7 février 2023

Du bon usage des statistiques…

Prenez par exemple les meurtres à Marseille actuellement : il n'y en a moins que l'année dernière! et l'ensemble des meurtres sur toute la France ? Bien moins que les accidentés de la route! ou, pis, que le tabagisme, l'alcoolisme, etc… Prenons les "inégalités" : il y a moins de riches que de pauvres…mais plus de riches qu'il y a dix ans…

Résultat ? Une "France mécanique" ? Mais non ! juste des faits "divers" amalgamés ; les vols et les "incivilités" ? Uniquement liés à la "misère sociale produite par le néo-libéralisme"; ou alors à "l'immigration" ; la diminution des morts sur la route ? Uniquement dû à la peur du radar. Les inégalités ? La surtaxation du capital résoudra le problème ! Les problèmes de formation, de compétence, d'alliances public/privé dans la captation des marchés publics ? Épiphénomène lié "au manque de moyens"… Le manque de logements ?… à cause des méchants propriétaires…Les locataires malveillants ? De la propagande "d'extrême-droite"; idem pour toutes les critiques relatives aux allocations, aux octroies de CMU, d'HLM…

Conclusion ? Si ce qui n'est plus nommé "crime violent" est en fait infime comparé aux accidents industriels, à la fraude fiscale, à la "violence symbolique" alors la nécessité de la prison se pose ; et puis qu'est-ce que 60.000 voire 90.000 personnes en prison alors que nous sommes plus de 65 millions ? Peanuts ! donc supprimons-là petit à petit ; mais augmentons les radars, diminuons la vitesse, contrôlons la sexualité en la noyant dans le transgenre, contrôlons, contrôlons, qu'un sang purifié abreuve nos neurones programmés comme il faut !.

2 réflexions sur « Du bon usage des statistiques… »

  1. Ping : casque dr dre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :