18 janvier 2022

Les missiles S-300 bientôt en Iran

Dans un développement récent du dossier iranien, le site Internet de la chaîne d’information arabophone  « Alarabia » a annoncé  le vendredi soir que  l’ambassadeur d'Iran à Moscou, Mahmoud-Reza Sajjadi  a annoncé  le vendredi  27 novembre 2009 qu'il avait reçu des assurances de la Russie que l'Iran recevra son système de missiles S-300 qui avait été retardée après avoir suscité des protestations en Occident.

L’ambassadeur iranien aurait déclaré, lors d'une conférence de presse à Moscou,  que  «Certains disent que ce système ne sera pas envoyer à l'Iran, je me suis informée  auprès des responsables russes  et ils ont niés cette  rumeur ».

Le site Internet arabophone  a également rapporté que l’ambassadeur  iranien aurait même déclaré qu’ «Il est maintenant temps d'exécuter le contrat et que  la partie russe  parle de problèmes techniques, mais cette question va être  résolue dans deux ou trois mois » a affirmé ce diplomate iranien.

Rappelons que l’installation des S-300, commandés de longue date par Téhéran à Moscou, est considérée par Israël comme une menace et une rupture de l’équilibre actuel des forces au Moyen-Orient, et que ces missiles – capables de détecter 100 cibles simultanées, et de tirer sur des avions situés à plus de cent trente kilomètres, jusqu'à des hauteurs de vol de 30.000 mètres – pourraient sérieusement compromettre les chances de l’armée de l’air israélienne dans le cas d’une attaque contre les installations nucléaires de l’Iran.

Cette information vient donc démontir les informations qui circulent depuis quelques jours dans les médias israéliens, supposant que les russes  ne livreraient pas les S-300 à l'Iran.

Il y’ a deux jours, le commandant du Corps des gardiens de la révolution en Iran, Mohammad Ali Jafari a estimé  que  « Le retard de livraison des systèmes de protection S-300, s'explique uniquement par la pression qu'exercent Américains et Israéliens sur la Russie, qui de son coté n'a aucun problème à ce sujet ».

Le 22 novembre dernier,  le ministre iranien de la Défense, Ahmad Vahidi, avait  déclaré que son pays poursuit toujours les engagements russes sur la livraison de missiles anti- avion S-300,  selon l'agence de presse semi-officielle ISNA. M. Vahidi a déclaré plus tôt ne pas avoir reçu d’informations officielles sur l'annulation des livraisons russes de missiles S-300.

La Russie a  toujours indiqué que les causes techniques sont les principales raisons du retard pris dans la livraison. Cette question sera donc bientôt résolue selon les iraniens qui ne cachent plus leur optimisme.

Beaucoup dans le Monde arabe pensent qu’Obama n’a aucune chance d’empêcher l’Iran de se doter de ce système pour intercepter les missiles balistiques. L’administration Obama, par ses déclarations naïves, n’a cessé d’envoyer  des signes de faiblesses envers l’Iran. C’est d’ailleurs l’une des remarques qui a été publiée par un internaute arabe  sur le site de la chaîne « Alarabia » ,(commentaire numéro 6) qui a rapporté l’information : « L'intransigeance de l'Iran et la pratique de la tromperie tout cela en raison  de la procrastination  et de la faiblesse du caractère  d’Obama ; Ou est –tu Georges W. Bush » criait  cet internaute frustré.

 Tunis
 
Voir le lien  en arabe :   http://www.alarabiya.net/articles/2009/11/27/92512.html
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :