6 février 2023

La morgue du Syndicat de la Magistrature

Proche de l'extrême gauche la plus dure qui voit en tout briseur de loi une victime ou un vengeur (hormis un "patron" bien sûr, ennemi de classe par nature) cette secte regroupe les éléments les plus déterminés contre "le" Système. J' avais connu autrefois une (belle) militante de Lutte Ouvrière qui finissait ses études pour être magistrate et je ne doute pas qu'elle en ait fait partie et qu'elle y soit encore ; ce qui était frappant déjà à l'époque était sa détermination de se servir de son futur métier pour devenir une sorte de vengeresse se servant de la justice comme arme non pas pour rendre la justice mais servir son idéologie dont elle ne doutait pas un seul instant, pas un seul ; ce qui fait que je ne vois pas, à y penser, de différence, du moins de nature, avec les créatures de qui-vous-savez (à ce stade le langage codé d'Harry Potter s'impose désormais…). D'où d'ailleurs leur rapprochement stratégique sur plusieurs fronts.

Leurs bombes sont ces sentences qui fusent tels un " mur des cons " envers tous ceux qui ne sont pas dans les clous du P.C.F tandis que les supposées victimes sont évidemment le plus possible protégées puisque victimes du "Système" comme l'explique un de leurs sympathisants de toujours, actuellement directeur de MediaPart. S'agissant des "vraies" victimes -collatérales- (on dit "plaignantes" désormais dans la novlangue) elles sont évidemment moquées tels le père d'Anne-Lorraine Schmitt . Faits "divers" que charrient "le Système", sans plus, aussi ils ne peuvent que se gausser d'un livre comme " France, orange mécanique", à en rire à gorge déployée puisque tout est la faute du "Pouvoir" dont ils font partie ; mais il est vrai que dans leur façon de penser la "contradiction" n'existe pas, je l'ai expliqué par exemple dans Le néo-léninisme français contemporain (qui synthétise divers livres).

Plus loin encore dans le temps, je me rappelle de cet étudiant préparant l'ENA qui me disait que face au "Système" c'était "ça" ou être "terroriste", il jugeait "ça", son entrisme, plus utile pour faire dérailler la "bête immonde" puisque à n'en pas douter, dans le délire de cette secte qu'est devenue (en sourdine) l'extrême gauche (la vraie) depuis les années 70, nous sommes déjà dans une société "néo-fasciste", État "policier, etc, c'est même enseigné à l'Université (on dit dans ce cas "néo-libérale" parce que "néo-fasciste" cela passerait mal, quoique…cela dépend où…). Voilà où "nous" en sommes….

Bonjour chez vous.

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :