26 janvier 2022

Guadeloupe – Les négociations avec les médiateurs débutent mal

Lu sur Reuters :


"PARIS, 12 février (Reuters) – Les discussions entre le Collectif contre l’exploitation (LKP), à l’origine de la grève générale affectant la Guadeloupe, et les deux médiateurs désignés par le gouvernement ont été interrompues jeudi après quelques minutes, a-t-on appris de source syndicale.

Les deux médiateurs, Jean Bessière et Serge Lopez, devaient rencontrer séparément le LKP et le patronat local.

Mais le collectif est arrivé à la table des négociations mécontent, en contestant l’existence d’un document diffusé par le gouvernement comportant "131 points d’accord".

"On ne peut pas parler de rupture de négociations, il n’y a pas eu de négociations. La rencontre avec les deux médiateurs a duré à peine cinq minutes", a dit jeudi par téléphone à Reuters Jean-Marie Nomertin, secrétaire général de la CGTG (Confédération générale du travail de la Guadeloupe), l’une des 49 organisations syndicales qui composent le LKP.

"Nous sommes arrivés pour discuter, nous ne sommes pas restés, ils ne connaissent pas le dossier. Ils ne sont même pas au courant du nombre de points d’accord ni de leur contenu", a-t-il précisé.

"Ici, il y a des gens davantage compétents, des spécialistes de la Guadeloupe. Ce n’est pas la peine de faire venir des Parisiens pour régler le conflit", a-t-il ajouté.

Les organisations réunies au sein du LPK en sont à leur 23e jour de grève contre la vie chère dans l’île.

Le gouvernement a refusé de céder sur la principale revendication des grévistes, la garantie d’une augmentation salariale. (Gérard Bon et Marine Pennetier, édité par Sophie Louet)"

3 réflexions sur « Guadeloupe – Les négociations avec les médiateurs débutent mal »

  1. Ping : gaiss
  2. Ping : tite
  3. Ping : site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :