26 janvier 2022

Comment faire monter le FN

one.jpgL'objectif est de plus en plus clair au fur et à mesure : tout faire pour accentuer la montée du FN comme l'avait fait Mitterrand en 1986 ; donc créer une ambiance année 30 ; parler de "race sociale" faire ainsi croire que le musulman est le juif de notre époque, ce qui serait hilarant si la tentative n'était pas aussi ignoble. Mais on ne fait pas d'omelettes… Le but ? Susciter un front anti-fasciste comme l'avait fait le PCF et se projeter en avant, même si ce programme de défense de l'islam est un peu court pour solutionner tous les problèmes (dont la clique, faisant faussement croire qu'elle en est la solution). La clique, celle d'un Krasny (pseudo de Edwy Plenel à la Ligue Communiste des années 70) aide à faire monter le FN, c'est sa seule raison.

Ainsi, il est interdit d'opter pour une société équilibrée : pourquoi pas aussi des non bi-nationaux en équipe de france de football ? Alors qu'il existe des quota pour les femmes dans les partis politiques, et aussi de la discrimination positive à l'entrée de certaines grandes écoles… Comme l'objectif est de faire monter le FN peu importe ; il s'agira donc de nier la réalité, coûte que coûte. Nier qu'il a été demandé beaucoup de sacrifices aux divers peuples composant la France, jusqu'à les empêcher de parler l'alsacien, le breton, le corse, d'écrire aussi dans ces langues aux devantures, alors qu'aujourd'hui des gens se prétendant français imposent de plus en plus leur écriture non française, leur langue non française, leur religion non issue de millénaires de présence comme les juifs et les chrétiens.

Bref, autant de "refusards" qui se prennent pour des dreyfusards dont l'objectif est cependant d'inciter leurs congénères silencieux à prendre position, à les déclarer leurs représentants, ce qui implique, comme le fait un Didier Fassin, nouveau St Just avide de puissance, de racialiser les débats les soutiens, la politique, la "race" comme dernier avatar à détruire après la langue la pensée l'art ; pour laisser place au vide de l'homme sans qualités sinon une béance seule identité rendue obligatoire. C'est énorme, immense comme Babel et cela marche ; il n'y a pas une seule émission où l'on ne déclame pas le couplet sur la France raciste, pas une, ce qui fait bien sûr monter les extrêmes à l'affût d'une opportunité pour saisir l'accident, l'imprévisible. Alors que la grande majorité les rejette : mais les révolutions ont toujours été faites par des minorités organisés, quitte à mater ensuite le peuple récalcitrant jusqu'à le faire voter comme il faut : UMPS contre FN. Pour le pire contre le meilleur. Tout le monde connaît ce scénario. Et il se déroule sous nos yeux dans l'indifférence générale.

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :