25 octobre 2021

Dépot de bilan

Valls perd ses nerfs donc le roi est nu, il suffirait d'une allumette pour que la plaine s'enflamme, croit-on… Sauf que "les choses" ne se passent jamais ainsi : la France s'ennuie à nouveau peut-être mais rien ne dit que le "printemps sera chaud"…à moins que deux claques successives (municipales et européennes) + des indices et taux catastrophiques poussent raisonnablement vers des élections anticipées : qu'elles aient lieu afin d'éviter le soulèvement.

Le Pouvoir peut certes changer de gouvernement après juin, mais pour quelle politique lui qui n'est pas capable de ramener l'ordre à Nantes et de réquisitionner les cheminots s'il le faut avec l'article 16 afin de leur interdire de se servir du Service Public pour leurs propres intérêts ?…

Il ne s'agit plus de blablater. Mais de faire en sorte que toutes les associations et partis en désaccord profond avec la politique suivie se rencontrent pour fixer un programme minimum et exiger ces élections anticipées.

Le Pouvoir doit apprendre la différence entre pouvoir légal et pouvoir légitime. Il a perdu ce dernier, or, seul celui-ci détient le "monopole de la force" disait Max Weber.

Quelle "force" ? Telle est la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :