10 mai 2021

Ignorance et occasion ratée sur France2

Dimanche 26 Avril à  10 heures 30, dans le cadre de  l’émission hebdomadaire  « les Chemins de la Foi », le magazine de la rédaction du Jour du Seigneur présente « Questions d’ Actualité » dont le sujet est  la visite prochaine du Pape Benoît XVI en Terre Sainte .
 Face à face, le Père Desbois, directeur du service national de l’Eglise pour les relations avec le judaïsme  et Monsieur Jean François Bodin .

 La première partie de l’émission évoque les relations difficiles, pendant 2000 ans, entre les chrétiens et les juifs, la visite de  Paul VI en Israël en1964, avant même la reconnaissance d’Israël par le Vatican, les grandes avancées depuis Nostra Aetate en 1965, l’inoubliable voyage de Jean Paul II en l’an 2000.   
 Une voix off évoquant l’opinion des  Israéliens sur cette visite papale,  émet une information erronée :” 90% des Israéliens sont laïques ”  . Cette voix ignore que les 20% d’Arabes israéliens sont musulmans ou chrétiens, que les 80% de juifs  sont divisés en 5% d’orthodoxes, 10% de  religieux, 40%  de traditionalistes et enfin 45% de laïques (informations du ministère du tourisme israélien)

 On aborde la deuxième partie, un sujet plus politique, la situation des chrétiens  dans cette ”tension ”, dit la voix, entre Israéliens et Palestiniens  .La voix off  raconte – c’est un jugement plus qu’ une information – c’est en tout cas une déformation de   la  réalité : “ à Bethléhem, les conditions imposées par l’armée israélienne sont dures économiquement et moralement, de nombreuses familles se sont exilées, au point que se pose la question de la subsistance (sic) d’une présence  chrétienne sur place… ” Le téléspectateur va donc penser que  ces Arabes chrétiens  quittent leur ville , par la seule faute d’Israël .
.
  Suivent des  interviews de Palestiniens chrétiens. Ceux là expliquent qu’ils ne partiront pas . La voix off, devant une vue  de la barrière de sécurité  annonce  avec une certaine emphase: “ Depuis 2005, Bethléhem vit avec ce mur, une prison à ciel ouvert avec ses barrages et ses check-points  qui empêchent  les chrétiens de se rendre à Jérusalem pour visiter les Lieux Saints, étudier ou travailler, …une frontière de béton et de barbelés érigée par Israël …. ”. Le téléspectateur pensera qu’Israël est vraiment cruel d’ériger un tel mur pour empêcher de pauvres  chrétiens de visiter leur Ville Sainte ! La voix off  ne sait-elle pas que cette barrière protège des êtres humains des dégâts du terrorisme ? N’est-elle pas au courant de la baisse notoire des attentats   depuis sa création ? Manifestement,. elle ne sait pas le tort immense qu’elle fait, par son ignorance, en prenant parti dans ce conflit qu’elle ne connaît à l’évidence  qu’à travers d’autres médias, tout aussi ignorants .

 

 Alors, pour un media chrétien, quelle occasion manquée de faire connaître ce que taisent la plupart des médias laïques: la persécution des chrétiens dans le monde, spécifiquement en terres d’Islam et  particulièrement à Bethléhem !
 C’était pourtant le moment et le lieu, pour des chrétiens, à une  heure de  grande audience, d’évoquer cette dramatique disparition des chrétiens d’Orient, à Bethléhem, bien sûr, mais aussi à Gaza et dans la majorité des terres musulmanes. Il était temps d’évoquer le classement récent, par  l’association  chrétienne Portes Ouvertes, des Territoires Palestiniens dans la liste des pays où la persécution des chrétiens est la plus forte; Il était temps d’écouter AbdAl Nasser Al Najar dans Jérusalem Cns News “ les palestiniens chrétiens subissent de rudes coups de la part des musulmans mais souffrent en silence pour ne pas attirer l’attention ” ; Il était temps de lire
Thomas Grimaux, :  “ les pays d’Islam ont développé une pensée structurée, à la fois philosophique et théologique qui promeut la soumission ou l’élimination de fait , puis de droit, du christianisme ”  dans son livre “Le livre noir des nouvelles persécutions anti chrétiennes …des trois sources de cette violence.. l’Islam est ,de loin, le vecteur principal …”;  Il était temps de regarder la télévision KTO en Février 2009 et écouter Raphael Delpard “ ces chrétiens sont palestiniens avant tout et ils ne comprennent pas d’être martyrisés par leurs frères musulmans ” ; Il était temps de  lire l’appel de Christian Solidarity International à Koffi Aman en 2008 “ le CSI déplore la violence islamique et demande la fin de l’intolérence religieuse dans les 57 états de la Conférene Islamique”;
Il était temps de  diffuser  l’appel de l’association Pax Christi : “ ..au Liban, en Egypte, en Iran, en Palestine les arabes chrétiens,  pourtant partie intégrante du peuple palestinien, sont aujourd’hui victimes d’ostracisme et de menaces de la part de fondamentalistes musulmans”; Il était temps de consulter le site de l’Aide à l’Eglise en Détresse et d’y lire le rapport “sur les chrétiens opprimés pour leur foi” et d’y apprendre, entre autre,  comment la chaine Al Mahed TV, , seule chaîne à diffuser des messes  et des programmes chrétiens a du fermer en 2007 et de savoir,  par l’ agence Asia News  de l’ Institut Pontifical des missions étrangères,  l’écho des menaces de mort contre son dirigeant par des palestiniens musulmans..  
 Il était temps de lire, tout entier,  le remarquable ouvrage de Raphaël Delpard  “ la persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde”
 Il était temps, puisque les médias laïques en font si peu écho, en dépit des témoignages innombrables, qu’un média chrétien  alerte d’autres chrétiens au lieu de sempiternellement et d’une façon  ignorante, partisane et nuisible à tous ,  stigmatiser Israël .

 Laurence Nguyen. Association France-Israël, nguyen.laurence@free.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :