16 mai 2021

Israël : un monstre?

Au contraire ! On ne peut qu’être fier et reconnaissant au peuple d’Israël pour son  assistance spontanée et généreuse à chaque fois que le monde en a besoin.
 Le mercredi 30 septembre 2009, six enfants angolais se sont redus en Israël pour recevoir durant environ deux mois  des soins médicaux en cardiologie, sous l’égide de la Fondation israélienne LR Art et Culture. L’initiative, à caractère global, qui s’inscrit dans le cadre du protocole signé entre le groupe LR et l’Organisation Non Gouvernementale israélienne ‘’Save a Child’s Heart’’ (sauver le cœur des enfants), a déjà volé au secours à 32 enfants angolais. D’après le document, les enfants vont recevoir des soins médicaux et opérés à l’Hôpital Wolfson, à Tel-Aviv. Ce protocole, en Angola, compte sur le partenariat de l’Hôpital pédiatrique David Bernardino et vise sauver des enfants ayant des problèmes cardiaques (1).
 
Ce n’est pas la première fois que l’Organisation Non Gouvernementale ‘’Save a Child’s Heart’’ (sauver le cœur des enfants) intervient pour sauver  la vie des enfants à travers le monde.
 
En Décembre 2008 une fillette irakienne  était sauvée par les médecins israéliens .Cette jeune irakienne n’était pas sensé survivre à la malformation de son cœur, mais les docteurs israéliens en ont décidé autrement en intervenant. Alla Hassain, âgée de 8 ans est originaire du nord de l’Irak. Alla, dont le prénom signifie symbole en kurde, a traversé la Jordanie pour arriver en Israël. Depuis sa naissance elle souffre d’une déformation du cœur. Elle a passé toute son enfance avec cette malformation. L’équipe de ’Save a Child’s Heart’’ lui donner une nouvelle chance de suivie.
 
Autrefois , autres mission mais toujours la même but ; le 9 octobre 2007 à  l’hôpital du Croissant Rouge à Amman,  une petite équipe de cardiologues israéliens de ’Save a Child’s Heart’’- dirigé par   le docteur Akiva Tamir – est venue spécialement examiner et soigner des jeunes enfants, réfugiés d’Irak. La nationalité des médecins n’a visiblement pas rebuté les parents des jeunes malades, pas plus que les autorités médicales jordaniennes associées pour l’occasion à une action humanitaire.
 
L’association israélienne ayant réalisé bénévolement cette mission : "Save a Child Heart" – "Sauver un coeur d’enfant" réunit  en fait des médecins urgentistes israéliens spécialisés en chirurgie cardiaque infantile. Une spécialisation rare, et très appréciée à travers le Monde !
 
L’association Save a Child’s Heart (Sauver le Cœur d’un Enfant)  a aussi inaugure le 27 février 2008 une exposition internationale au sein du ministère des Affaires étrangères à Jérusalem. « From Art to Heart » (De l’Art au Cœur)  .Cette exposition était composé de photographies de 7 artistes touchés par les activités humanitaires de cette association qui a permis de traiter (et de sauver) 2322 enfants venus de 29 pays différents depuis 1996.

Save a Child’s Heart finance aussi les opérations chirurgicales d’enfants de pays en voie de développement ayant une malformation cardiaque. Ils viennent de tous les pays du monde (y compris des Palestiniens et des Irakiens : lire) et  ils sont opérés à l’hôpital Wolfson à Holon, près de Tel-Aviv. Le taux de réussite de ces opérations de la dernière chance par l’équipe israélienne est de 96%.  L’exposition  avait circulé dans le monde  entier à l’occasion du 60ème anniversaire de l’Etat d’Israël.
 
Cette  association du nom de Sauver le Cœur d’un Enfant (Save a Child’s Heart ou SACH en anglais)  a vu le jour en 1992 à l’initiative du docteur Ami Cohen.  Son but est de réaliser gratuitement des opérations cardiaques urgentes sur des enfants de pays du Tiers Monde. A ce jour, plus de 2300 enfants issus de 29 pays ont ainsi été amenés en Israël pour des interventions salvatrices. Elle demeure encore aujourd’hui l’association la plus grande de ce type dans le monde.
 
Le docteur Cohen a trouvé la mort lors d’une escalade du Kilimandjaro mais son équipe poursuit son œuvre. Les médecins israéliens se rendent dans divers pays pour recruter les patients mais également pour former sur place des chirurgiens ou des infirmiers. Le but est de créer des centres de compétence dans ces pays afin que les enfants puissent être traités chez eux.
 
Près de 70 enfants irakiens ont été opérés du cœur gratuitement en Israël depuis la chute du régime de Saddam Hussein à l’hôpital Wolfson de Holon dans le cadre d’une aide humanitaire. C’est l’organisation israélienne ‘ Sauvez le cœur d’un enfant ‘ qui permets à des enfants du tiers-monde, gravement malades du cœur, de venir en Israël pour y subir une délicate intervention chirurgicale est exemple lumineux de la générosité juive.

L’assistance mutuelle,  l’amour du genre humain et le respect la de vie font qu’une société peut aspirer non seulement à la paix, mais aussi à la prospérité et aux progrès humains. Malheureusement, toutes ces qualités essentielles au progrès et à la prospérité d’un pays et de son peuple, sont quasi inexistantes dans le monde arabe.
 
Israël constitue donc par la force des choses pour tous les pays musulmans la seule vitrine près d’eux où la population arabe peut se rendre compte par elle même de ce que pourrait produire pour eux la démocratie comme progrès humains et économiques dans leurs pays respectifs. L’existence si près d’eux de la démocratie israélienne est une chance inestimable.
 
Que  tous ces enfants guérissent très vite: réfouah shéléma (incha allah). C’est ce qu’on souhaite voir à tous les enfants du monde .Merci Israël  pour cette très belle pensée.
 
Merci Israël  nous sommes fiers de toi !!!

 

Tunis
 
(1) Voir le site de l’association Save a Child’s Heart
 

2 réflexions sur « Israël : un monstre? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :