24 septembre 2021

Parti pris anti-israélien flagrant

En mai quelque 500 personnes ont été tuées de par le monde dans un silence assourdissant. Des soldats israéliens se défendent contre une tentative de lynchage en règle de la part d'Islamistes cherchant à briser un blocus légitime et le « martyre » et le Conseil de Sécurité se réunit aussitôt pour condamner Israël et la plupart des chancelleries se disent outrées…

 Quelle hypocrisie! http://www.mfa.gov.il/MFA/About+the+Ministry/MFA+Spokesman/2010/FM-Liberman-speaks-with-UN-Secretary-General-Ban-1-Jun-2010.htm Ce que le ministre des Affaires étrangères et vice-Premier ministre israélien, Avigdor Liberman a souligné lors d'une conversation avec le Secrétaire général des Nations unies dans la foulée du vote de la résolution anti-israélienne du Conseil de Sécurité http://www.un.org/News/Press/docs/2010/sc9940.doc.htm

En effet, a déclaré Avigdor Liberman à Ban Ki Moon, « dans le seul mois qui vient de s'écouler 500 personnes ont été tuées dans divers incidents en Thaïlande, Afghanistan, au Pakistan, en Irak, en Inde, tandis que la communauté internationale gardait le silence et restait passive, ne prêtant guère attention à ce qui se passait tandis qu'Israël est condamné pour avoir pris des mesures clairement défensives. »

 

Il redonnait des précisions mille et une fois répétées par le gouvernement israélien: « lors de l'incident d'hier [ 31 mai ] il s'est agi pour les soldats israéliens d'exercer leur droit de se défendre contre une attaque perpétrée par une bande de voyous et de partisans de terroristes qui avaient préparé d'avance des matraques, des pinces à levier en métal et des couteaux pour confronter les soldats. » De plus « l'intention initiale des participants de la flottille était de porter atteinte à la souveraineté d'Israël et de monter une provocation qui mènerait à  une effusion de sang. » Ce que des vidéos tournées par la chaîne Al-Jazeera et diffusées par Palestinian Media Watch démontrent http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=18806

 

Autre énième rappel du ministre et du gouvernement israélien : « toutes les propositions faites par Israël au gouvernement turc de transférer l'aide humanitaire d'une manière organisée ont été rejetées par les organisateurs de la flottille tout comme ils ont refusé de demander au gouvernement du Hamas de permettre à la Croix Rouge de rendre visite à Guilad Shalit. »

 

 

La résolution du Conseil de Sécurité http://www.un.org/News/Press/docs/2010/sc9940.doc.htm

 

Convoqué en toute hâte à la demande de la Turquie -c'est sur un bateau turc sur les six bateaux arraisonnés que des hommes armés ont tenté de lyncher les soldats israéliens – de « la Palestine » et du Liban le Conseil de Sécurité a condamné Israël; comme on pouvait s'y attendre compte tenu de la manière dont ce coup de pub a été mené.

 

Le blocus de la Bande de Gaza

 

Le blocus israélien de la Bande de Gaza aux mains des terroristes du Hamas  – pourtant légal et justifié http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=18709 est rendu seul responsable de ces 9 morts et condamné. Il doit, estime le Conseil de Sécruité dans cette résolution être levé. Autrement dit : il faut y laisser librement entrer des armes qui seront utilisées contre Israël – dans un premier temps-. De qui se moque le Conseil de Sécurité ?  Malheureusement la campagne médiatique menée contre Israël par les organisateurs de cette flottille et leurs acolytes donne le même résultat dans de nombreux sondages : une majorité de personnes désinformées se prononcent contre ce blocus pourtant légal.

 

Les plus virulents

 

 

Turquie et Autorité palestinienne ont été les plus virulents lors des réunions du Conseil de Sécurité comme on pouvait s'y attendre. « Grand banditisme, piraterie, meurtre d’État » perpétrés contre « des civils…apportant des aires de jeu à des enfants …médicaments contre le cancer…. » etc. pour le ministre des Affaires étrangères turc.

 

« Crime…massacre…les victimes doivent être pleurées comme étant des martyrs pour la Palestine [nous y voilà ]… piraterie…crime de guerre…fin de l'occupation » pour l'observateur palestinien aux Nations unies.

 

Les autres

 

Sans rire ce grand pays respectueux des droits de l'homme qu'est la Chine a condamné : « les actions israéliennes contre du personnel caritatif et des civils… »

 

La France condamnait « une utilisation injustifiée et disproportionnée de la force, » ajoutant de manière comique, après avoir commencé par condamner, : « mais avant de tirer des conclusions elle doit connaître les faits et toute la lumière doit être faite dans une enquête en profondeur qui doit être indépendante. » Enquête demandée dans la résolution, d'ailleurs. Va-t-on  nous rejouer un autre rapport Goldstone, magistralement démonté par CONTROVERSES http://www.controverses.fr/Publications/publication_tire_a_part_Gaza.htm ?

 

La Fédération de Russie, sans rire non plus, s'indigne de cette « grave violation des normes du droit international… »

 

Le Royaume-Uni est plus équilibré, déplorant les pertes en vie humaines et le blocus mais en appelant à toutes les parties concernées, Hamas y compris, à respecter les résolutions précédentes.

 

Il faut noter que seuls le Royaume-Uni, les États-Unis et Israël mentionnent les responsabilités du Hamas, le Secrétaire général adjoint pour les affaires politiques des Nations unies ne le mentionnant que comme « autorités de facto à Gaza » qui avaient mis sur pied un comité devant accueillir cette flottille. Dont tout le monde savait pertinemment qu'Israël ne pouvait laisser entrer dans les eaux territoriales de la Bande de Gaza. 

 

La résolution 1860

 

L'application de la résolution 1860 http://www.un.org/News/fr-press/docs/2009/CS9567.doc.htm  de 2009 est demandée à plusieurs reprises. Or Israël l'applique étant donné qu'il ne reste aucune force israélienne dans la Bande de Gaza, que quelques 16.000 tonnes de vivres y entrent par semaine. En revanche la clause appelant « les États Membres à « redoubler d’efforts prévenir le trafic d’armes et de munitions, »  n'est pas appliquée puisqu'un énorme arsenal est entré dans la Bande de Gaza. Et lors du vote de cette résolution en 2009, seule la Turquie, déjà, demandait « la levée du blocus dans tous es aspects. »

 

 

 

 

 

 

2 réflexions sur « Parti pris anti-israélien flagrant »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :