30 septembre 2022

Galloway le comédien : Une gifle bien méritée

Le mois de Mars 2009, marquera une grande déception dans le parcours du  député britannique George Galloway,  grand admirateur du Hamas. Dans le silence le plus total des médias arabes (et pour éviter le scandale) le convoi "d’aide humanitaire destiné aux palestiniens": Viva Palestina, a été, en grande partie pillé en Egypte… Avec son arrivée à Gaza,  il ne reste presque plus rien des 120 camions…Le plus drôle c’est que lors des pillages, les égyptiens scandaient des slogans anti-hamas. Des centaines d’Egyptiens non armés ont coupé l’électricité dans les camps de repos des convois. Immédiatement, ils ont attaqué une partie du convoi à coup de pierres sans que la police égyptienne ne réagisse. Ils ont endommagé des véhicules et légèrement blessé des chauffeurs en criant des slogans anti-Hamas. Une grande partie de la nourriture et des vêtements a été volée. Selon certaines sources, des armes auraient également été volées.

 

 Le convoi  qui est parti de Londres,  en février dernier,  avec à son bord 1,4 million de dollars d’aide était arrivé le samedi  7 mars à El-Arich, ville située à une quarantaine de km du point de passage de Rafah, et il n’a pas été accueilli par des roses comme pensait le malheureux député britannique  Galloway  par des égyptiens qui ne portent pas forcément le Hamas dans leur cœur.
"C’est une honte absolue", a déclaré à l’AFP l’organisatrice du convoi.Yvonne Ridley. "L’électricité a été coupée. A la faveur de l’obscurité, des membres du convoi ont été attaqués à coups de pierre", a-t-elle ajouté. "Des vandales ont également écrit des obscénités et des slogans anti-Hamas" sur les véhicules du convoi, a-t-elle dit, ajoutant que plusieurs personnes avaient été blessées durant l’incident.
 
 Le gouvernement égyptien, lui aussi, n’a pas eu le cœur d’accueillir cette opération de propagande orchestrée  par George Galloway. En effet, un conflit est apparu entre les organisateurs et les autorités égyptiennes sur l’aide non médicale transportée, qui doit selon l’Egypte transiter par la frontière entre Israël et Gaza. La police égyptienne a  interdit l’accès au barrage de cette marchandise douteuse.
 
Le député trotskyste britannique George Galloway, grand admirateur du Hamas, et grand amateur de slogans du style Stop the Holocaust in Gaza ! a bien du souci. George et ses amis voient bien sûr la main des Israéliens derrière ces actes malveillants de la part des égyptiens et leur gouvernement .Ce n’est pourtant qu’en transitant par Israël que le convoi à fini par arriver à Gaza suite au refus égyptien !
                                                                                                                              
Les anti-sionistes accusent déjà Israël d’avoir mis en place une "brigade arabe pro-Israël". Ils accusent même Israël d’avoir déguisé des égyptiens en "faux membres du Fatah"… Enfin… Du grand délire ! D’autant plus que le convoi a fini par rentrer à Gaza depuis… Israël!
Alors, on dit merci à Israël, non   ?
 
Cette opération de propagande a été, pour l’essentiel, une gifle bien méritée  pour Galloway et sa clique. Elle a montré comment les égyptiens, mais aussi leur gouvernement, n’accepteront  plus toutes ces comédies sur leur sol en faveur des nazis islamistes du Hamas.
 
 
 
Ftouh Souhail, Tunis
Citoyen du Monde
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :