16 septembre 2021

La France livre à l’armée libanaise le missile HOT

La France annonce la livraison de missiles antichars sophistiqués au Liban. L'information vient d'être confirmée à la fois à Paris et à Beyrouth. La France va livrer à l'armée libanaise 100 exemplaires du missile HOT, un missile antichar ultra sophistiqué.
 
La première question qui vient à l'esprit est celle de l'utilisation: des missiles antichars contre qui ? Le Liban n'a que deux voisins partageant ses frontières, Israël et la Syrie. Cette dernière exerçant de fait un protectorat sur ce pays (qu'elle espère gober comme un œuf dès que les circonstances le permettront), la cible ne peut être qu'Israël, justement le pays qui utilise pour sa défense des armes blindées. La France livre donc au Liban une classe de missiles dont le seul usage possible est la destruction de blindés israéliens.
 
La seconde question porte sur la consistance véritable de l'armée libanaise. On sait que le Hezbollah a imposé son droit de bloquer toute décision gouvernementale qui lui déplairait au Liban, qu'il contrôle l'espace aérien libanais, et surtout qu'il a pénétré l'armée au point de pouvoir réduire toute résistance de sa part en quelques heures. C'est ainsi qu'il a réarmé puissamment le Sud-Liban, ce que la résolution 1701 de 2006 de l'ONU lui interdisait absolument. L'ombre d'armée dite "nationale libanaise" n'a ni voulu ni pu s'opposer à cette violation (pas plus que la très passive FINUL). Le Hezbollah a même mené des répétitions de prise de pouvoir en quelques heures pour décourager l'ONU de l'assigner pour son implication dans le meurtre de Rafic Hariri. C'est à cette armée-là que le président Sarkozy a décidé de livrer des armes de pointe parmi les plus périlleuses qui soient pour l'armée israélienne. Le risque que le vrai destinataire soit le Hezbollah est une évidence que l'Elysée ne peut pas méconnaître. Le Parti chiite pourrait ainsi compléter ses capacités balistiques par des capacités tactiques très améliorées. Merci M. Sarkozy !
 
La France prend ainsi la très lourde responsabilité de modifier le rapport de force au Sud-Liban au détriment d'Israël et au bénéfice du Hezbollah, au détriment d'une démocratie et au bénéfice du groupe terroriste le plus redoutable au monde. C'est un véritable scandale, d'autant que le Hezbollah est un vieil ennemi de la France ! Il est l'outil de la poussée iranienne en Méditerranée, une menace que les hautes sphères du pouvoir ont dénoncée avec cette fermeté verbale dont Paris a le secret. Une fois encore le plus haut niveau de l'état fait preuve d'une inconséquence et d'une légèreté surprenantes. Ce même aveuglement stratégique conduisait naguère Jacques Chirac à livrer un réacteur nucléaire à Saddam Hussein, et à tenter de le remplacer après sa destruction par Israël. Si la France veut trouver un rôle d'acteur ou de médiateur au Proche-Orient, elle s'y emploie bien mal, faisant preuve d'une cécité politique maladive. Le Hezbollah a déjà fait savoir à la France qui il était, tuant 57 de nos parachutistes en 1983 dans l'immeuble Drakkar à Beyrouth et séquestrant cruellement des journalistes français pris en otage un peu plus tard.

France-Israël Marseille réprouve radicalement une livraison d'armes destinée à tuer des soldats israéliens. Plus que coupable, cette initiative donne la mesure de l'amitié pour Israël proclamée au sommet de l'État.
France-Israël Marseille
Section locale de l'Association France-Israël, alliance du général Koenig
BP 42 13266 Marseille cedex 08                                        Tél: 06 34 42 84 59

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :