11 mai 2021

“Accident”en Espagne ou nouveau genre d’attentat?

Deux coïncidences : à la veille de la fête de St Jacques de Compostelle et alors que le 1er ministre espagnol est originaire de cette ville si importante pour la Chrétienté se déclenche un invraisemblable déraillement lié à une excessive vitesse dans un tournant.

Certains spécialistes écartent l'idée que les cinq minutes de retard supposées seraient à l'origine de ce triplement de vitesse (150 à 180 km/h) surtout dans un virage côté à 90 km/h maximum. Par ailleurs le réseau et la rame étaient récents et donc devaient être munis de mécanismes automatiques de balises d'incidents.  Un témoin a parlé d'explosion avant le déraillement, repris par le Figaro…: "Selon la radio Cadena Ser, un témoin a fait état d'une explosion juste avant le déraillement."

Aussi il conviendrait de ne pas se ruer vers "la" cause unique, celle de la vitesse, et à terme faire le procès du rail "privé" pour éviter de regarder les faits en face, à commencer par se demander s'il y a bien eu ou pas une explosion.

Par ailleurs, et comme prévu, "l'enquête" sur Brétigny penche, bien entendu, pour un "accident" alors que la plupart des spécialistes trouvent hautement improbables qu'une pièce de ce genre voit sauter les trois/quarts de ses écrous…

Mais tel est l'enjeu d'aujourd'hui : comment faire passer d'autant mieux des attentats pour des accidents que les États concernés avalisent presque goulûment cette explication, saisissant cette aubaine afin d'interpréter entre spécialistes le silence de la guerre invisible, et ses enjeux stratégiques dorénavant mis à l'abri de toute intervention démocratique.

Ainsi les guerres asymétriques d'aujourd'hui tournent autour du deal suivant : on ne revendique pas, donc vous pouvez l'appeler "accident", mais si vous n'entendez pas ce message, d'autres "accidents" sont à venir…

Remarquons enfin qu'alors certains "habitants" de Brétigny se sont rués sur les lieux pour piller morts et vivants, en Galice les habitants se sont rués sur les lieux pour aider soulager transporter les vivants et les morts, et, ça, ce sont des faits (facts).

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :