30 janvier 2023
Non classé

Revue de presse (Proche-Orient), semaine du 29 mai

La Turquie confisque des armes iraniennes


Les autorités turques ont saisi des armes dissimulées dans un container provenant d’Iran et à destination de la Syrie, après l’attaque d’un train par les rebelles séparatistes kurdes, a rapporté le quotidien Radikal.

Les armes ont été découvertes lors du contrôle du train attaqué par des membres du PKK le 25 mai. Ils avaient fait dérailler les huit wagons dans un attentat près de la ville de Genc, dans la province de Bingol. La chaîne satellitaire NTV a rapporté que les autorités avaient ouvert une enquête sur cette découverte.

Darfour : Ban Ki-moon demande plus de temps pour la diplomatie


Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a demandé mardi 29 mai plus de temps pour trouver une solution diplomatique à la crise au Darfour, alors que le président américain George W. Bush a décrété de nouvelles sanctions contre Khartoum et que Washington souhaite une nouvelle résolution de l’ONU, a rapporté l’agence de presse américaine Associated Press.

Le secrétaire général de l’ONU a réaffirmé son opposition à ces sanctions et à nouvelle résolution onusienne mettant la pression sur le Soudan, disant préférer la voie de la concertation et de la diplomatie, toujours selon l’Associated Press.

Syrie : Assad reconduit avec 97,62% des voix


Le président syrien Bachar el-Assad a remporté sans surprise avec 97,62% des voix lors du référendum national sur un deuxième mandat de sept ans qu’il était le seul à briguer, a rapporté l’agence officielle de Damas SANA.

Le ministre syrien de l’Intérieur Bassam Abdul-Majid a déclaré que 95,86% des douze millions d’électeurs que compte le pays s’étaient rendus aux urnes dimanche pour l’élection présidentielle. Selon le ministère de l’Intérieur, seuls 19 635 Syrien auraient répondu « non » à la réélection de Bachar el-Assad, tandis que près de 253 000 votes ont été déclarés nuls.

Ophtalmologiste de formation, Bachar el-Assad est arrivé au pouvoir après la mort de son père Hafez, en 2000. Son traitement brutal de l’opposition a depuis suscité les critiques des organisations de défense des Droits de l’homme.

Rencontre Olmert-Abbas pour une nouvelle trêve


Le Premier ministre israélien Ehoud Olmert et le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas doivent se rencontrer la semaine prochaine pour tenter de mettre fin au regain de violence des deux dernières semaines et relancer le processus de paix.

Israël compte demander aux Palestiniens de cesser d’agresser ses citoyens, et Abbas espère pouvoir présenter une proposition de trêve, celle du 26 novembre dans la bande de Gaza ayant été rompue par des tirs palestiniens de roquettes et les représailles israéliennes, a rapporté l’Associated Press.

Plus de 250 roquettes ont été lancés sur le Néguev occidental (sud d’Israël) depuis deux semaines, par le Hamas (Mouvement de la résistance islamique) pour la plupart, tuant deux civils et obligeant des milliers d’Israéliens à se réfugier ailleurs. L’aviation israélienne a riposté par des dizaines de frappes sur des cibles du Hamas, tuant une cinquantaine de Palestiniens, des terroristes en majorité.

Le Parlement turc prolonge d’un an le mandat de ses troupes au Liban


Les soldats turcs stationnées au Liban dans le cadre des troupes de la FINUL restera une année supplémentaire, a décidé mardi 29 mai le parlement turc, a rapporté la chaîne qatarie arabophone Al-Jazeera.

Ankara contribue à hauteur d’un millier d’hommes, principalement des marins, à la force internationale au Liban. Le gouvernement a précisé que le mandat de l’ONU devrait être prolongé et a demandé au Parlement de prolonger le séjour des forces turques, qui devait prendre fin en septembre prochain.

Israël : Amir Peretz écarté de la direction du Parti travailliste


Selon les résultats définitifs rendus publics mardi 29 mai, le premier tour de la primaire du Parti travailliste israélien (principal parti de gauche) a placé l’ancien Premier ministre Ehoud Barak en tête avec 36% des voix, devant le nouveau venu en politique Ami Ayalon, ancien directeur du Shin Bet (services de renseignement) qui est arrivé en seconde position avec 31%. L’actuel ministre de la Défense Amir Peretz (22%) a ainsi été écarté de la direction du Parti, a rapporté le Jerusalem Post.

Peretz, dont la cote de popularité est au plus bas en Israël, paie son rôle dans le fiasco de l’intervention au Liban l’été dernier, qui a également placé sur la sellette le Premier ministre Ehoud Olmert après la publication du rapport de la commission d’enquête sur la deuxième guerre du Liban, Winograd.

Le duel qui opposera le 12 juin Barak et Ayalon pour la direction du Parti travailliste s’annonce déterminant pour l’avenir de la coalition gouvernementale d’Ehoud Olmert dont le parti fait partie.

Liban : le tribunal spécial prend corps


Le Conseil de sécurité des Nations unies est sur le point d’adopter, mercredi 30 mai, une résolution créant un tribunal international au Liban. Celui-ci aura pour mission de juger les assassins de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, tué en 2005, se réjouit le quotidien libanais anti-syrien L’Orient-Le Jour.

Le journal souligne que, dans cette affaire, il n’y a eu « aucun fléchissement de la fermeté de la France vis-à-vis de la Syrie».

Américains et Iraniens discutent à Bagdad


L’ambassadeur des Etats-Unis en Irak, Ryan Crocker, et son homologue iranien, Hassan Kazemi, se sont rencontrés lundi 28 mai à Bagdad où ils ont discuté de la situation en Irak, a rapporté le quotidien arabophone londonien Ashark al-Awsat.

La veille, Téhéran accusait Washington d’avoir mis en place un « réseau d’espions » pour déstabiliser la République islamique, alors que des responsables américains insistaient sur le rôle de l’Iran dans les violences en Irak. Toutefois, il s’agit du dialogue bilatéral le plus important depuis vingt-sept ans, toujours selon le quotidien londonien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :