1 février 2023
Non classé

Revue de presse (Proche-Orient) du 10 juin 07

Israël serait prêt à rendre le Golan à la Syrie contre un accord de paix


Israël serait prêt à rendre le plateau du Golan à la Syrie en échange d’un accord de paix, selon un article publié vendredi 8 juin dans le journal israélien Yediot Ahronot.

Selon l’éditorialiste du Yediot Ahronot, le Premier ministre israélien aurait fait passer récemment des messages au président syrien Bachar el-Assad par le biais de diplomates allemands et turcs afin de signifier qu’il est prêt à avoir des négociations de paix directes au terme desquelles Israël pourrait renoncer au plateau du Golan.

Israël a annexé le plateau du Golan à la Syrie lors de la guerre des Six Jours, il y a exactement 40 ans.

Ban Ki-moon « choqué et consterné » par les propos d’Ahamadinejad sur Israël


Le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon est « choqué et consterné » par les propos du président iranien Mahmoud Ahmadinejad qui, selon l’agence officielle iranienne, a affirmé dimanche 2 juin que le monde assisterait prochainement à la destruction d’Israël, a indiqué jeudi 7 juin l’ONU.

« Le secrétaire général souligne qu’Israël est un membre à part entière et depuis longtemps des Nations unies, avec les mêmes droits et obligations que tout autre membre », a déclaré la porte-parole adjointe de l’ONU Marie Okabe dans un communiqué.

L’agence officielle iranienne IRNA avait cité dimanche Mahmoud Ahmadinejad affirmant que la guerre entre Israël et le Hezbollah libanais l’été dernier avait montré pour la première fois que « l’hégémonie du régime occupant (Israël) s’était effondrée ».

« Si Allah le veut, dans un futur proche nous assisterons à la destruction du régime occupant corrompu », a déclaré le président iranien, selon IRNA, lors des cérémonies célébrant le 18ème anniversaire de la mort de l’ayatollah Khomeini, figure emblématique de la Révolution islamique iranienne de 1979.

Le leader chiite irakien Moqtada al-Sadr refuse l’ingérence de l’Iran


L’imam radical irakien Moqtada al-Sadr a affirmé jeudi 7 juin qu’il entretenait de « bonnes relations » avec l’Iran, mais a rejeté ensuite toute ingérence de Téhéran en Irak, a rapporté l’agence de presse américaine Associated Press.

L’imam chiite est réapparu en public pour la première fois depuis des mois le 25 mai. Il y a quatre mois, il avait pris la fuite pour se réfugier en Iran au début des opérations de nettoyage lancées par l’armée américaine pour tenter de sécuriser le pays.

La Turquie décrète des « zones de sécurité » près de sa frontière avec l’Irak

La Turquie a déclaré plusieurs secteurs proches de sa frontière avec l’Irak « zones de sécurité temporaires », sur fond de regain de répression de l’armée turque contre les rebelles kurdes.

Cette annonce, faite le mercredi 6 juin dans la soirée, survient alors que, selon des responsables de la sécurité turque et un responsable kurde irakien, le même jour, des centaines de soldats turcs ont pénétré dans le nord de l’Irak pour pourchasser des rebelles kurdes basés dans cette région, a rapporté l’Associated Press. Ankara a toutefois démenti toute incursion de ses troupes en Irak.

Joumblatt fait appel à la communauté internationale pour protéger le Liban des greffes de Damas


Le chef du Parti socialiste progressiste libanais, Walid Joumblatt, a reçu jeudi 7 juin à son domicile, l’ancien ministre des Affaires étrangères, Fouad Boutros, et cheikh Michel el-Khoury, a rapporté le quotidien libanais L’Orient-Le Jour.

Prenant la parole à l’issue de l’entretien, qui a duré près d’une heure, Walid Joumblatt a affirmé : « L’ennemi [syrien] tente de semer le chaos pour annihiler nos efforts. Mais nous lui répondons avec fermeté. La réponse est venue des forces de l’ordre et de l’armée, qui ont réussi avec succès [dans leur guerre contre les islamistes de Fath al-islam] à démonter le grand complot qui visait à séparer le Nord du reste du Liban. »

Israël presse les Etats-Unis de limiter leur vente de missiles à l’Arabie saoudite


Le gouvernement israélien s’apprête à réclamer aux Etats-Unis la limitation de ses ventes de missiles à l’Arabie saoudite, a rapporté le quotidien israélien anglophone The Jerusalem Post. Cette semaine, une délégation de quatre représentants des services de la Défense de l’Etat d’Israël se rendra à Washington pour dissuader le Pentagone de vendre à Riyad ses engins à pilotage satellitaire.

Cette vente dont l’annonce avait jeté la consternation à Jérusalem « pourrait remettre en cause l’équilibre dans la région », estime l’éditorialiste du quotidien dans un article repris par le Courrier international du 6 juin.

L’Egypte ne stoppe pas la contrebande d’armes du Hamas


Le ministère de la Défense est de plus en plus agacé par le refus de l’Egypte de trouver une solution pour stopper la contrebande d’armes continue à partir du Sinaï vers la bande de Gaza. Selon des officiels de l’Etat hébreu, le Caire serait satisfait par le fait de « voir le sang israélien couler ».

Au mois de mai, l’Egypte avait informé le ministère de la Défense qu’il envisageait de creuser un fossé le long du couloir de Philadelphie, couloir séparant la bande de Gaza du Sinaï, selon le Jerusalem Post. Des douzaines de tunnels qui courent sous ce couloir sont en effet utilisés pour la contrebande d’armes.

Cependant, Israël n’aurait toujours pas constaté d’avancée à ce sujet, et selon des officiels israéliens, malgré les multiples requêtes et visites au Caire par des membres haut placés du gouvernement ainsi que par des officiels de la défense, les Egyptiens n’auraient pas changé leur politique le long de la frontière.

Quelque 750 policiers égyptiens sont stationnés près du couloir de Philadelphie, et sont chargés de stopper la contrebande d’armes, mais aucun résultat réel n’a pu être observé par Israël sur le terrain, insiste le Jerusalem Post.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :