25 septembre 2022

Indonésie: un Imam pédophile acquitté

Le plus grand pays musulman donne l’exemple. Un tribunal indonésien a acquitté Pujiono Cahyo Widianto, un iman accusé de pédophilie pour avoir épousé une jeune fille mineure âgée de 12 ans l’an dernier.  Widianto risquait jusqu’à 15 ans de prison s’il avait été reconnu coupable des accusations. Les procureurs ont déclaré qu’ils feraient appel de la décision. La jeune fille est sa deuxième épouse.
 
 Encore une  fois les islamistes , qui gagnent du terrain, sont poussés  par des gouvernants corrompus que cela arrange bien  de manipuler la justice pour appliquer les règles strictes de l’islam en matière de mariage  autorisant  les unions forcées  avec des jeunes filles mineures car leurs époux  se considèrent toujours en djihad.
 
 L’exemple de ce tribunal indonésien,  qui a acquitté cet accusé de pédophilie,  vient de démontrer qu’il y’a  en effet une pratique constante durant tout le  long règne  de l’islam que chaque mâle  musulman a droit à  une vierge  dans son lit chaque jour!! D’ailleurs  les tribus musulmanes en Arabie étaient très honorées de fournir la chair fraîche à son  chef de tribu ou à son Imam chaque nuit. C’est pourquoi le nombre  filles violées  reste impressionnant dans le vaste  monde musulman.
 
Les persécutions et les souffrances endurées pendant des siècles par les femmes musulmanes continuent de plus belle sous la bénédiction des autorités religieuses et la complicité des juges et jurisconsultes musulmans.
 
 En Arabie saoudite : le grand mufti Abdelaziz al-Cheikh, la plus haute autorité religieuse du pays, a estimé dans fatwa rendue  le 16 janvier  2009  qu’une fillette âgée de 10 ans pouvait être mariée. « Nous entendons souvent parler dans les médias de mariages de mineurs. Nous devons savoir que la charia n’est pas injuste à l’égard des femmes », a-t-il expliqué, précisant que « si on dit qu’une femme de moins de 15 ans ne peut-être mariée, cela est faux. Si une fillette a 10 ou 12 ans elle peut être mariée, et quiconque pense qu’elle est trop jeune se trompe et est injuste à son égard ».
 
En Avril 2009 un juge saoudien a refusé aussi d’annuler une décision de justice qui déclarait légal le mariage arrangé d’une fillette de 8 ans à un homme de 47 ans. Le juge, Cheikh Habib Habib, a décidé que le mariage de la fillette à un ami de son père était légal et exécutoire. Il a déclaré que l’enfant pourrait demander le divorce lorsqu’elle sera pubère. Abdullah Jutaili, le père de la fillette avait arrangé le mariage avec un “proche” ami pour s’acquitter d’une dette financière (1).
Les jeunes filles musulmanes  luttent chaque jour contre  vices et agressions échafaudés par des mâles musulmans en quête de puissance. La non virginité des filles est  une tare en islam. Il faut donc violer les jeunes filles et les jeunes femmes  au nom d’Allah et son Prophète. Et les pédophiles musulmans s’en donnent à plein régime dans les pratiques archaïques de cette “culture”.

Le Réveil de l’Orient

Une libre voix défiant la censure islamique

 
 
(1) Source : UPI : http://www.upi.com/Top_News/2009/04/12/8-year-old-girls-marriage-ruled-legal/UPI-57701239536425/
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :