1 décembre 2021

Les erreurs en continu de Copé, Sarkozy, Hollande…

Il n'aurait pas fallu participer à la cérémonie aux morts de nos quatre soldats abattus parce que cela a seulement consisté à avaliser un départ précipité qui n'a fait qu'accentuer la pression des talibans sur les soldats français comme l'ont souligné dans l'anonymat certains officiels français et afghans. Une erreur de plus.

Comme celle de Copé qui persiste à penser que diaboliser le FN comme le fait le PS permettra à l'UMP d'éviter l'implosion alors que la défaite certes relative de Sarkozy n'a fait que souligner pour les Français (qui votent encore) l'idée qu'il vaut mieux l'original socialiste à la copie gaulliste pour achever en beauté un étatisme en haillons mais capable de punir les plus méritants (le Français est un envieux) et de goûter aux quelques miettes du feu festin (avec prestations diverses à la rentrée). L'idée du ni-ni peut être séduisante, sauf que sur beaucoup de sujets le PS peut être bien plus nuisible que le FN puisqu'il va bien plus que ce dernier faire marcher la machine à taxer tout ce qui bouge. Tandis que sur l'Europe, le PS défendra la même position que le FN et le FG, à terme… Pas sûr ?…

N'oublions pas, pourtant, qu'avec Hollande émerge l'idée que l'on peut s'en sortir en s'opposant pied à pied à l'Allemagne. Alors que celle-ci propose un saut politique celui d'une intégration poussée (que le FN refuse évidemment) qu'il faut au contraire saluer si celle-ci ne se fait pas à Bruxelles mais en corrélation avec tous les Parlements nationaux afin que l'Europe se fasse enfin par les peuples et non par une élite auto-proclamée, même si le Parlement européen la contrebalance quelque peu (sauf qu'il partage son centralisme et ses valeurs relativistes).

En tout cas, la réforme que je propose depuis longtemps consisterait à ce que l'Assemblée Nationale s'occupe exclusivement des affaires européennes et mondiales tandis que le Sénat en lien avec les Régions et les Départements s'attacherait à gérer la France afin de préserver sa cohésion.

Que demande la Chancelière ? Que l'on puisse enfin marcher sur deux jambes car l'euro nous a fait unijambiste alors que pour avancer il faut un ajustement des budgets, ce qui implique de mettre tout à plat concernant les finances publiques et les coûts sociaux qui handicapent la compétitivité de nos entreprises, sans pour autant en finir avec une solidarité nécessaire mais pensée autrement, avec le marché, et non pas contre lui ou sous sa dépendance. On peut faire le pari que penser au plus grand nombre par ce biais vaut mieux que par l'étatisme qui coûte plus de toute façon puisqu'il faut bien rémunérer des intermédiaires alors que dans la proposition libérale l'offre va directement à sa demande sans passer par la machine à gaz de l'impôt redistributeur.

Le PS est bien loin de ce réel progrès d'une intégration politique plus poussée que propose l'Allemagne. Il préfère continuer la fuite en avant façon Réserve fédérale américaine qui abreuve le monde de dollars artificiels, Hollande inondant, lui, avec de l'euro (et le FN est sur la même position), ce qui ne fait que relancer superficiellement l'économie comme on le sait depuis la République de Weimar… et les jupettes et autres balladurettes qui gonflaient artificiellement les carnets de commande des fabricants d'automobiles françaises aujourd'hui bien en peine.

Car on sait maintenant comment il faut faire pour stimuler l'innovation, penser réellement à la France 3.0, au lieu de tout geler, tout empêcher, tout confondre comme le fait cette classe politique en faillite généralisée mais s'accrochant au pouvoir comme viennent de le décider (à la façon des militaires algériens) les militaires égyptiens, Assad, et les islamistes en Tunisie, alors que tout ce sale monde a failli, il ne faut pas avoir peur de le dire ; la lutte qui vient verra s'affronter les réels innovateurs démocrates et républicains aux conservateurs étatistes qui agitent encore les vieilles idées gauche contre droite alors qu'il s'agit d'une lutte féroce entre le peuple réel et l'élite factice qui profite des situations médiatiques et clientélistes pour vampiriser les nations.

Le tumulte multiforme de la tectonique mutationnelle est en train de franchir un grand pas avec de nouvelles idées, de nouvelles têtes qui surgissent de terre comme les nouvelles pousses….

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :