2 février 2023

« Il va vous falloir vous habituer à ce qui est »

Tariq Ramadan: " Il faut bien se rendre compte d’une chose: le nombre de musulmans en Europe augmente exponentiellement".
Arrivé à Abidjan, dans la nuit du jeudi à vendredi, Tariq Ramadan a donné une conférence de presse, le vendredi 3 septembre, après avoir dirigé la prière à la mosquée d’Aghien (Abidjan / Côte d’Ivoire). Le prédicateur suisse, d’origine égyptienne, a également  accordé un entretien au quotidien L’Expression dans le quel il souligne; « les défis à relever par les musulmans dans le monde ».

Extraits:

« […] Aujourd’hui, le nombre de musulmans en Europe augmente exponentiellement. Avec la visibilité, la couleur dans les rues, le foulard, les mosquées, les écoles, en un mot, la présence. Hier, on ne voyait pas les parents parce qu’ils étaient isolés. Aujourd’hui, ils ne le sont pas, car les enfants sont Français, Allemands, Italiens, Suisses. Ce sont deux choses qui sont en train de se passer aujourd’hui. Il y a une peur de la part de la population. En Hollande, il y a des gens qui se demandent d’où viennent ces gens qu’ils ne connaissent pas. Eux ne sont pas islamophobes. Ils sont peureux. Ils ont une peur normale. Nous devons comprendre que, pour ces populations-là, il faut de l’explication, de l’ouverture et être sensible à leur sensibilité en leur expliquant ce qu’on est et, ce qu’on veut. […] Nous, en tant que musulmans, devons résister aux manipulations politiques et respecter les forces populaires avec un discours qui apaise et qui explique.[…] Maintenant, par rapport à l’Occident, ce que je dis, il faudra vous habituer à ce que des occidentaux musulmans qui parlent ces langues sont musulmans et occidentaux à la fois.[…] On ne peut pas critiquer l’Occident en disant que tout vient des Etats-Unis et de l’Europe quand on n’a pas une position claire sur la question. Il faudra travailler à faire comprendre la cause palestinienne. Elle n’est pas une cause religieuse des musulmans contre les Juifs. Notre réponse sur la question de Jérusalem et des lieux saints, est que les Juifs, les chrétiens et les musulmans doivent avoir un accès égal à ces lieux de culte sans discussion. Nous nous opposons aux politiques d’oppression d’un Etat par une religion. Nous n’avons rien contre le judaïsme et le christianisme. Il faut expliquer la question politique d’une colonisation lente, politique qui dure depuis 60 ans. Et qu’il y a un Etat sur la terre qui ne respecte pas les résolutions des Nation-unies et qui se moque d’elles. 72 résolutions à ce jour. Nous devons nous mettre du côté du droit et de la justice et attendre avec une belle patience mais déterminé et mobiliser les opinions publiques. […]"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :