2 février 2023

Geert Wilders et son Parti de la Liberté condamnent

Geert Wilders et son Parti de la Liberté condamnent fermement le « meurtre de dizaines de Norvégiens innocents » perpétré par Breivik et clarifient leur position.

 

Bien évidemment, d'aucuns s'étaient empressés d'associer le Norvégien Breivik, coupable présumé d'un attentat à la bombe à Oslo et de l'assassinat de dizaines de jeunes militants, et le Parti PVV de Geert Wilders, qualifiés tous deux de « populistes » par plus d'un commentateur. Or Geert Wilders se démarque clairement de Breivik et explique ce qu'il en est pour ceux qui feraient mine de ne pas comprendre…Et où on découvre un peu Oslo…

 

Dans un communiqué daté du 26 juillet, Geert Wilders déclare : « le meurtre brutal de dizaines de civils norvégiens innocents il y a quelques jours a choqué le Parti de la Liberté – le PVV néerlandais -. Nous les pleurons et nous tenons aux côtés du peuple norvégien qui a subi un coup terrible.

Le manifeste de l'auteur des faits démontre clairement qu'il s'agit d'un fou. Il veut travailler avec Al Quaïda – pour qui il a une énorme admiration -, veut bombarder des villes, rêve de chevaliers se mutilant chirurgicalement et veut rencontrer son héros Karadzic.

Breivik parle aussi des Pays-Bas. Le combat contre l'Islam conduit par un psychopathe est odieux et c'est une gifle donnée au mouvement anti-islamique global. Cela me remplit de dégoût de savoir que l'auteur de ces actes parle du PVV et de moi dans son manifeste.

Ni le PVV ni moi-même ne sont responsables d'un imbécile solitaire qui a violemment perverti les idéaux d'amour de la liberté et de rejet de l'islamisation, ce que beaucoup voudraient pourtant voir arriver. Nous sommes des démocrates et le sommes du fond du cœur. Le Parti de la Liberté n'a jamais, au grand jamais, appelé à la violence et ne le fera jamais. Nous croyons au pouvoir du bulletin de vote et à la sagesse de l'électeur. Pas en celui des bombes et des armes.

 

Nous nous battons avec des moyens démocratiques et non violents contre la poursuite de l'islamisation et continuerons à le faire. Préserver notre liberté et notre sécurité est notre seul but. »


 

Il est à noter que le propre avocat de Anders Behring Breivik estime « qu'il est sans doute fou, » rapporte Le Figaro.

Par ailleurs, Geert Wilders n'a, en effet, jamais prôné la violence et, justement, il dénonce la violence contenue dans le Coran – notamment dans son film Fitna pour lequel il prépare un second épisode http://www.juif.org/video/4583,fitna-en-francais-a-revoir.php  et ne nourrit aucun sentiment anti-musulman. – « Je ne hais pas les musulmans, je hais l'islam » a-t-il d'ailleurs déclaré à cet égard http://www.guardian.co.uk/world/2008/feb/17/netherlands.islam

Ce qu'il rejette, en effet, c'est l'Islam et l'islamisation de son pays. Accusé par divers groupes d'inciter à la haine contre les muslmans il a récemment été acquitté par le tribunal de La Haye, jugement qu'il a qualifié de « victoire pour la liberté d'expression, » ajoutant : « Les Hollandais peuvent s'exprimer ; critiquer l'islam et résister à l'islamisation n'est pas un crime. »

 

Le 6 juillet dernier, le ministre des Affaires étrangères néerlandais se dissociait d'un appel lancé par l'Organisation de la Conférence Islamique au gouvernement néerlandais lui demandant de faire cesser ce qu'elle appelait « la campagne de haine » du dirigeant de PVV, Geert Wilders. Il déclarait alors : « le gouvernement néerlandais se dissocie entièrement de la demande faite de faire taire un homme politique. Les Pays-Bas respectent au plus haut point la liberté d'expression. »

http://www.geertwilders.nl/

 

Quant à la situation qui prévaut en Norvège, situation à laquelle rares étaient ceux qui s'y étaient intéressés jusqu'ici, il semble qu'une partie des immigrés venant de pays musulmans posent de nombreux problèmes – comme des escroqueries aux allocations familiales http://tundratabloids.com/2011/03/somalis-engage-in-massive-fraude-of-norwegian-taxpayers.html , leur soutien apporté aux Jihadistes http://www.jihadwatch.org/2006/12/many-somalis-in-oslo-support-jihadists.html etc. .

 

Il y a eu, semble-t-il des manifestations pro-Hamas http://www.liveleak.com/view?i=25d_1231552669  et violemment anti-israéliennes, avec utilisation de matraques et autres armes contre la police ou des pro-israéliens  http://www.youtube.com/watch?v=_1C-GQZlV3c à Oslo. Ce qui a entraîné de nombreuses arrestations dans la capitale norvégienne http://www.youtube.com/watch?v=4C8JnYJKQ-w&feature=related

 

Il semblerait, par ailleurs, que les jeunes militants réunis le jour du massacre avaient au programme le boycott d'Israël http://jssnews.com/2011/07/24/les-jeunes-victimes-doslo-militaient-pour-le-boycott-raciste-disrael/ Le Parti travailliste étant résolument anti-israélien.

 

Des questions se posent sur la capacité que Breivik aurait eu de planifier et commettre ces deux attentats sans aucune aide. Lui-même évoque d'autres « cellules » semble-t-il…On peut se demander dans quelle mesure il n'a pas été manipulé et par qui…quant à imaginer qu'il l'aurait été par des services israéliens comme certains n'hésitent pas à faire….http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-temps-mossad-sur-oslo-80231531.html l'accusation relève du grotesque.

 

Aucune des remarques ci-dessus ne justifie bien évidemment et en aucun cas les actes épouvantables qui ont été commis….Il s'agit de donner des éléments que l'on retrouve peu par ailleurs et qui sont en toile de fond.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :