18 avril 2021

“Les coups sont permis quand elles refusent”

Dépêche fr. n° 185: Le prédicateur égyptien Saad Arafat : "Allah a honoré les épouses en instituant le châtiment des coups" ; "les coups ne sont permis que quand elles refusent les rapports sexuels"
 
Voir les extraits-vidéo sous-titrés en anglais sur MEMRI TV : http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/63/0/2600.htm
 
Ci-dessous des extraits d´une interview du prédicateur égyptien Saad Arafat, diffusée sur Al-Nas le 4 février 2010.
 
Présentateur : Croirez-vous que de nos jours, les Européennes rêvent d´un mari qui soit comme un protecteur pour elles ? J´aimerais pouvoir fournir des statistiques aux téléspectateurs. 90% des femmes britanniques ne veulent pas épouser un homme faible qui reste assis et se met à pleurer quand il a un problème. Elles disent : Non, un tel homme nous fait l´effet d´une femme. Nous voulons un homme viril.
 
(…)
 
On reproche [à l´islam d´autoriser] de battre sa femme, ce qui est une accusation grave. Examinons cette affaire point par point.
 
"Voyez comme elle est honorée : si le mari bat sa femme, il ne doit pas la frapper au visage."
 
Saad Arafat : Allah a honoré les épouses en instituant le châtiment des coups.
 
Présentateur : les a honorées par des coups ? Comment est-ce possible ?
 
Saad Arafat : Le prophète Mahomet a dit : "Ne la frappez pas au visage, et ne la rendez pas laide." Voyez comme elle est honorée : si le mari bat sa femme, il ne doit pas la frapper au visage. Et quand il la bat, il ne doit pas l´insulter. C´est incroyable ! Il la bat afin de la discipliner.
 
"Il y a une étiquette des coups."
 
En outre, il ne faut pas lui administrer plus de dix coups, et il ne doit pas lui briser les os, l´insulter, lui casser les dents ou lui donner un coup de poing dans l´œil. Il y a une étiquette des coups. S´il la bat pour la discipliner, il ne doit pas lever la main haut. Les coups doivent partir du niveau du buste. Toutes ces choses honorent la femme.
 
Elle a besoin d´être disciplinée. Comment son mari peut-il faire ? Par des remontrances. Si celles-ci ne la dissuadent pas, il doit refuser de partager son lit avec elle. Si elle ne se repent [toujours] pas, il doit la frapper, mais il y a des règles à respecter : il est interdit de la frapper au visage ou de la rendre laide. Et en la battant, vous ne devez pas la maudire : l´islam l´interdit.
 
Présentateur : Avec quoi doit-il la battre ? A main nue ? Avec une baguette ?
 
"S´il la bat, il ne doit pas le faire durement, pour que les coups ne laissent pas de marque."
 
Saad Arafat : S´il la bat, il ne doit pas le faire durement, pour que les coups ne laissent pas de marque. Il peut la battre avec une petite baguette. Il doit éviter de la frapper au visage ou aux endroits de la tête où cela fait mal. Les coups doivent être portés sur le corps et pas les uns à la suite des autres. Chacun résulte d´un choix effectué pendant l´opération, et les coups ne sont permis qu´en derniers recours.
 
(…)
 
"le châtiment des coups n´est permis que dans un cas : quand elle refuse de coucher avec son mari."
 
Le fait que l´islam honore la femme se révèle aussi par le fait que le châtiment des coups n´est permis que dans un cas : quand elle refuse de coucher avec son mari.
 
Présentateur : quand elle refuse de coucher avec lui ?
 
Saad Arafat : Oui, car où le mari peut-il alors aller ? Il la veut, mais elle refuse. Il doit commencer par des remontrances et des menaces.
 
Présentateur : Permettez-moi de répéter cela : un homme ne peut pas battre sa femme…
 
Saad Arafat : … pour de la nourriture ou de la boisson. Les coups ne sont permis que dans ce cas, quand le mari ne peut faire autrement.
 
 
Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.
 
Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.
 
Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.
  
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :