29 janvier 2022

Violer est islamiquement correct

…. dans la république Islamique d’Iran.
 
 
Dans une interview inédite et extrêmement choquante qui montre l’inhumanité du régime du chef suprême Ali Khamenei en Iran, Mesbah Yazdi, qui anime régulièrement la prière du vendredi à Téhéran aurait tenu les propos suivants devant une assemblée composée de ses partisans ……
 
Selon ce religieux, qui est le maître spirituel d’Ahmadinejad, violer, droguer, battre ou toutes autres exactions sont parfaitement licites et islamiquement corrects  dès lors que l’on a affaire à un opposant au régime islamique qui est du même coup considéré comme un opposant à l’islam.
 
 Voici donc la transcription de ce que rapporte  des sites opposants iraniens des propos de Mesbah Yazdi :
Question : Est ce que se servir de moyens de pression psychologiques, émotionnels ou physiques peut être considéré comme “haram” (licite islamiquement) ?
Mesbah Yazdi : Obtenir une confession de n’importe qui est contre le Velayat-é-Faghih (régime islamique de droit divin) est haram de n’importe quelle manière.
 
Question : Peut-on droguer ou donner des substances opiacées ou n’importe quel autre produit addictif pour obtenir des aveux ?
Mesbah Yazdi : Je vous répondrais comme précédemment !
 
Question : Lors d’un interrogatoire pour obtenir une confession peut-on violer un prisonnier ?
Mesbah Yazdi : Au préalable il convient que l’interrogateur fasse ses ablutions rituelles et prie tout en violant le prisonnier. Si il s’agit d’une prisonnière on peut commettre l’agression aussi bien dans le vagin que dans l’anus. Il est souhaitable de ne pas avoir de témoin -voyeur alors que si il s’agit d’un prisonnier alors il peut y avoir un tiers qui assiste.
 
Question : Le viol des hommes et des jeunes gens est-il considéré comme un acte de sodomie ?
Mesbah Yazdi : Evidemment non car il n’y a pas de consentement. Si le prisonnier prend plaisir à se faire pénétrer alors il ne faut pas recommencer.
 
Question : Mais dans le cas d’une femme qui serait vierge ?
 Mesbah Yazdi : Il y a une tolérance dans le cas de ce viol au nom de l’islam. Si la peine est la mort alors celui qui mène l’interrogatoire a une récompense (une indulgence en terme plus spirituel ?) équivalent au grand pèlerinage (celui de la Mecque) mais si il n’y a pas de peine de mort alors l’auteur est considéré comme ayant fait le pèlerinage de Karbala (lieu saint d’Irak où est célébré le martyr de l’imam Hussein par les chiites)
 
Question : Mais alors que se passe t-il si la prisonnière tombe enceinte ? L’enfant est-il illégitime ?
Mesbah Yazdi : L’enfant né de n’importe quelle femelle en lutte contre le système du Valayat é Faghih est considéré comme illégitime, que ce soit celui d’un viol ou de son époux selon notre Saint Coran. Mais si l’enfant est élevé par son geôlier alors il sera un musulman chiite légitime.
 
Source : Hakemiat-e-mardom
 
Pour rappel Mesbah Yazdi est un des piliers de la révolution, le fondateur des commandos martyr et on lui doit cette phrase célèbre : Si qui que ce soit insulte les saints musulmans, l’Islam a permis au sang d’être versé, pas besoin de tribunal. Et ne soyez pas étonnées car c’est aussi le même homme (puis-je utiliser ce mot en ce qui le concerne ? Je m’interroge encore !) qui a aussi dit que pour la grandeur et l’expansion de l’islam l’esclavage se justifie !
 
 

Une réflexion sur « Violer est islamiquement correct »

  1. Ping : proactol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :