’eux , mais le plus souvent notre « rapport malsain au fric » (avant de nos demander : t’as pas 100 balles ?) –

Nous n’avons rien vu venir lorsqu’on s’est mis à nous jeter à la figure notre participation à la colonisation, à l’exploitation des peuples que nous avions opprimés

Allant plus loin, d’avoir produit les guerres les plus abominables du siècle , d’avoir construit un siècle de massacres

Puis, crescendo, d’avoir pourri la planète, d’en avoir fait un tas d’ordures,

Et enfin, et nous y sommes, par de notre esprit de lucre et notre libéralisme sauvage, d’avoir généré un développement incontrôlé (dont ils ne cessent de profiter) qui aboutit à un réchauffement climatique qui va tous nous faire disparaître

Disparaître ? Enfin : eux ! Car nous, nous serons morts avant, dans des conditions meilleures qu’eux, ce qui, évidemment n’est pas juste, car, en plus, on va leur laisser LA DETTE à payer !

Toute cette incompréhension devant ces “chères têtes blondes” dressés comme autant d’accusateurs, harpies hurlants leur haine ; parents et enfants: les uns se vautrant dans les drogues douces ou dures, les autres dans les tranquillisants, et tous chez les psy.

Pourtant, nous avons été généreux (enfin, nous le pensions) nous avions pris en charge l’Afrique, les famines, les catastrophes, l’ONU, les organisations caritatives, les tortues en voie de disparition, les plantes menacées, ces pauvres palestiniens que nous avons couverts de nos milliards car ils sont si opprimés par ces juifs abominables qui ne veulent même pas se laisser égorger, ou seulement jeter à la mer, (la valise ou le cercueil ?? on connait, nous!)

Pourtant, nous avons fait avancer les sciences comme jamais, découvert des merveilles, en si grand nombre !

Mais à quoi bon, car rien ne vaut devant un pauvre émigré qui arrive sur nos cotes , rien ne peut trouver grâce à leurs yeux !!

Et nous n’avions rien compris.

Rien vu venir de ce cancer rouge qui allait devenir rouge/vert avec le même objectif

1/ prendre ce qui est déjà fait par d’autres – nous, en l’occurrence.

2/ prendre le cerveau de nos enfants pour les dresser contre nous et en faire de parfaits petits esclaves obéissants à la Secte , étant si heureux d’obéir – et c’est fait.

Car, qui se dresse sur tous les plateaux de télévision, toutes les heures de la journée, et même de la nuit , nous couvrant de malédictions ?

Ils ressemblent traits pour trait à ces enfants que l’on a dressé à nous haïr . Ils ont les mêmes mots, les mêmes invectives, les mêmes accusations !!

C’est l’œuvre commune de cette Secte qui recule aujourd’hui , les traits tordus par la rage,

Il ne tient qu’à nous que ce soit pour toujours, et qu’elle ne soit pas remplacée par plus dangereux encore, par ceux qui cette fois ne s’embarrasseront pas de quelconques artifices pour arriver au même résultat, mais par la violence.

ENCORE MERCI A SARKOZY POUR AVOIR FAIT TOMBER LES MASQUES,

et de nous avoir donné l’occasion de ridiculiser publiquement ceux à qui on a servi de paillasson depuis des années, je veux parler de l’ensemble des medias de de pays

J’espère de tous coeur qu’ils en paieront les conséquences –

(Comme l’écrit un journaliste ” à partir de lundi, je vais faire des ménages”).

Et nous: continuer à travailler, à bâtir et à reconstruire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :