7 février 2023

Haute finance halal

La cuisine "halal" fait florès en France par la grâce de la chaîne de restauration rapide Quick, émanation de la Caisse des dépôts et consignations cette dernière étant elle-même le bras financier armé bien connu de l'Etat.
 
    En principe, bien que, donc, Quick soit puissamment parrainé par l'Etat, cette entreprise qui évolue dans le secteur concurrentiel est ainsi réputée privée et, par conséquent, soumise aux lois de l'économie comme n'importe quelle autre.
 
    Cependant, me référant au site http://groupe.quick.fr, j'y apprends, entre autres, selon les termes d'un communiqué de presse en date du 1er juillet 2010, qu'"A ce jour, Quick Restaurant SA annonce avoir été saisi d'un projet d'offre publique volontaire portant sur 100% de son capital et de ses droits de vote par CDC CAPITAL investissements".
 
    Dès lors que le capital de Quick va se retrouver à 100% dans le giron de l'Etat, il tombe sous le sens que Quick devient alors une affaire (entreprise, pardon !) d'Etat toute dévouée à la promotion sans concurrence du hamburger "halal" hexagonal… d'Etat !
 
    Cette découverte m'ayant incité à examiner de plus près les actes de l'Etat dans la promotion de l'islam dans notre beau pays de France, je me suis demandé si la partie émergée de type Quick "halal", finalement, ne représentait pas la partie visible d'une implication généralisée autrement plus fondamentale de l'Etat dans l'engrenage islamique.   
 
    Gagné ! Car à plusieurs reprises, déjà, je me souviens d'avoir attiré l'attention sur la dernière idée fixe de Christine LAGARDE, notre sémillant ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi, qui rêve de faire de Paris, sans trop se soucier de l'avenir, la capitale européenne de la finance islamique…
 
    Ainsi peut-on lire intégralement sur le site Saphirnews à l'adresse directe suivante : http://www.saphirnews.com/La-finance-islamique-se-conforme-au-droit-français_a11768.html, un article intitulé : "La finance islamique se conforme au droit français", ce qui, selon moi, est une présentation tout à fait fallacieuse de la réalité quand on sait que c'est bien plutôt le droit français qui est adapté, à marche forcée, aux joies de la finance islamique !
 
    En effet, après un premier aménagement du cadre fiscal français pour deux instruments financiers conformes à la chari'a en février 2009 (murabaha et sukuk), Christine LAGARDE ne vient-elle pas encore, le 24 août dernier, de faire enregistrer et publier des instructions fiscales se rapportant à quatre nouveaux produits de la finance islamique ?
 
    Le quotidien économique Les Echos, en date du 25 août dernier, affiche clairement la volonté réaffirmée de Mme LAGARDE de faire de Paris le hub de la finance islamique en Europe continentale : "C'est le fruit d'un travail collectif mené depuis février 2009 et qui a réclamé la consultation de nombreux banquiers, avocats, juristes islamiques, explique Gilles Saint Marc associé chez Gide Loyrette Nouel"… Dont acte.
 
    Cerise sur le gâteau, un article paru le 31 août 2010 sur le site AL-KANZ sous le titre : "Sur France 3, une banque marocaine va faire sa pub" (texte intégral à http://www.al-kanz.org/2010/08/31/chaabi-sopi/) dont voici les premières lignes qui nous vont droit au coeur :
 
    "La France commence à s'accepter. Même si elle est prise régulièrement de spasmes identitaires qui la poussent à se recroqueviller et à convoquer un passé où chacun était blanc, catholique, et français depuis plusieurs générations. La France se sait aussi plurielle et, au fond, s'en accommode assez bien".
 
    Allons, dormez tranquilles bonnes gens, l'islam veille sur votre sommeil citoyen et je conclurai mon propos en formulant le voeu sincère et chrétien qu'il ne virera pas, un jour ou l'autre, au cauchemar irréversible…
 
    NB : le site Saphirnews.com a été créé en 2002 et se définit comme le 1er quotidien musulman d'actualité avec 500.000 visites mensuelles. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :