3 février 2023

On en sait un peu plus sur l’agression kgbiste contre la Géorgie

Ne parlons pas de l’Europe en général et de la France en particulier, bien incapables de jouer autre chose que les infirmiers ou les porteurs d’eau. En fait la Russie, tel un lion qui fut blessé mortellement, veut montrer qu’il lui reste quelques velléités de domination alors que son modèle est rejeté avec mépris par la plupart des ex-pays satellites comme l’ont montré les vigoureuses protestations des pays Baltes, de la Pologne et de l’Ukraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :