26 janvier 2022

La perfide Albion a trahi Geert Wilders

Lu sur

le site de Christine Tasin:

" Ils ont osé. Les Anglais ont arrêté Geert Wilders à l’aéroport d’Heathrow cet après-midi et vont le renvoyer aux Pays-Bas.

Et pourquoi cela ? S’agit-il d’un deuxième Pinochet ? S’agit-il d’un terroriste venu perpétrer des attentats dans le métro ? S’agit-il d’un jihadiste venu prêcher la haine et la violence ? 

Que nenni. D’ailleurs on sait que tous ces gens-là ont été et sont volontiers accueillis sur le sol anglais…

Non, les Anglais font dans leur froc. Les Anglais craignent les manifestations des musulmans.

En effet, Lord Ahmed, premier musulman à siéger à la chambre des Lords et originaire du Pakistan a menacé de mobiliser 10000 musulmans pour empêcher Geert Wilders d’assister à une conférence privée à laquelle il était convié.

Première étape : la conférence a été annulée.

Deuxième étape : l’ambassadeur du Royaume-Uni a informé Geert Wilders qu’il ne serait pas le bienvenu car sa venue constituerait une menace POUR L’ORDRE PUBLIC !!!

Troisième étape : Geert Wilders a annoncé qu’il était député, qu’il n’était pas un délinquant et qu’il se rendrait comme tout citoyen en Angleterre.

Résultat, le député néerlandais est traité comme un délinquant.

Résultat, c’est, encore une fois, la liberté d’expression qu’on assassine, sans vergogne.

Combien de temps encore les simples citoyens permettront-ils dans les faits l’interdiction du blasphème ?

Combien de temps encore les simples citoyens permettront-ils que le chantage à la mobilisation des musulmans remplace la loi, la liberté d’expression et de déplacement ???

C’est le retour à la loi du plus fort. c’est le retour à la barbarie.

J’ai honte pour les Anglais ce soir.

J’ai peur pour nous tous, ce soir". 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :