22 avril 2021

Charte du Mouvement de la Résistance Islamique

Je me suis donné la peine – ce n’était certes pas un plaisir – de traduire de l’anglais ce pensum pour le livrer à votre réflexion. Une traduction plus élaborée à partir de l’arabe de Jean-François Legrain, chercheur au CNRS,  est consultable sur le site : http://www.gremmo.mom.fr/legrain/voix15.htm

Démagogie, violence, théories du complot, paranoïa, antisémitisme virulent : cette charte a été rédigée en 1988, alors que le «Depuis, rien n’a changé dans cette Charte. Ce qui a changé, c’est que leur propagande a gagné tout l’Occident, qui considère avec faveur ces délires et les prend au sérieux, en mettant Israël au ban des nations. Israël serait la source de tous les maux de la terre, quand les révolutions dans le monde arabe nous donnent tout à la fois des frissons d’espoir et de frayeur, et nous prouvent ‘de visu’ que c’est le monde arabo-musulman qui est gravement malade.

Ce texte n’est pas à mettre entre toutes les mains : des écervelés pourraient le prendre au pied de la lettre et s’enrôler dans le ‘jihad’..

A l’heure où les médias français veulent nous faire accroire que les ‘Frères Musulmans’ seraient une version ‘soft’ de l’islamisme – que seuls les ‘Salafistes’ seraient responsables des meurtres en série de Chrétiens en Égypte – il est sain de prendre connaissance de la « Charte du Hamas » publiée en 1988, qui préconise plus que jamais la destruction de « l’entité sioniste ». Répétons si nécessaire que le Hamas n’est rien d’autre que la ‘filiale’ palestinienne des ‘Frères Musulmans’ d’Égypte.

Lors de son premier voyage de 48 h en Égypte, M. Alain Juppé, nouveau super – ministre des affaires étrangères à l'époque, n’avait rien eu de plus empressé que de rencontrer les jeunes ‘Frères Musulmans’, qu’il a trouvés ‘très convenables’. Sans doute comme le Parti ‘Musulman Modéré’ du Premier ministre turc Recyp Tayyip Erdogan, qui insulte la France, tout en restant dans l’OTAN ?

Souvenons-nous par ailleurs que le Hezbollah, aujourd’hui au pouvoir au Liban, est ce mouvement terroriste responsable de l’assassinat de 58 de nos parachutistes à la caserne Drakkar de Beyrouth en 1983. Le Quai d’Orsay les considère aujourd’hui comme des « interlocuteurs valables », bien que l’on sache qu’ils sont aussi responsables, avec les services secrets syriens, de l’assassinat de Rafik Hariri.   

Le Hamas est un mouvement islamo-fasciste qui doit être totalement éradiqué, sans aucune pitié.

Israël fait le « sale boulot » parce que l’Occident a peur de se salir les mains. Nous sommes dans la même situation que l’Europe en 1938, quand Hitler a imposé les « Accords de Munich ». Ne nous laissons pas endormir par les pacifistes bêlants. Le réveil, s’il y en avait un, serait un cauchemar.

Simon Frajdenrajch

 

http://avalon.law.yale.edu/20th_century/hamas.asp

Adaptation française de Sentinelle 5774  ©

 

Charte du Hamas 1988

La Charte du
Mouvement de la Résistance Islamique

18 Août 1988

Au Nom d’Allah le plus Miséricordieux

« Vous êtes la meilleure nation qui ait été élevée dans l’humanité : vous ordonnez ce qui est juste, et vous interdisez ce qui est injuste, et vous croyez en Allah. Et si ceux qui ont reçu les écritures avaient cru, cela aurait sûrement été meilleur pour eux : il y a des croyants parmi eux, mais la majorité d’entre eux sont des transgresseurs. Ils ne vous blesseront pas, sauf d’un coup léger ; et s’ils vous combattent, ils vous tourneront le dos et ne seront pas secourus. Ils sont châtiés et en horreur où qu’ils se trouvent ; sauf à obtenir la sécurité en passant un traité avec Allah, et un traité avec les hommes ; et ils s’attirent l’indignation d’Allah, et ils sont affligés dans la pauvreté. Ils endurent cela parce qu’ils n’ont as cru dans les signes d’Allah, et ont fait périr les prophètes injustement ; cela, parce qu’ils étaient rebelles, et ont transgressé ». (Al-Imran – versets 109-111).

Israël existera et continuera d’exister jusqu’à ce que l’islam l’efface, exactement comme il a en effacé d’autres avant lui » (Le martyr, imam Hassan al-Banna, de mémoire bénie).

« Le monde islamique est en feu. Chacun d’entre nous doit y jeter de l’eau pour l’éteindre, peu importe la quantité, que chacun agisse sans attendre les autres ». (Sheikh Amjad al-Zahawi, de mémoire bénie).

Au Nom d’Allah, le plus Miséricordieux

Introduction

Louanges à Allah, à qui nous demandons secours, et dont nous recherchons le pardon, la guidance et le soutien ; qu’Allah bénisse le prophète et lui accorde le salut, à ses compagnons et partisans, et à ceux qui réalisent son message et adoptent ses lois – prières et salut éternels aussi longtemps que la terre et le ciel dureront. Au-delà :  


Ô Peuple :

Au-delà des troubles et de la mer de souffrance, au-delà des palpitations des coeurs fidèles et des armes purifiées ; au-delà du sens du devoir, et en réponse au commandement d’Allah, l’appel est  parti pour rallier l’ensemble du peuple afin d’accomplir son rôle dans la vie, de vaincre tous les obstacles, et de surmonter les difficultés sur la voie. Une préparation constante à poursuivre et ainsi l’aptitude à une vie de sacrifice et à tout ce qui est précieux au nom d’Allah.

Ainsi s’était formé le noyau du mouvement et il commença d’ouvrir la voie à travers la mer tempétueuse des espérances et des attentes, des vœux et du désir ardent, des troubles et des obstacles, de la douleur et des défis, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Quand l’idée a mûri, la semence germa et la plante poussa sa racine dans le sol de la réalité, loin des émotions éphémères, et de la hâte haineuse. Le Mouvement de la Résistance Islamique a émergé pour réaliser son rôle à travers la lutte au nom de son créateur, ses armes entrelacées avec celles de tous les combattants pour la libération de la Palestine. Les esprits de ses combattants rejoignent ceux de tous les combattants qui ont sacrifié leur vie sur le sol de la Palestine, depuis le moment où elle a été conquise par les compagnons du prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde le salut, jusqu’à ce jour.

Cette Convention du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) clarifie son image, révèle son identité, souligne sa résistance, explique ses objectifs, parle de ses espérances, et appelle à le soutenir, à l’adopter et à rejoindre ses rangs. Notre lutte contre les Juifs est très importante et très sérieuse. Elle nécessite tous les efforts les plus sincères. C’est une étape qui doit être inévitablement suivie d’autres étapes. Le Mouvement n’est qu’un escadron qui doit être soutenu par des escadrons de plus en plus nombreux de ce vaste monde arabe et islamique, jusqu’à ce que l’ennemi soit vaincu et la victoire d’Allah réalisée.

Ainsi nous les voyons à l’horizon  « et vous apprendrez sur ce sujet au-delà » ; « Allah a écrit : en vérité je prévaudrai, et mes apôtres : car Allah est fort et puissant ». (la Dispute – verset 21).

« Dis-leur, ceci est ma voie ; je t’invite vers Allah, par une démonstration évidente ; aussi moi et celui qui me suit ; et, louange à Allah ! Je ne suis pas un idolâtre ». (Joseph – verset 107).

Hamas (signifie) force et bravoure – (selon Al-Mua'jam al-Wasit) : c1.

Définition du Mouvement

Points d’origine idéologique :

Article Un :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) : le programme du Mouvement est l’islam. De lui proviennent les idées, les façons de penser et de comprendre l’univers, la vie et l’homme. Il recourt à lui pour juger de toute sa conduite, et il s’en inspire pour la guidance de ses étapes. 

La relation du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) : Relation avec le Groupe des Frères Musulmans :

Article Deux :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) est l’une des branches du « Mouvement des Frères Musulmans » en Palestine. Le « Mouvement des Frères Musulmans » est une organisation universelle qui constitue le mouvement islamique le plus vaste des temps modernes. Il est caractérisé par sa profonde approche, sa compréhension exacte et son adhésion complète à tous les concepts islamiques dans tous les aspects de la vie, de la culture, de la croyance, de la politique, de l’économie, de l’éducation, de la société, de la justice et du jugement, l’expansion de l’islam, l’éducation, l’art, l’information, la science occulte et la conversion à l’islam.

Structure et Formation

Article Trois :

La structure fondamentale du Mouvement de la Résistance Islamique comporte les musulmans qui ont fait allégeance à Allah pour le vénérer vraiment – « J’ai créé les djinns et les humains dans le seul objectif de la vénération » – qui connaissent leurs devoirs envers eux-mêmes, leurs familles et leur pays. En tout cela, ils craignent Allah et hissent la bannière du jihad contre les oppresseurs, de manière à débarrasser la terre et le peuple de leur impureté, vilénie et démons.

« Mais nous opposerons la vérité à la vanité, et cela mêlera le semblable ; et voyez, cela s’évanouira ». (Prophètes – verse 18).

Article Quatre :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) accueille tout musulman qui adhère à sa foi, son idéologie, suit son programme, garde ses secrets, et veut appartenir à ses rangs et réaliser son devoir. Allah le récompensera certainement.

Temps et Espace du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) :

Article Cinq :

Temps du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) : en adoptant l’islam comme mode de vie, le Mouvement revient au temps de la naissance du message islamique, de l’ancêtre légitime. Car Allah est son but, le prophète est son exemple et la Coran est sa constitution. Son étendue dans l’espace est partout où il y a des musulmans qui adoptent l’islam comme leur mode de vie partout sur le globe. Cela étant, il s’étend de la profondeur de la terre et atteint les cieux.

« Ne vois-tu pas comment Allah avance une parabole : pour représenter un bon mot, comme un arbre sain, dont la racine est fermement fixée dans la terre, et dont les branches atteignent le ciel ; qui porte son fruit en toutes saisons, selon la volonté de son Seigneur ?     Allah avance des paraboles aux hommes, dont ils peuvent s’instruire ». (Abraham – verses 24-25).

 

Caractéristiques et Indépendance :

Article Six :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) est un mouvement palestinien éminent, dont l’allégeance est dédiée à Allah, et dont le mode de vie est l’islam. Il s’efforce de lever la bannière d’Allah sur chaque pouce de la Palestine, car sous l’aile de l’islam, les partisans de toutes les religions peuvent coexister en toute sécurité en ce qui concerne leur vie, leurs biens et leurs droits. En l’absence de l’islam, les conflits règneront, l’oppression s’étendra, le mal prévaudra et schismes et guerres éclateront.

Le poète musulman Mohamad Ikbal était excellent en écrivant :

« Si la foi est perdue, il n’y a pas de sécurité et il n’y a pas de vie pour celui qui n’adhère pas à la religion. Celui qui accepte la vie sans la religion a choisi l’annihilation pour compagnon de vie ».

L’Universalité du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS)

Article Sept :

En conséquence du fait que ces musulmans qui adoptent les voies du Mouvement de la Résistance Islamique HAMAS) s’étendent tout autour du monde, soutiennent des manifestations pour lui et sa réputation, s’efforcent d’améliorer son combat, le Mouvement est universel. Il est bien équipé pour cela, grâce à la clarté de son idéologie, à la noblesse de son but et à la hauteur de ses objectifs.

C’est sur cette base que le Mouvement doit être considéré et évalué, et son rôle reconnu. Celui qui nie son droit, ne le soutient pas et détourne les yeux des faits, intentionnellement ou pas, se réveillera pour voir que les évènements l’ont rattrapé sans raison pour justifier son attitude. Chacun doit certainement apprendre des exemples passés.

L’injustice du parent le plus proche est plus dure à supporter que le châtiment du sabre indien.

« Nous avons aussi envoyé sur toi le livre du Coran avec vérité, confirmant l’écriture qui a été révélée avant lui ; et en le préservant en sécurité contre la corruption. Juge entre eux selon celui qu’Allah a révélé ; et ne suis pas leurs désirs en t’écartant de la vérité qui t’a été donnée. A chacun d’entre vous, nous avons donné une loi, et un chemin ouvert ; et si Allah avait voulu, il aurait sûrement fait de vous un peuple ; mais il a pensé qu’il convient de vous donner différentes lois, pour qu’il puisse te juger selon celle qu’il vous a donnée respectivement. Donc efforce toi d’exceller envers l’autre en bonnes œuvres ; Nous retournerons tous vers Allah, puis il vous déclarera ce en quoi vous êtes en désaccord ». (Les Tables, verset 48).

Le Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) est un des chaînons de la chaîne de lutte contre les envahisseurs sionistes. Il remonte à 1939, à l’émergence du martyr Izz al-Din al Kissam et à ses frères les combattants, membres des « Frères Musulmans ». Il poursuit pour s’unir avec un autre chaînon qui comprend la lutte des Palestiniens et les « Frères Musulmans »  pendant la guerre de 1948 et les opérations de jihad des « Frères Musulmans » en 1968 et depuis lors.

De plus, si les chaînons avaient été distants les uns des autres et si des obstacles, placés par ceux qui sont les laquais du sionisme sur la voie des combattants, s’opposaient à la poursuite de la lutte, le Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) aspire à la réalisation de la promesse d’Allah, sans considérer le temps que cela prendra. Le prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde le salut, a dit :

« Le jour du Jugement ne viendra pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs (tuent les Juifs), quand le Juif se cachera derrière des pierres et des arbres. Les pierres et les arbres diront Ô Musulmans, Ô serviteurs d’Allah (Abdulla), il y a un Juif derrière moi, viens et tue le. Seul l’arbre Gharkad (évidemment un certain type d’arbre) ne fera pas cela parce que c’est l’un des arbres des Juifs » (rapporté par al-Bukhari et les Musulmans). 

Le Slogan du Mouvement de la Résistance Islamique

Article Huit :

Allah est son but, le prophète est son modèle, le Coran est sa constitution : le jihad est sa voie et la mort au nom d’Allah est le plus élevé de ses vœux.

Objectifs

Incitations et Objectifs:

Article Neuf :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) a été fondé à une époque où l’islam avait déserté la vie. Aussi les règles étaient bouleversées, les concepts contrariés, les valeurs modifiées, et le peuple du mal avait pris la barre, l’oppression et les ténèbres prévalaient, les lâches étaient devenus des tigres : des patries étaient usurpées, les peuples étaient dispersés et devaient errer à travers le monde, l’état de justice avait disparu et l’état du mensonge l’avait remplacé. Rien ne demeurait à sa juste place. Ainsi, quand l’islam est absent de l’environnement, tout change. Les résolutions sont tirées de cet état des choses.

De même pour les objectifs : ils sont le combat contre le mensonge, pour le vaincre et le faire disparaître de façon que la justice puisse prévaloir, les patries soient retrouvées et que de ses mosquées puisse émerger la voix du muezzin déclarant l’établissement de l’état de l’islam, de sorte que le peuple et les choses reviennent à leur juste place et Allah est notre secours.

« … et si Allah n’avait pas empêché les hommes, l’un par l’autre, en vérité la terre aurait été corrompue : mais Allah est généreux envers ses créatures ». (La Vache – verset 251).

Article Dix :

De même que le Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) trace sa voie, il soutiendra l’opprimé et la victime de toute sa puissance. Il n’épargnera aucun effort pour apporter la justice et vaincre l’injustice, en verbe et en actes, en ce lieu et en tout lieu qu’il peut atteindre et où exercer son influence. 

Stratégies et Méthodes

Stratégies du Mouvement de la Résistance Islamique : La Palestine est un Waqf islamique

Article Onze :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) croit que la terre de Palestine est un Waqf islamique consacré aux futures générations de musulmans jusqu’au Jour du Jugement. Elle, et chacune de ses parties, ne doit pas être dilapidée : elle, et chacune de ses parties, ne doit pas être abandonnée. Pas un seul pays arabe ni tous les pays arabes, ni aucun roi ni président, ni tous les rois et présidents, ni aucune organisation, ni toutes les organisations, qu’elles soient palestiniennes ou arabes, ne possèdent le droit de faire cela. La Palestine est une terre du Waqf islamique consacrée aux générations de musulmans jusqu’au Jour du Jugement. Cela étant posé, qui pourrait prétendre avoir le droit de représenter les générations de musulmans jusqu’au Jour du Jugement ?

C’est la loi gouvernant la terre de Palestine selon la sharia islamique et il en va de même pour la terre que les musulmans ont conquis par la force, parce que à l’époque des conquêtes islamiques, les musulmans ont consacré ces terres aux générations de musulmans jusqu’au Jour du Jugement.

Cela arriva ainsi : quand les chefs des armées islamiques ont conquis la Syrie et l’Irak, ils s’adressèrent au calife des musulmans Omar bin el Khatab, pour demander conseil sur la terre conquise – savoir s’ils devaient la diviser entre les soldats, ou la laisser à ses propriétaires, ou bien que faire ? Après  consultations et discussions entre le calife et les musulmans, Omar bin el Khatab et les compagnons du prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde le salut, on décida que la terre serait laissée à ses propriétaires qui en seraient les usufruitiers. Alors que pour la nue-propriété de la terre et la terre elle-même, elles seraient consacrées aux générations de musulmans jusqu’au Jour du Jugement. Ceux qui sont sur la terre sont là seulement pour bénéficier de son fruit. Ce Waqf demeure aussi longtemps que la terre et le ciel demeurent. Toute procédure en contradiction avec la sharia islamique, si la Palestine est concernée, est nulle et non avenue.

« En vérité, voilà une vérité certaine. Comment louer le nom de ton Seigneur, le grand Allah » (L’Inévitable – Verset 95).

Patrie et Nationalisme du Point de Vue du Mouvement de la Résistance Islamique en Palestine :

Article Douze :

Le Nationalisme, du point de vue du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS), fait partie du credo religieux. Rien dans le nationalisme n’est plus significatif ou plus profond que dans le cas où un ennemi pourrait fouler une terre musulmane. Résister et foudroyer l’ennemi devient le devoir individuel de chaque musulman, homme ou femme. Une femme peut sortir pour combattre l’ennemi sans la permission de son mari, de même pour l’esclave : sans la permission du maître.

Rien de tel ne peut être trouvé suivant aucun autre régime. Cela est un fait sans discussion. Si d’autres mouvements nationalistes sont liés par des causes matérialistes, humaines ou régionales, le nationalisme du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) possède tous ces éléments ainsi que les éléments les plus importants qui lui confèrent l’âme et la vie. S’il est relié à la source de l’esprit et au donneur de vie, hisser vers le ciel de la patrie la bannière céleste qui relie la terre et le ciel d’un lien puissant.

Si Moïse vient et jette son bâton, la sorcière et le magicien sont annulés.

« Maintenant la bonne direction s’est distinguée manifestement de la tromperie : par conséquent celui qui reniera Tagut, et croira en Allah, celui-là prendra sûrement une forte emprise, qui ne sera pas brisée ; Allah est celui qui entend et voit ». (La Vache – Verset 256).

Solutions pacifiques, Initiatives et Conférences Internationales :

Article Treize :

Des Initiatives, et de soi-disant solutions pacifiques et des conférences internationales, sont en contradiction avec les principes du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS). Maltraiter une partie quelconque de la Palestine est un mauvais traitement dirigé contre une partie de la religion. Le nationalisme du Mouvement de la Résistance Islamique fait partie de sa religion. Ses membres en ont été nourris. Pour hisser la bannière d’Allah sur leur patrie, ils combattent. « Allah sera bien en vue, mais la plupart des gens l’ignorent ».

Désormais, l’appel peut partir pour réunir une conférence internationale afin de rechercher les moyens de résoudre la question palestinienne. Certains acceptent, d’autres rejettent l’idée, pour telle ou telle raison, avec une stipulation ou plus pour consentir à réunir la conférence et y participer. Connaissant les parties constituant la conférence, leurs attitudes passées et présentes envers les problèmes musulmans, le Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) n’envisage pas que ces conférences soient capables de réaliser les exigences, de restaurer les droits ou de faire justice aux opprimés. Ces conférences sont les seuls moyens d’installer les infidèles sur la terre des musulmans comme arbitres. Depuis quand les infidèles rendent-ils la justice pour les croyants ?

«Mais les Juifs ne seront pas satisfaits avec toi, ni les Chrétiens, jusqu’à ce que tu adoptes leur religion ; dis, la voie d’Allah est la vraie voie. Et vérifie si tu suis leurs désirs, après la connaissance qui t’a été donnée, tu ne trouveras ni parrain, ni protecteur contre Allah ». (La Vache – Verset 120).

Il n’y a aucune solution pour la question palestinienne à l’exception du jihad. Initiatives, propositions et conférences internationales ne sont toutes que perte de temps et vains efforts. Le peuple palestinien a mieux à faire que de consentir pour chipoter sur leur avenir, leurs droits et leur destin. Comme le dit l’honorable hadith :

 

« Les gens de Syrie sont le fouet d’Allah dans Sa main. Il fait tomber sa vengeance à travers eux contre tous ceux qu’Il souhaite parmi ses esclaves. Il est impensable que ceux qui ont un double langage parmi eux puissent prospérer au-dessus du fidèle. Ils mourront certainement de chagrin et de désespoir ».

 

Les Trois Cercles:

Article Quatorze :

La question de la libération de la Palestine est liée à trois cercles : le cercle palestinien, le cercle arabe et le cercle islamique. Chacun de ces cercles a son rôle dans la lutte contre le sionisme. Chacun a ses devoirs, et c’est une horrible faute et un signe de profonde ignorance de négliger l’un quelconque de ces cercles. La Palestine est une terre islamique qui a la première des deux kiblahhs (direction vers laquelle les musulmans se tournent pour prier), le troisième des sanctuaires islamiques sacrés, et le point de départ du voyage de minuit de Mohamed vers les sept ciels (c.a.d. Jerusalem).

« Louange sur celui qui a transporté son serviteur la nuit, depuis le temple sacré de la Mecque vers le temple éloigné de Jerusalem, dont nous avons béni le circuit, pour que nous lui montrions certains de nos signes ; car Allah est celui qui entend et voit ». (Le Voyage Nocturne – Verset 1).

Puisque cela est en cause, la libération de la Palestine est alors un devoir individuel pour chaque musulman où qu’il se trouve. C’est sur cette base qu’il faut voir le problème. Chaque musulman doit réaliser cela.

Le jour où le problème sera traité de cette façon, quand les trois cercles mobiliseront leurs capacités, le présent état de choses changera et le jour de la libération s’approchera.

« En vérité, nous sommes plus forts qu’eux, à cause de la terreur insinuée dans leur poitrine par Allah. Cela parce que ce ne sont pas des gens de sagesse » (L’Emigration – Verset 13).

Le Jihad pour la Libération de la Palestine est un Devoir Individuel :

Article Quinze :

Le jour où les ennemis usurpent une partie de la terre arabe, le Jihad devient le devoir individuel de chaque musulman. Face à l’usurpation de la Palestine par les Juifs, il est obligatoire que la bannière du jihad soit levée. Faire cela requiert la diffusion de la conscience islamique parmi les masses, aussi bien aux niveaux régional, arabe et islamique. Il est nécessaire d’instiller l’esprit du  jihad dans le cœur de la nation de sorte qu’ils se confrontent aux ennemis et rejoignent les rangs des combattants.

Il est nécessaire que des scientifiques, des éducateurs et des enseignants, l’information et la media du peuple, ainsi que les masses éduquées, en particulier la jeunesse et les sheikhs des mouvements islamiques, prennent part à l’opération de l’éveil des masses. Il est important que des changements fondamentaux soient faits dans le parcours scolaire, pour épurer les traces de l’invasion idéologique qui l’a infecté à la suite des orientalistes et des missionnaires qui ont infiltré la région après la défaite des Croisés grâce à Salah el Din (Saladin). Les Croisés réalisèrent qu’il était impossible de vaincre les musulmans sans faire d’abord une invasion idéologique pour ouvrir la voie en perturbant leurs pensées, en défigurant leur patrimoine et en violant leurs idéaux. Ce n’est qu’alors qu’ils purent envahir avec des soldats. Cela, à son tour, a ouvert la voie à l’invasion impérialiste qui fit déclarer à Allenby lors de son entrée à Jerusalem : « Ce n’est que maintenant que les Croisades ont pris fin ». Le général Guru se tenait près de la tombe de Salah el Din et dit : « Nous sommes de retour, Ô Salah el Din ». L’impérialisme a aidé au renforcement de l’invasion idéologique, approfondissant, aujourd’hui encore, ses racines. Tout cela a ouvert la voie à la perte de la Palestine.

Il est nécessaire d’instiller dans les esprits des générations de musulmans que le problème palestinien est un problème religieux, et doit être traité sur cette base. La Palestine  contient des sites islamiques sacrés. Elle comprend la mosquée al Aqsa qui est liée à la grande mosquée de la Mecque par un lien inséparable aussi longtemps que le ciel et la terre parleront d’Isra’ ((Voyage de minuit de Mohamed vers les sept ciels) et de Mi’raj (l’ascension de Mohamed vers les sept ciels depuis Jerusalem).

« Le lien d’un jour au nom d’Allah vaut mieux que le monde et quoiqu’il y ait dessus. La place du fouet d’une personne au Paradis est bien meilleure que le monde où qu’il se soit trouvé. Un fidèle allant et venant au service d’Allah est meilleur que le monde quoiqu’il y ait dessus » (comme rapporté dans al Bukhari, Moslem, al-Tarmdhi and Ibn Maja).

Je jure par celui qui détient l’âme de Mohamed que j’aimerais envahir et être tué au nom d’Allah, puis envahir et être tué, et puis envahir encore et être tué ». (Comme rapporté par al Bukhari et Moslem).

L’Education des Générations :

Article Seize :

Il est nécessaire de suivre l’orientation islamique pour éduquer les générations islamiques dans notre région en enseignant les devoirs religieux, l’étude extensive du Coran, l’étude de la sunna du prophète (ses dits et ses actes), et d’apprendre l’histoire et le patrimoine islamiques de leurs sources authentiques. Cela doit être fait par des gens spécialisés et lettrés, en usant d’un cursus qui formera sainement les pensées et la foi de l’étudiant musulman. A côté de cela, une étude étendue de l’ennemi, de ses capacités  humaines et financières, en apprenant ses forces et ses faiblesses, pour connaître les forces qui le soutiennent et l’aident, doit aussi être inclue. Egalement, il est important d’être informé des évènements actuels, de suivre l’actualité et d’étudier l’analyse et les commentaires faits sur ces évènements. Planifier le présent et l’avenir, étudier chaque courant apparaissant, c’est une nécessité pour que le combattant musulman vive en connaissant son objectif et sa voie au milieu de ce qui se produit autour de lui.

« Ô mon fils, en vérité chaque matière, bonne ou mauvaise, même si c’est le poids d’une graine de pépin de moutarde, ou bien cachée dans un roc, ou dans les cieux, ou sur la terre, Allah le portera à la lumière ; car Allah est clairvoyant et connaissant. Ô mon fils, sois constant à la prière, et ordonne ce qui est juste, et interdit ce qui est mauvais : et sois patient dans les afflictions qui tomberont sur toi ; car cela est un devoir qui incombe absolument à tous les hommes. Ne porte pas un visage méprisant sur les hommes, ni ne marche sur la terre avec insolence ; car Allah n’aime pas l’arrogant, la personne de gloire vaniteuse ». (Lokman – versets 16-18).

Article Dix-Sept :

La femme musulmane a un rôle non moins important que celui de l’homme musulman dans la bataille de libération. Elle est la matrice des hommes. Son rôle pour guider et éduquer les nouvelles générations est grand. Les ennemis ont réalisé l’importance de son rôle. Ils considèrent que s’ils sont capables de s’adresser à elle et de l’amener vers la voie qu’ils souhaitent, éloignée de l’islam, ils auront gagné la bataille. Voilà pourquoi vous les voyez donner à ces tentatives une attention constante à travers des campagnes d’information, des films, et le cursus scolaire, en utilisant pour cet objectif leurs laquais infiltrés par des organisations sionistes, sous des noms et des formes variés, comme les Francs Maçons, le Rotary Club, des groupes d’espionnage et autres, qui ne sont tous rien d’autre que des cellules de subversion et des saboteurs. Ces organisations ont de grandes ressources qui leur permettent de jouer leur rôle dans des sociétés avec pour objectif d’atteindre les cibles sionistes et d’approfondir les concepts qui serviront l’ennemi. Ces organisations opèrent en l’absence de l’islam et de la séparation de son peuple. Les peuples islamiques devront réaliser leur rôle en faisant face aux conspirations de ces saboteurs. Le jour où l’islam contrôlera les affaires de l’existence, ces organisations, hostiles à l’humanité et à l’islam, seront effacées.

Article Dix-Huit :

La femme au foyer de la famille combattante, qu’elle soit mère ou soeur

La femme est le foyer de la famille combattante, qu’elle soit une mère ou une sœur, elle joue le rôle le plus important en prenant soin de la famille, en élevant les enfants, les vivifiant avec des valeurs et des pensées morales dérivées de l’islam. Elle doit leur enseigner à réaliser les devoirs religieux pour se préparer à leur rôle au combat qui les attend. C’est pourquoi il est nécessaire de prêter une grande attention aux écoles et au cursus suivi dans l’éducation des filles musulmanes, de façon qu’elles grandissent pour être de bonnes mères, conscientes de leur rôle dans la bataille de libération.

Elle doit avoir une connaissance suffisante et un entendement en ce qui concerne la réalisation des affaires du ménage, parce que de sens de l’économie et s’abstenir de dilapider le budget de la famille est l’un des prérequis pour être capable de continuer d’avancer dans les conditions difficiles qui nous environnent. Elle doit savoir que l’argent dont elle dispose est comme du sang qui ne devrait jamais couler sauf à travers les veines pour que les enfants et les adultes continuent à vivre.

 « En vérité, les musulmans des deux sexes, et les vrais croyants des deux sexes, et les femmes pieuses, et les hommes de vérité, et les femmes de vérité, et les hommes patients, et les femmes patientes, et les hommes humbles, et les femmes humbles, et ceux qui donnent l’aumône des deux sexes qui se souviennent fréquemment d’Allah, Allah a préparé pour eux le pardon et une grande récompense » (Les Confédérés – verset 25).

 

Le rôle de l’Art islamique dans la Bataille de Libération

Article Dix Neuf :

L’Art a des règles et des mesures selon lesquelles on peut déterminer si c’est un art islamique ou pré-islamique (jahili). Les questions de libération islamique sont une nécessité dans l’art islamique qui élève l’esprit, sans élever unepartie de la nature humaine au-dessus de l’autre, mais plutôt les élever toutes harmonieusement dans un équilibre.

L’homme est une créature unique et merveilleuse, faite d’une poignée d’argile et d’un souffle d’Allah. L’art islamique traite de l’homme sur cette base, alors que l’art pré-islamique traite le corps en lui donnant une préférence sur l’argile qui le compose.

Le livre, l’article, le bulletin, le sermon, la thèse, le poème populaire, l’ode poétique, le chant, la pièce et autres, contiennent les caractéristiques de l’art islamique, et alors ils répondent aux prérequis de la mobilisation idéologique, de la nourriture renouvelée pour le voyage et la récréation de l’âme. La route est longue et pleine de souffrance. L’âme s’ennuiera, mais l’art islamique renouvelle les énergies, fait renaître le mouvement, les élevant en significations nobles et en conduite appropriée. « Rien ne permet de s’améliorer si l’on bat en retraite sauf si l’on glisse d’une humeur à une autre ».  

Tout cela est très sérieux et pas une plaisanterie, car les combattants ne plaisantent pas.

Responsabilité Sociale Mutuelle

Article Vingt :

La société musulmane est une société mutuellement responsable. Le prophète, prières et louanges soient sur lui, a dit : « Bénis sont les généreux, qu’ils soient en ville ou en voyage, qui ont collecté tout ce qu’ils avaient et l’ont partagé équitablement entre eux ».

L’esprit islamique est ce qui doit prévaloir dans toute société musulmane. La société qui affronte un ennemi malfaisant qui agit d’une manière identique au nazisme, ne faisant aucune différentiation entre l’homme et la femme, entre les enfants et les personnes âgées – une telle société est habilitée à cet esprit islamique. Notre ennemi se fonde sur les méthodes du châtiment collectif. Il a privé le peuple de sa patrie et de ses propriétés, l’a poursuivi dans ses lieux d’exil et de rassemblement, lui brisant les os, en tirant sur des femmes, des enfants et des personnes âgées, avec ou sans raison. L’ennemi a ouvert des camps de détention où des milliers et des milliers de gens sont jetés et gardés dans des conditions inhumaines. Ajoutée à cela, la démolition des maisons, rendant des enfants orphelins, infligeant des sentences cruelles contre des milliers de jeunes gens, et leur imposant de passer les meilleures années de leur vie dans les cachots des prisons.

Selon leur traitement nazi, les Juifs n’ont pas fait d’exception pour les femmes et les enfants. Leur politique imposant la peur dans le cœur est destinée à tous. Ils s’attaquent aux gens dans leur gagne-pain, extorquant leur argent et menaçant leur honneur. L’expulsion de la patrie est une espèce de meurtre.

Pour s’opposer à ces actes, il est nécessaire que la responsabilité sociale mutuelle prévale parmi les gens. L’ennemi doit faire face au peuple comme à un seul organisme qui, si l’un de ses membres se plaint, le reste du corps répondra en ressentant les mêmes douleurs.


Article Vingt et Un :

La société mutuellement responsable signifie une assistance étendue, financière ou morale, à tous ceux dans le besoin et participant à l’exécution d’un travail. Les membres du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS) doivent envisager les intérêts des masses comme leurs propres intérêts personnels. Ils ne doivent épargner aucun effort pour y parvenir et les préserver. Ils doivent empêcher tout compromis infect avec l’avenir des générations montantes et tout ce qui peut provoquer une perte pour la société. Les masses en font partie et ils font partie des masses. Leur force est la leur, et leur avenir est le leur. Les membres du Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) doivent partager les joies et les chagrins du peuple, adhérer aux exigences du public, quels que soient les moyens suivant lesquels ils peuvent se réaliser. Le jour où prévaudra un tel esprit, la fraternité s’approfondira, la coopération, la sympathie et l’unité augmenteront et les rangs seront solidifiés pour faire face à l’ennemi.

Forces de soutien derrière l’ennemi :

Article Vingt-deux :

Depuis longtemps, les ennemis ont planifié avec habileté et précision, la réalisation de ce qu’ils ont obtenu. Ils ont pris en considération les causes affectant le cours de évènements. Ils se sont battus pour amasser une richesse matérielle importante et substantielle, qu’ils ont dédiée à la réalisation de leur rêve. Avec leur argent, ils ont pris le contrôle des media dans le monde, des agences d’information, de la presse, des maisons d’éditions, des stations d’émissions, et autres. Avec leur argent, ils ont suscité des révolutions dans diverses parties du monde dans l’objectif de parvenir à leurs intérêts et d’en recueillir les fruits.

Ils étaient derrière la Révolution Française, la révolution communiste et la plupart de révolutions dont nous avons entendu parler hier et aujourd’hui. Ici et là, avec leur argent, ils ont formé des sociétés secrètes, comme les Francs Maçons, les Rotary Clubs, les Lion’s et autres dans diverses parties du monde dans l’objectif de saboter les sociétés et de réaliser leurs intérêts sionistes. Avec leur argent, ils ont été en mesure de contrôler des pays impérialistes et de les engager à coloniser beaucoup de pays de manière à pouvoir exploiter leurs ressources et à y répandre la corruption.

Vous pouvez parler tant que vous voulez de guerres régionales et mondiales. Ils ont été derrière la Première Guerre Mondiale, quand ils ont été en mesure de détruire le Califat islamique, en réalisant des gains financiers et en contrôlant des ressources. Ils ont obtenu la déclaration Balfour, formé la Ligue des Nations à travers laquelle ils ont pu diriger le monde. Ils ont été derrière la Deuxième Guerre Mondiale, grâce à laquelle ils ont fait d’immenses gains financiers par le commerce des armes, et en préparant la voie de l’établissement de leur Etat. Ce sont eux qui ont été les instigateurs du remplacement de la Ligue des Nations par les Nations Unies et le Conseil de Sécurité pour leur permettre de diriger le monde à travers eux. Il n’y a aucune guerre en cours où que ce soit sans qu’ils n’aient la main dessus.

« Aussi souvent qu’ils allumeront le feu de la guerre, Allah l’éteindra, et ils détourneront leurs esprits pour corrompre la terre, mais Allah n’aime pas les corrupteurs » (La Table, verset 64).

 

Les forces impérialistes de l’Occident capitaliste et de l’Est communiste soutiennent l’ennemi de toute leur puissance, par l’argent et les hommes. Ces forces prennent des détours pour ce faire. Le jour où l’islam apparaît, les forces de l’infidélité s’uniront pour les défier, car les infidèles proviennent d’une seule nation.

 

« Ô  vrais croyants, ne nouez aucune amitié véritable avec quiconque venant d’ailleurs : ils ne manqueront pas de vous corrompre. Ils recherchent pour cela ce qui peut vous faire périr : leur haine est déjà sortie de leur bouche ; mais ce que cèlent leur for intérieur est encore plus terrible. Nous vous avons déjà montré des signes de leur volonté maligne à votre égard, si vous comprenez » (La famille d’Imran, verset 118).

Ce n’est pas en vain que le verset s’achève par les mots d’Allah : « Si vous comprenez ».

Nos Attitudes à l’égard des :

A. Mouvements islamiques :

Article Vingt-trois :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) considère d’autres mouvements islamiques avec respect et gratitude. S’il existe une différence sur un point ou une opinion, il est en accord sur d’autres points et interprétations. Il considère que ces mouvements, s’ils révèlent de bonnes intentions et leur dévouement à Allah, tombent dans la catégorie de ceux qui font de réels efforts puisqu’ils agissent dans le cercle islamique. Chaque personne active y a sa part.

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) considère tous ces mouvements comme un secours pour lui-même. Il remercie Allah pour sa guidance et les directions pour tous et il n’épargne aucun effort pour garder levée la bannière de l’unité, luttant toujours pour sa réalisation en accord avec le Coran et les directives du prophète.

« Et que chacun d’entre vous s’attache à l’alliance d’Allah, et ne vous en éloignez pas, et souvenez-vous de la faveur d’Allah pour vous : depuis que vous étiez des ennemis, et qu’il a réconcilié vos cœurs, et vous êtes devenus des compagnons et des frères par sa faveur. Et vous étiez au bord d’un puits de feu, et il vous en a délivrés. Allah s’est révélé à vous par des signes, pour que vous puissiez vous diriger » (La famille d’Imran, verset 102).

 

Article Vingt-Quatre :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) n’autorise pas la calomnie ou la diffamation d’individus ou de groupes, car le croyant ne se laisse pas aller à de pareilles mauvaises pratiques. Il est nécessaire de différencier le comportement et les attitudes prises par certains groupes et individus. Aussi fautifs soient ces attitudes, le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) préserve le droit d’exposer l’erreur et de mettre en garde contre. Il s’efforcera de montrer le droit chemin et de juger le cas en question avec objectivité. Une conduite avisée est en effet l’objectif du croyant qui la suit partout où il la discerne.

« Allah n’aime pas la diffamation de quiconque en public, à moins que celui qui est offensé appelle au secours ; et Allah entend et sait : si vous rendez publique une bonne action, ou bien la cachez, ou pardonnez le mal, en vérité Allah est miséricordieux et puissant ». (Femmes – versets 147-148). 

B. Mouvements nationalistes dans l’arène politique palestinienne :

Article Vingt-Cinq :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) respecte ces mouvements et apprécie leurs situations et les conditions qui les entourent et les affectent. Il les encourage aussi longtemps qu’ils ne font pas allégeance à l’Est communiste ou aux Croisés occidentaux. Il confirme à tous ceux qui y sont intégrés, ou sympathisants, que le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) est un mouvement combattant qui a une morale et un regard éclairé sur l’existence et la voie pour coopérer avec les autres mouvements. Il déteste l’opportunisme et désire seulement le bien du peuple, des individus et des groupes. Il ne recherche pas des gains matériels, une gloire personnelle, ni ne recherche une récompense de la part des autres. Il travaille avec ses propres ressources et quel que soit ce dont il dispose, et « prépare-toi quelle que soit ta force », pour  réaliser ton devoir, et l’obtention de la faveur d’Allah. Il n’a pas d’autre désir que celui-là.

Le mouvement assure tous les courants nationalistes opérant dans l’arène politique palestinienne pour la libération de la Palestine, qu’il est là pour les soutenir et les assister. Il ne sera jamais plus que cela, aussi bien par le verbe et l’action, maintenant et dans l’avenir. Il est là pour rassembler et non pour diviser, pour préserver et non pour gaspiller, pour unifier et non pour réduire en miettes. Il apprécie chaque mot juste, chaque effort sincère et les bons offices. Il ferme la porte à la face des désagréments indésirables et ne prête pas l’oreille à des rumeurs et des calomnies, tout en réalisant pleinement dans le même temps le droit à l’autodéfense.

Tout ce qui est contraire ou en contradiction avec ces courants est un mensonge disséminé par des ennemis ou leurs laquais dans l’objectif de semer la confusion, de briser les rangs et de les occuper avec des questions secondaires.

“Ô vrais croyants, si un homme méchant vient vers vous avec une déclaration, renseignez-vous strictement sur la vérité contenue, sauf à blesser quelqu’un par ignorance, et puis repentez-vous pour ce que vous avez fait ». (Les appartements intérieurs – verset 6).

 

Article Vingt-Six:

En considérant les mouvements nationalistes palestiniens qui ne font allégeance ni à l’Est ni à l’Occident, dans cette voie positive, le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) ne s’interdit pas de discuter des situations nouvelles sur les plans régionaux ou internationaux en ce qui concerne la question palestinienne. Il le fait de manière objective en révélant l’étendue de l’harmonie ou de la contradiction avec les intérêts nationaux sous l’éclairage islamique.


C. L’Organisation de Libération de la Palestine :

Article Vingt-Sept :

L’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) est au cœur même du Mouvement de la Résistance Islamique (HAMAS). Il comprend le père et le frère, le parent le plus proche et l’ami. Le musulman ne se sépare pas de son père, de son frère, de son plus proche parent ou de son ami. Notre patrie est une, notre situation est une, notre destin est un et l’ennemi est l’ennemi commun de chacun d’entre nous.

Du fait des situations entourant la formation de l’organisation, de la confusion idéologique prévalant dans le monde arabe comme conséquence de l’invasion idéologique sous l’influence de laquelle le monde arabe est tombé depuis la défaite des Croisés et qui était, et demeure, intensifiée par les orientalistes, les missionnaires et les impérialistes, l’Organisation a adopté l’idée d’un Etat laïque. Et c’est ainsi que nous l’observons.

La laïcité est en contradiction totale avec l’idéologie religieuse. Les attitudes, le comportement et les décisions proviennent des idéologies.

Voilà pourquoi, avec toute notre gratitude pour l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) – et ce qui peut se développer à l’intérieur – et sans amoindrir son rôle dans le conflit arabo-israélien, nous sommes incapables d’échanger le présent ou le futur de la Palestine islamique avec l’idée laïque. La nature islamique de la Palestine fait partie de notre religion, et quiconque prend notre religion à la légère est un vaincu. 

« Qui sera contre la religion d’Abraham, excepté celui dont l’esprit est orgueilleux ?

(La vache –verset 130).

Le jour où l’Organisation de Libération de la Palestine adoptera l’islam comme sa manière de vivre, nous deviendrons ses soldats, et alimenterons son feu qui brûlera les ennemis.

Jusqu’à ce jour, et nous prions Allah pour qu’il advienne bientôt, la déclaration du Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) à l’OLP est que le fils se tient auprès du père, le frère auprès de son frère, et le parent auprès du parent, endure sa douleur et le soutient pour faire face à l’ennemi, lui souhaitant d’être avisé et bien guidé.

« Tiens toi près de ton frère, car celui qui n’a pas de frère est comme le combattant qui va à la bataille sans armes. Un cousin est l’aile avec laquelle on vole – l’oiseau peut-il voler sans ailes ? ».

 

D. Pays arabes et islamiques :

Article Vingt-Huit :

L’invasion sioniste est une invasion malfaisante. Elle ne s’interdit pas de recourir à toutes les méthodes, utilisant tous les moyens viles et méprisables pour parvenir à ses fins. Elle repose beaucoup sur son infiltration et ses opérations d’espionnage sur les organisations secrètes qu’elle a développées, comme les Francs Maçons, le Rotary et les Lion’s Clubs, et d’autres groupes de sabotage. Toutes ces organisations, secrètes ou ouvertes, travaillent dans l’intérêt du sionisme et sur ses instructions. Leur but est de saper les sociétés, par la destruction des valeurs, la corruption des consciences, la dégradation du caractère et l’annihilation de l’Islam. Il est derrière le commerce de la drogue et l’alcoolisme dans toutes ses manifestations pour faciliter son contrôle et son expansion.

Nous demandons aux pays arabes entourant Israël d’ouvrir leurs frontières aux combattants en provenance des nations arabes et islamiques pour qu’ils puissent joindre leurs efforts avec ceux de leurs frères musulmans en Palestine.

Comme pour les autres pays arabes et islamiques, on leur demande de faciliter le déplacement des combattants depuis et vers elle, et c’est la moindre chose qu’ils puissent faire.

Nous ne devons pas oublier de rappeler à chaque musulman que quand les Juifs ont conquis la Ville Sainte en 1967, ils se tenaient au seuil de la mosquée al Aqsa et proclamaient « Mohammed est mort, et ses descendants sont tous des femmes ».

Israël, le judaïsme et les Juifs defient l’islam et le peuple musulman. « Puissent les lâches ne jamais dormir ».

E. Regroupements Nationalistes et Religieux, Institutions, Intellectuels, le monde arabe et islamique :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) espère que tous ces regroupements s’uniront avec lui dans tous les domaines, le soutiendront, adopteront son attitude et consolideront son activité et ses décisions, travailleront pour rallier un soutien pour que le peuple islamique soit une base et un séjour pour lui, lui apportant une profondeur stratégique  et tout le matériel humain et les sphères d’information, en temps en en lieu. Cela devra se faire par la réunion de conférences de solidarité, la publication de bulletins explicatifs, des articles et des fascicules favorables éclairant les masses en ce qui concerne le problème palestinien, clarifiant ce à quoi il fait face et les conspirations tissées autour de lui. Ils devront mobiliser les nations islamiques, idéologiquement, sur les plans éducatif et culturel, de sorte que ces peuples soient équipés pour tenir leur rôle dans la bataille décisive de la libération, exactement comme ils l’ont fait quand ils ont vaincu les Croisés et les Tatares et sauvé une civilisation humaine. En effet, cela n’est pas difficile pour Allah.

“Allah a écrit, en vérité je prévaudrai, comme mes apôtres : car Allah et fort et puissant »

(La dispute, verset 21).

 

Article Trente :

Des écrivains, des intellectuels, des gens des media, des orateurs, des éducateurs et des enseignants, et tous les différents secteurs du monde arabe et islamique – tous sont appelés pour tenir leur rôle, et remplir leur devoir, à cause de la férocité de l’agression sioniste et de l’influence sioniste dans beaucoup de pays, exercées à travers le contrôle financier et des media, de même que les conséquences que tout cela induit dans la plus grande partie du monde.

Le jihad n’est pas confiné à porter des armes et à se confronter à l’ennemi. Le mot efficace, l’article pertinent, le livre utile, le soutien et la solidarité – associés à l’objectif sincère de hisser la bannière d’Allah de plus en plus haut – tous sont des éléments du jihad au nom d’Allah.

« Quiconque mobilise un combattant au nom d’Allah est lui-même un combattant. Quiconque soutient les parents d’un combattant, est lui-même un combattant ».

(rapporté par al-Bukhari, Moslem, Abu-Dawood et al-Tarmadhi).

F. Fidèles d’autres religions. Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) est un mouvement humaniste :

Article Trente et Un :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) est un mouvement humaniste. Il respecte les droits de l’homme et est guidé par la tolérance islamique en ce qui concerne les fidèles des autres religions. Il ne s’oppose à aucun d’entre eux sauf si celui s’oppose à lui et entrave son chemin pour gêner ses décisions et gâcher ses efforts.

Sous l’aile de l’islam, les fidèles des trois religions – islam, chrétienté et judaïsme – peuvent coexister en pax et dans le calme avec chacun. La paix et le calme ne seraient pas possibles en dehors de la protection de l’islam. Le passé et l’histoire présente en sont les meilleurs témoins.

C’est le devoir des fidèles des autres religions de cesser de discuter la souveraineté de l’islam dans cette région, parce que le jour où ces fidèles prendraient le dessus, il n’y aurait rien d’autre que le carnage, des transfert et la terreur. Chacun d’eux a une différence avec ses coreligionnaires, sans parler des fidèles des autres religions. Le passé et l’histoire présente sont pleins d’exemples pour prouver ce fait.

« Ils ne vous combattront pas si vous êtes unis, sauf dans des villes entourées d’enceintes, ou derrière des murailles. Leur force à la guerre chez eux est grande : tu crois qu’ils sont unis, mais leurs cœurs sont divisés. Parce que ce sont des gens qui ne comprennent pas ». (L’émigration – verset 14).

L’islam confère à chacun ses droits légitimes. L’islam empêche l’intrusion sur les droits d’autres peuples. Les activités nazies sionistes contre notre peuple ne dureront pas longtemps. « Car l’état d’injustice ne dure qu’un jour, alors que l’état de justice dure jusqu’à la fin du monde ».

« Comme pour ceux qui n’ont pas porté les armes contre vous du fait de la religion, ni ne vous ont chassés de vos habitations, Allah vous interdit de ne pas les traiter avec douceur, ni de ne pas bien vous comporter ; car Allah aime ceux qui agissent avec jusitce » (L’accusé – verset 8).

La tentative d’isoler le Peuple palestinien :

Article Trente-Deux :

Le sionisme mondial, ainsi que les puissances impérialistes, essaie à travers un plan étudié et une stratégie intelligente de retirer un Etat arabe après l’autre du cercle de la lutte contre le sionisme, de façon à avoir face à lui en définitive le Peuple palestinien isolément. L’Egypte a été, dans une large mesure, retirée du cercle de la lutte, à travers les traîtres accords de Camp david. Ils essaient d’attirer d’autres Etats arabes dans de semblables accords et de les placer hors du cercle de la lutte.

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) appelle les nations arabes et islamiques à maintenir la ligne d’une action sérieuse et persévérante pour empêcher le succès de ce plan effroyable, pour prévenir le peuple du danger émanant de l’abandon du cercle de la lutte contre le sionisme. Aujourd’hui c’est la Palestine, demain ce sera un pays ou un autre. Le plan sioniste est sans limites. Après la Palestine, les sionistes aspirent à s’étendre du Nil à l’Euphrate. Quand ils auront digéré la région qu’ils ont engloutie, ils aspireront à une expansion de plus, et ainsi de suite. Leur plan est incarné dans les « Protocoles des Sages de Sion », et leur conduite actuelle est la meilleure preuve de ce que nous disons.

Abandonner le cercle de la lutte avec le sionisme est de la haute trahison, et maudit soit celui qui fait cela. « Car celui qui leur tourne le dos ce jour-là, à moins qu’il ne le tourne pour combattre, ou faire retraite vers un autre groupe de fidèles, attirera sur lui l’indignation d’Allah, et sa demeure sera l’enfer ; Qu’il s’y rende par un voyage mauvais ». (Les dépouilles – verset 16). Il n’y a aucun moyen sauf à concentrer tous les pouvoirs et les énergies face à cette invasion nazie,  tatare, malfaisante. L’alternative est la perte d’un pays, la dispersion des citoyens, l’expansion du vice sur la terre et la destruction des valeurs religieuses. Faisons connaître à chacun qu’il est responsable devant Allah, car « l’auteur du plus léger acte de bien est récompensé de même, et l’auteur du moindre acte mauvais est aussi récompensé de même ».  

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) se considère lui-même comme le fer de lance du cercle du combat contre le sionisme mondial et une étape sur la route. Le mouvement ajoute ses efforts à ceux de tous ceux qui sont actifs dans l’arène palestinienne. Les peuples arabes et islamiques doivent augmenter par étapes successives de leur côté ; des regroupements islamiques dans tout le monde arabe doivent faire de même, puisque tous sont les mieux équipés pour leur rôle futur dans le combat avec les Juifs bellicistes.

« Et nous avons semé l’inimitié et la haine parmi eux, jusqu’au jour de la résurrection. Aussi souvent qu’ils enflammeront le feu de la guerre, Allah l’éteindra, et ils tourneront leurs esprits pour corrompre la terre, mais Allah n’aime pas les fauteurs de corruption ». (La Table, verset 64).

 

Article Trente-Trois :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas), étant fondé sur des conceptions coordonnées en commun et interdépendantes des lois de l’univers, et s’écoulant dans le courant de la destinée dans la confrontation et le combat avec ses ennemis, en défense des musulmans et de la civilisation islamique et des lieux saints, le premier d’entre eux étant la mosquée al Aqsa, incite fortement les peuples arabe et islamique, leurs gouvernements, les groupements populaires et officiels, à craindre Allah en ce qui concerne leur avis et leur attitude à l’égard du Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas). Ils doivent le soutenir et l’aider, comme Allah le veut, en leur donnant de plus en plus de moyens financiers jusqu’à ce que l’objectif d’Allah soit atteint quand les rangs se resserreront, des combattants rejoindront d’autres combattants et les masses partout dans le monde islamique s’avanceront en réponse à l’appel du devoir en proclamant à voix forte : Hail au jihad. Leur cri atteindra les cieux et se poursuivra répété jusqu’à la libération, la défaite des envahisseurs, et la victoire d’Allah.

« Et Allah assistera certainement celui qui sera de son côté : car Allah et fort et puissant ». (Le Pèlerinage – Verset 40).

Le Témoignage de l’Histoire

A travers l’Histoire contre les envahisseurs :

Article Trente- Quatre :

La Palestine est le nombril du monde et à la croisée des continents. Depuis l’aube de l’histoire, elle a été la cible des expansionnistes. Le prophète, Allah le bénisse et lui accorde le salut, avait lui-même souligné ce fait dans le noble hadith où il appelait son honorable compagnon, Ma’adh ben-Jabal, en disant : « Ô Ma’ath, qu’Allah s’ouvre devant toi, quand je serai parti, la Syrie, de Al-Arish à l’Euphrate, ses hommes, femmes et esclaves resteront fermement là jusqu’au Jour du Jugement. Chacun parmi vous qui choisirez l’une des rives de la Syrie, ou de la terre Sainte, sera en lutte constante jusqu’au Jour du Jugement ».

Les expansionnistes ont plus d’une fois jeté leur dévolu sur la Palestine qu’ils ont attaquée avec leurs armées pour accomplir dessus leurs desseins. C’est ainsi que les Croisés sont venus avec leurs armées, apportant avec eux leur credo et portant leur Croix. Ils furent capables de vaincre les Musulmans pendant un laps de temps, mais les Musulmans purent récupérer la terre quand ils se tinrent sous l’aile de leur bannière religieuse, unissant leur parole, sanctifiant le nom d’Allah et déferlant au combat sous la direction de Salah ed-Din al-Ayyubi. Ils combattirent pendant près de vingt années et à la fin, les Croisés furent vaincus et la Palestine libérée.

« Dis aux incroyants, vous serez vaincus, et jetés ensemble en enfer ; malheureuse sera cette couche » (La famille d’Imran – verset 12).

C’est la seule manière de libérer la Palestine. Il n’y a aucun doute sur le témoignage de l’histoire. C’est l’une des lois de l’univers et l’une des règles de l’existence. Rien ne peut vaincre le fer hormis le fer. Leur faux credo futile ne peut être vaincu que par le credo islamique vertueux. Un credo ne peut être combattu que par un credo, et en dernière analyse, la victoire va au juste, car la justice est certainement victorieuse.

« Notre parole a été donnée auparavant à nos serviteurs les apôtres ; pour qu’ils puissent certainement être assistés contre les infidèles, et que nos armées puissent sûrement être les conquérants ». (Ceux qui se rallient d’eux-mêmes – versets 171-172).

 

Article Trente-cinq :

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) envisage sérieusement la défaite des Croisés grâce à Salah ed-Din al-Ayyubi et l’extraction de la Palestine de leur emprise, autant que la défaite des Tatares à Ein Galot, en brisant leur puissance aux mains de Qataz et de Al-Dhaher Bivers et le sauvetage du monde arabe contre l’attaque tatare qui avait pour but la destruction de toute signification de la civilisation humaine. Le mouvement tire des leçons et des exemples de tout cela. L’attaque  sioniste actuelle a aussi été précédée par des attaques de Croisés de l’Occident et d’autres attaques tatares de l’Orient. Comme les musulmans ont affronté ces attaques et prévu de les combattre et de les vaincre, ils devront être capables d’affronter l’invasion sioniste et de la vaincre. Cela n’est en fait pas un problème pour Allah le Tout puissant, pourvu que les intentions soient pures, la détermination réelle et que les musulmans aient tiré bénéfice des expériences passées, se soient débarrassés des effets de l’invasion idéologique et suivi les coutumes de leurs ancêtres.

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) est composé de soldats :

Article Trente-Six:

En construisant sa route, le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas), met l’accent sur le temps et une fois encore déclare à tous les fils de notre peuple, aux nations arabes et islamiques, qu’il ne recherche pas une gloire personnelle, un gain matériel, ou une proéminence sociale. Il ne cherche pas à concurrencer quiconque dans notre peuple, ou à prendre sa place. Rien de la sorte. Il n’agira pas contre l’un des fils de musulmans ou ceux qui sont en paix avec lui parmi les non musulmans, qu’ils soient ici ou ailleurs. Il servira seulement de soutien à tous les regroupements opérant contre l’ennemi sioniste et ses laquais.

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) adopte l’islam comme son mode de vie. L’islam est son credo et sa religion. Celui qui choisit l’islam comme mode de vie, qu’il soit dans l’organisation, un regroupement, un pays ou un autre organe, le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) les considère lui-même comme leurs soldats et rien de plus.

Nous demandons à Allah de nous montrer la juste voie, de faire de nous un exemple pour les autres et de juger parmi nous et notre peuple en vérité”. « « Ô Seigneur, juge entre nous et notre nation en vérité, car tu es le meilleur juge ». (Al Araf – verset 89).

 

La dernière de nos prières sera de louer Allah, le Maître de l’Univers.

© 2008 Lillian Goldman Law Library

127 Wall Street, New Haven, CT 06511.

 

 

http://avalon.law.yale.edu/20th_century/hamas.asp

Adaptation française de Sentinelle 5771  ©


Logo

 

http://avalon.law.yale.edu/20th_century/hamas.asp

 

 

Hamas Covenant 1988

The Covenant of the
Islamic Resistance Movement

18 August 1988

In The Name Of The Most Merciful Allah

"Ye are the best nation that hath been raised up unto mankind: ye command that which is just, and ye forbid that which is unjust, and ye believe in Allah. And if they who have received the scriptures had believed, it had surely been the better for them: there are believers among them, but the greater part of them are transgressors. They shall not hurt you, unless with a slight hurt; and if they fight against you, they shall turn their backs to you, and they shall not be helped. They are smitten with vileness wheresoever they are found; unless they obtain security by entering into a treaty with Allah, and a treaty with men; and they draw on themselves indignation from Allah, and they are afflicted with poverty. This they suffer, because they disbelieved the signs of Allah, and slew the prophets unjustly; this, because they were rebellious, and transgressed." (Al-Imran – verses 109-111).

Israel will exist and will continue to exist until Islam will obliterate it, just as it obliterated others before it" (The Martyr, Imam Hassan al-Banna, of blessed memory).

"The Islamic world is on fire. Each of us should pour some water, no matter how little, to extinguish whatever one can without waiting for the others." (Sheikh Amjad al-Zahawi, of blessed memory).

In The Name Of The Most Merciful Allah

Introduction
Praise be unto Allah, to whom we resort for help, and whose forgiveness, guidance and support we seek; Allah bless the Prophet and grant him salvation, his companions and supporters, and to those who carried out his message and adopted his laws – everlasting prayers and salvation as long as the earth and heaven will last. Hereafter:

O People:
Out of the midst of troubles and the sea of suffering, out of the palpitations of faithful hearts and cleansed arms; out of the sense of duty, and in response to Allah's command, the call has gone out rallying people together and making them follow the ways of Allah, leading them to have determined will in order to fulfill their role in life, to overcome all obstacles, and surmount the difficulties on the way. Constant preparation has continued and so has the readiness to sacrifice life and all that is precious for the sake of Allah.

Thus it was that the nucleus (of the movement) was formed and started to pave its way through the tempestuous sea of hopes and expectations, of wishes and yearnings, of troubles and obstacles, of pain and challenges, both inside and outside.

When the idea was ripe, the seed grew and the plant struck root in the soil of reality, away from passing emotions, and hateful haste. The Islamic Resistance Movement emerged to carry out its role through striving for the sake of its Creator, its arms intertwined with those of all the fighters for the liberation of Palestine. The spirits of its fighters meet with the spirits of all the fighters who have sacrificed their lives on the soil of Palestine, ever since it was conquered by the companions of the Prophet, Allah bless him and grant him salvation, and until this day.

This Covenant of the Islamic Resistance Movement (HAMAS), clarifies its picture, reveals its identity, outlines its stand, explains its aims, speaks about its hopes, and calls for its support, adoption and joining its ranks. Our struggle against the Jews is very great and very serious. It needs all sincere efforts. It is a step that inevitably should be followed by other steps. The Movement is but one squadron that should be supported by more and more squadrons from this vast Arab and Islamic world, until the enemy is vanquished and Allah's victory is realised.

Thus we see them coming on the horizon "and you shall learn about it hereafter" "Allah hath written, Verily I will prevail, and my apostles: for Allah is strong and mighty." (The Dispute – verse 21).

"Say to them, This is my way: I invite you to Allah, by an evident demonstration; both I and he who followeth me; and, praise be unto Allah! I am not an idolator." (Joseph – verse 107).

Hamas (means) strength and bravery -(according to) Al-Mua'jam al-Wasit: c1.

Definition of the Movement

Ideological Starting-Points

Article One:

The Islamic Resistance Movement: The Movement's programme is Islam. From it, it draws its ideas, ways of thinking and understanding of the universe, life and man. It resorts to it for judgement in all its conduct, and it is inspired by it for guidance of its steps.

The Islamic Resistance Movement's Relation With the Moslem Brotherhood Group:

Article Two:

The Islamic Resistance Movement is one of the wings of Moslem Brotherhood in Palestine. Moslem Brotherhood Movement is a universal organization which constitutes the largest Islamic movement in modern times. It is characterised by its deep understanding, accurate comprehension and its complete embrace of all Islamic concepts of all aspects of life, culture, creed, politics, economics, education, society, justice and judgement, the spreading of Islam, education, art, information, science of the occult and conversion to Islam.

Structure and Formation

Article Three:

The basic structure of the Islamic Resistance Movement consists of Moslems who have given their allegiance to Allah whom they truly worship, – "I have created the jinn and humans only for the purpose of worshipping" – who know their duty towards themselves, their families and country. In all that, they fear Allah and raise the banner of Jihad in the face of the oppressors, so that they would rid the land and the people of their uncleanliness, vileness and evils.

"But we will oppose truth to vanity, and it shall confound the same; and behold, it shall vanish away." (Prophets – verse 18).

Article Four:

The Islamic Resistance Movement welcomes every Moslem who embraces its faith, ideology, follows its programme, keeps its secrets, and wants to belong to its ranks and carry out the duty. Allah will certainly reward such one.

Time and Place Extent of the Islamic Resistance Movement:

Article Five:

Time extent of the Islamic Resistance Movement: By adopting Islam as its way of life, the Movement goes back to the time of the birth of the Islamic message, of the righteous ancestor, for Allah is its target, the Prophet is its example and the Koran is its constitution. Its extent in place is anywhere that there are Moslems who embrace Islam as their way of life everywhere in the globe. This being so, it extends to the depth of the earth and reaches out to the heaven.

"Dost thou not see how Allah putteth forth a parable; representing a good word, as a good tree, whose root is firmly fixed in the earth, and whose branches reach unto heaven; which bringeth forth its fruit in all seasons, by the will of its Lord? Allah propoundeth parables unto men, that they may be instructed." (Abraham – verses 24-25).

Characteristics and Independence:

Article Six:

The Islamic Resistance Movement is a distinguished Palestinian movement, whose allegiance is to Allah, and whose way of life is Islam. It strives to raise the banner of Allah over every inch of Palestine, for under the wing of Islam followers of all religions can coexist in security and safety where their lives, possessions and rights are concerned. In the absence of Islam, strife will be rife, oppression spreads, evil prevails and schisms and wars will break out.

How excellent was the Moslem poet, Mohamed Ikbal, when he wrote:

"If faith is lost, there is no security and there is no life for him who does not adhere to religion. He who accepts life without religion, has taken annihilation as his companion for life."

The Universality of the Islamic Resistance Movement:

Article Seven:

As a result of the fact that those Moslems who adhere to the ways of the Islamic Resistance Movement spread all over the world, rally support for it and its stands, strive towards enhancing its struggle, the Movement is a universal one. It is well-equipped for that because of the clarity of its ideology, the nobility of its aim and the loftiness of its objectives.

On this basis, the Movement should be viewed and evaluated, and its role be recognised. He who denies its right, evades supporting it and turns a blind eye to facts, whether intentionally or unintentionally, would awaken to see that events have overtaken him and with no logic to justify his attitude. One should certainly learn from past examples.

The injustice of next-of-kin is harder to bear than the smite of the Indian sword.

"We have also sent down unto thee the book of the Koran with truth, confirming that scripture which was revealed before it; and preserving the same safe from corruption. Judge therefore between them according to that which Allah hath revealed; and follow not their desires, by swerving from the truth which hath come unto thee. Unto every of you have we given a law, and an open path; and if Allah had pleased, he had surely made you one people; but he hath thought it fit to give you different laws, that he might try you in that which he hath given you respectively. Therefore strive to excel each other in good works; unto Allah shall ye all return, and then will he declare unto you that concerning which ye have disagreed." (The Table, verse 48).

The Islamic Resistance Movement is one of the links in the chain of the struggle against the Zionist invaders. It goes back to 1939, to the emergence of the martyr Izz al-Din al Kissam and his brethren the fighters, members of Moslem Brotherhood. It goes on to reach out and become one with another chain that includes the struggle of the Palestinians and Moslem Brotherhood in the 1948 war and the Jihad operations of the Moslem Brotherhood in 1968 and after.

Moreover, if the links have been distant from each other and if obstacles, placed by those who are the lackeys of Zionism in the way of the fighters obstructed the continuation of the struggle, the Islamic Resistance Movement aspires to the realisation of Allah's promise, no matter how long that should take. The Prophet, Allah bless him and grant him salvation, has said:

"The Day of Judgement will not come about until Moslems fight the Jews (killing the Jews), when the Jew will hide behind stones and trees. The stones and trees will say O Moslems, O Abdulla, there is a Jew behind me, come and kill him. Only the Gharkad tree, (evidently a certain kind of tree) would not do that because it is one of the trees of the Jews." (related by al-Bukhari and Moslem).


The Slogan of the Islamic Resistance Movement:

Article Eight:

Allah is its target, the Prophet is its model, the Koran its constitution: Jihad is its path and death for the sake of Allah is the loftiest of its wishes.

Objectives

Incentives and Objectives:

Article Nine:

The Islamic Resistance Movement found itself at a time when Islam has disappeared from life. Thus rules shook, concepts were upset, values changed and evil people took control, oppression and darkness prevailed, cowards became like tigers: homelands were usurped, people were scattered and were caused to wander all over the world, the state of justice disappeared and the state of falsehood replaced it. Nothing remained in its right place. Thus, when Islam is absent from the arena, everything changes. From this state of affairs the incentives are drawn.

As for the objectives: They are the fighting against the false, defeating it and vanquishing it so that justice could prevail, homelands be retrieved and from its mosques would the voice of the mu'azen emerge declaring the establishment of the state of Islam, so that people and things would return each to their right places and Allah is our helper.

"…and if Allah had not prevented men, the one by the other, verily the earth had been corrupted: but Allah is beneficient towards his creatures." (The Cow – verse 251).

Article Ten:

As the Islamic Resistance Movement paves its way, it will back the oppressed and support the wronged with all its might. It will spare no effort to bring about justice and defeat injustice, in word and deed, in this place and everywhere it can reach and have influence therein.

Strategies and Methods

Strategies of the Islamic Resistance Movement: Palestine Is Islamic aqf:

Article Eleven:

The Islamic Resistance Movement believes that the land of Palestine is an Islamic Waqf consecrated for future Moslem generations until Judgement Day. It, or any part of it, should not be squandered: it, or any part of it, should not be given up. Neither a single Arab country nor all Arab countries, neither any king or president, nor all the kings and presidents, neither any organization nor all of them, be they Palestinian or Arab, possess the right to do that. Palestine is an Islamic Waqf land consecrated for Moslem generations until Judgement Day. This being so, who could claim to have the right to represent Moslem generations till Judgement Day?

This is the law governing the land of Palestine in the Islamic Sharia (law) and the same goes for any land the Moslems have conquered by force, because during the times of (Islamic) conquests, the Moslems consecrated these lands to Moslem generations till the Day of Judgement.

It happened like this: When the leaders of the Islamic armies conquered Syria and Iraq, they sent to the Caliph of the Moslems, Umar bin-el-Khatab, asking for his advice concerning the conquered land – whether they should divide it among the soldiers, or leave it for its owners, or what? After consultations and discussions between the Caliph of the Moslems, Omar bin-el-Khatab and companions of the Prophet, Allah bless him and grant him salvation, it was decided that the land should be left with its owners who could benefit by its fruit. As for the real ownership of the land and the land itself, it should be consecrated for Moslem generations till Judgement Day. Those who are on the land, are there only to benefit from its fruit. This Waqf remains as long as earth and heaven remain. Any procedure in contradiction to Islamic Sharia, where Palestine is concerned, is null and void.

"Verily, this is a certain truth. Wherefore praise the name of thy Lord, the great Allah." (The Inevitable – verse 95).

Homeland and Nationalism from the Point of View of the Islamic Resistance Movement in Palestine:

Article Twelve:

Nationalism, from the point of view of the Islamic Resistance Movement, is part of the religious creed. Nothing in nationalism is more significant or deeper than in the case when an enemy should tread Moslem land. Resisting and quelling the enemy become the individual duty of every Moslem, male or female. A woman can go out to fight the enemy without her husband's permission, and so does the slave: without his master's permission.

Nothing of the sort is to be found in any other regime. This is an undisputed fact. If other nationalist movements are connected with materialistic, human or regional causes, nationalism of the Islamic Resistance Movement has all these elements as well as the more important elements that give it soul and life. It is connected to the source of spirit and the granter of life, hoisting in the sky of the homeland the heavenly banner that joins earth and heaven with a strong bond.

If Moses comes and throws his staff, both witch and magic are annulled.

"Now is the right direction manifestly distinguished from deceit: whoever therefore shall deny Tagut, and believe in Allah, he shall surely take hold with a strong handle, which shall not be broken; Allah is he who heareth and seeth." (The Cow – Verse 256).


Peaceful Solutions, Initiatives and International Conferences:

Article Thirteen:

Initiatives, and so-called peaceful solutions and international conferences, are in contradiction to the principles of the Islamic Resistance Movement. Abusing any part of Palestine is abuse directed against part of religion. Nationalism of the Islamic Resistance Movement is part of its religion. Its members have been fed on that. For the sake of hoisting the banner of Allah over their homeland they fight. "Allah will be prominent, but most people do not know."

Now and then the call goes out for the convening of an international conference to look for ways of solving the (Palestinian) question. Some accept, others reject the idea, for this or other reason, with one stipulation or more for consent to convening the conference and participating in it. Knowing the parties constituting the conference, their past and present attitudes towards Moslem problems, the Islamic Resistance Movement does not consider these conferences capable of realising the demands, restoring the rights or doing justice to the oppressed. These conferences are only ways of setting the infidels in the land of the Moslems as arbitraters. When did the infidels do justice to the believers?

"But the Jews will not be pleased with thee, neither the Christians, until thou follow their religion; say, The direction of Allah is the true direction. And verily if thou follow their desires, after the knowledge which hath been given thee, thou shalt find no patron or protector against Allah." (The Cow – verse 120).

There is no solution for the Palestinian question except through Jihad. Initiatives, proposals and international conferences are all a waste of time and vain endeavors. The Palestinian people know better than to consent to having their future, rights and fate toyed with. As in said in the honourable Hadith:

"The people of Syria are Allah's lash in His land. He wreaks His vengeance through them against whomsoever He wishes among His slaves It is unthinkable that those who are double-faced among them should prosper over the faithful. They will certainly die out of grief and desperation."

The Three Circles:

Article Fourteen:

The question of the liberation of Palestine is bound to three circles: the Palestinian circle, the Arab circle and the Islamic circle. Each of these circles has its role in the struggle against Zionism. Each has its duties, and it is a horrible mistake and a sign of deep ignorance to overlook any of these circles. Palestine is an Islamic land which has the first of the two kiblahs (direction to which Moslems turn in praying), the third of the holy (Islamic) sanctuaries, and the point of departure for Mohamed's midnight journey to the seven heavens (i.e. Jerusalem).

"Praise be unto him who transported his servant by night, from the sacred temple of Mecca to the farther temple of Jerusalem, the circuit of which we have blessed, that we might show him some of our signs; for Allah is he who heareth, and seeth." (The Night-Journey – verse 1).

Since this is the case, liberation of Palestine is then an individual duty for very Moslem wherever he may be. On this basis, the problem should be viewed. This should be realised by every Moslem.

The day the problem is dealt with on this basis, when the three circles mobilize their capabilities, the present state of affairs will change and the day of liberation will come nearer.

"Verily ye are stronger than they, by reason of the terror cast into their breasts from Allah. This, because they are not people of prudence." (The Emigration – verse 13).

The Jihad for the Liberation of Palestine is an Individual Duty:

Article Fifteen:

The day that enemies usurp part of Moslem land, Jihad becomes the individual duty of every Moslem. In face of the Jews' usurpation of Palestine, it is compulsory that the banner of Jihad be raised. To do this requires the diffusion of Islamic consciousness among the masses, both on the regional, Arab and Islamic levels. It is necessary to instill the spirit of Jihad in the heart of the nation so that they would confront the enemies and join the ranks of the fighters.

It is necessary that scientists, educators and teachers, information and media people, as well as the educated masses, especially the youth and sheikhs of the Islamic movements, should take part in the operation of awakening (the masses). It is important that basic changes be made in the school curriculum, to cleanse it of the traces of ideological invasion that affected it as a result of the orientalists and missionaries who infiltrated the region following the defeat of the Crusaders at the hands of Salah el-Din (Saladin). The Crusaders realised that it was impossible to defeat the Moslems without first having ideological invasion pave the way by upsetting their thoughts, disfiguring their heritage and violating their ideals. Only then could they invade with soldiers. This, in its turn, paved the way for the imperialistic invasion that made Allenby declare on entering Jerusalem: "Only now have the Crusades ended." General Guru stood at Salah el-Din's grave and said: "We have returned, O Salah el-Din." Imperialism has helped towards the strengthening of ideological invasion, deepening, and still does, its roots. All this has paved the way towards the loss of Palestine.

It is necessary to instill in the minds of the Moslem generations that the Palestinian problem is a religious problem, and should be dealt with on this basis. Palestine contains Islamic holy sites. In it there is al- Aqsa Mosque which is bound to the great Mosque in Mecca in an inseparable bond as long as heaven and earth speak of Isra` (Mohammed's midnight journey to the seven heavens) and Mi'raj (Mohammed's ascension to the seven heavens from Jerusalem).

"The bond of one day for the sake of Allah is better than the world and whatever there is on it. The place of one's whip in Paradise is far better than the world and whatever there is on it. A worshipper's going and coming in the service of Allah is better than the world and whatever there is on it." (As related by al-Bukhari, Moslem, al-Tarmdhi and Ibn Maja).

"I swear by the holder of Mohammed's soul that I would like to invade and be killed for the sake of Allah, then invade and be killed, and then invade again and be killed." (As related by al-Bukhari and Moslem).

 

The Education of the Generations:

Article Sixteen:

It is necessary to follow Islamic orientation in educating the Islamic generations in our region by teaching the religious duties, comprehensive study of the Koran, the study of the Prophet's Sunna (his sayings and doings), and learning about Islamic history and heritage from their authentic sources. This should be done by specialised and learned people, using a curriculum that would healthily form the thoughts and faith of the Moslem student. Side by side with this, a comprehensive study of the enemy, his human and financial capabilities, learning about his points of weakness and strength, and getting to know the forces supporting and helping him, should also be included. Also, it is important to be acquainted with the current events, to follow what is new and to study the analysis and commentaries made of these events. Planning for the present and future, studying every trend appearing, is a must so that the fighting Moslem would live knowing his aim, objective and his way in the midst of what is going on around him.

"O my son, verily every matter, whether good or bad, though it be the weight of a grain of mustard-seed, and be hidden in a rock, or in the heavens, or in the earth, Allah will bring the same to light; for Allah is clear-sighted and knowing. O my son, be constant at prayer, and command that which is just, and forbid that which is evil: and be patient under the afflictions which shall befall thee; for this is a duty absolutely incumbent on all men. Distort not thy face out of contempt to men, neither walk in the earth with insolence; for Allah loveth no arrogant, vain-glorious person." (Lokman – verses 16-18).

The Role of the Moslem Woman:

Article Seventeen:

The Moslem woman has a role no less important than that of the moslem man in the battle of liberation. She is the maker of men. Her role in guiding and educating the new generations is great. The enemies have realised the importance of her role. They consider that if they are able to direct and bring her up they way they wish, far from Islam, they would have won the battle. That is why you find them giving these attempts constant attention through information campaigns, films, and the school curriculum, using for that purpose their lackeys who are infiltrated through Zionist organizations under various names and shapes, such as Freemasons, Rotary Clubs, espionage groups and others, which are all nothing more than cells of subversion and saboteurs. These organizations have ample resources that enable them to play their role in societies for the purpose of achieving the Zionist targets and to deepen the concepts that would serve the enemy. These organizations operate in the absence of Islam and its estrangement among its people. The Islamic peoples should perform their role in confronting the conspiracies of these saboteurs. The day Islam is in control of guiding the affairs of life, these organizations, hostile to humanity and Islam, will be obliterated.

Article Eighteen:

Woman in the home of the fighting family, whether she is a mother or a sister, plays the most important role in looking after the family, rearing the children and embuing them with moral values and thoughts derived from Islam. She has to teach them to perform the religious duties in preparation for the role of fighting awaiting them. That is why it is necessary to pay great attention to schools and the curriculum followed in educating Moslem girls, so that they would grow up to be good mothers, aware of their role in the battle of liberation.

She has to be of sufficient knowledge and understanding where the performance of housekeeping matters are concerned, because economy and avoidance of waste of the family budget, is one of the requirements for the ability to continue moving forward in the difficult conditions surrounding us. She should put before her eyes the fact that the money available to her is just like blood which should never flow except through the veins so that both children and grown-ups could continue to live.

"Verily, the Moslems of either sex, and the true believers of either sex, and the devout men, and the devout women, and the men of veracity, and the women of veracity, and the patient men, and the patient women, and the humble men, and the humble women, and the alms-givers of either sex who remember Allah frequently; for them hath Allah prepared forgiveness and a great reward." (The Confederates – verse 25).

The Role of Islamic Art in the Battle of Liberation:

Article Nineteen:

Art has regulations and measures by which it can be determined whether it is Islamic or pre-Islamic (Jahili) art. The issues of Islamic liberation are in need of Islamic art that would take the spirit high, without raising one side of human nature above the other, but rather raise all of them harmoniously an in equilibrium.

Man is a unique and wonderful creature, made out of a handful of clay and a breath from Allah. Islamic art addresses man on this basis, while pre-Islamic art addresses the body giving preference to the clay component in it.

The book, the article, the bulletin, the sermon, the thesis, the popular poem, the poetic ode, the song, the play and others, contain the characteristics of Islamic art, then these are among the requirements of ideological mobilization, renewed food for the journey and recreation for the soul. The road is long and suffering is plenty. The soul will be bored, but Islamic art renews the energies, resurrects the movement, arousing in them lofty meanings and proper conduct. "Nothing can improve the self if it is in retreat except shifting from one mood to another."

All this is utterly serious and no jest, for those who are fighters do not jest.

Social Mutual Responsibility:

Article Twenty:

Moslem society is a mutually responsible society. The Prophet, prayers and greetings be unto him, said: "Blessed are the generous, whether they were in town or on a journey, who have collected all that they had and shared it equally among themselves."

The Islamic spirit is what should prevail in every Moslem society. The society that confronts a vicious enemy which acts in a way similar to Nazism, making no differentiation between man and woman, between children and old people – such a society is entitled to this Islamic spirit. Our enemy relies on the methods of collective punishment. He has deprived people of their homeland and properties, pursued them in their places of exile and gathering, breaking bones, shooting at women, children and old people, with or without a reason. The enemy has opened detention camps where thousands and thousands of people are thrown and kept under sub-human conditions. Added to this, are the demolition of houses, rendering children orphans, meting cruel sentences against thousands of young people, and causing them to spend the best years of their lives in the dungeons of prisons.

In their Nazi treatment, the Jews made no exception for women or children. Their policy of striking fear in the heart is meant for all. They attack people where their breadwinning is concerned, extorting their money and threatening their honour. They deal with people as if they were the worst war criminals. Deportation from the homeland is a kind of murder.

To counter these deeds, it is necessary that social mutual responsibility should prevail among the people. The enemy should be faced by the people as a single body which if one member of it should complain, the rest of the body would respond by feeling the same pains.

Article Twenty-One:

Mutual social responsibility means extending assistance, financial or moral, to all those who are in need and joining in the execution of some of the work. Members of the Islamic Resistance Movement should consider the interests of the masses as their own personal interests. They must spare no effort in achieving and preserving them. They must prevent any foul play with the future of the upcoming generations and anything that could cause loss to society. The masses are part of them and they are part of the masses. Their strength is theirs, and their future is theirs. Members of the Islamic Resistance Movement should share the people's joy and grief, adopt the demands of the public and whatever means by which they could be realised. The day that such a spirit prevails, brotherliness would deepen, cooperation, sympathy and unity will be enhanced and the ranks will be solidified to confront the enemies.

Supportive Forces Behind the Enemy:

Article Twenty-Two:

For a long time, the enemies have been planning, skillfully and with precision, for the achievement of what they have attained. They took into consideration the causes affecting the current of events. They strived to amass great and substantive material wealth which they devoted to the realisation of their dream. With their money, they took control of the world media, news agencies, the press, publishing houses, broadcasting stations, and others. With their money they stirred revolutions in various parts of the world with the purpose of achieving their interests and reaping the fruit therein. They were behind the French Revolution, the Communist revolution and most of the revolutions we heard and hear about, here and there. With their money they formed secret societies, such as Freemasons, Rotary Clubs, the Lions and others in different parts of the world for the purpose of sabotaging societies and achieving Zionist interests. With their money they were able to control imperialistic countries and instigate them to colonize many countries in order to enable them to exploit their resources and spread corruption there.

You may speak as much as you want about regional and world wars. They were behind World War I, when they were able to destroy the Islamic Caliphate, making financial gains and controlling resources. They obtained the Balfour Declaration, formed the League of Nations through which they could rule the world. They were behind World War II, through which they made huge financial gains by trading in armaments, and paved the way for the establishment of their state. It was they who instigated the replacement of the League of Nations with the United Nations and the Security Council to enable them to rule the world through them. There is no war going on anywhere, without having their finger in it.

"So often as they shall kindle a fire for war, Allah shall extinguish it; and they shall set their minds to act corruptly in the earth, but Allah loveth not the corrupt doers." (The Table – verse 64).

The imperialistic forces in the Capitalist West and Communist East, support the enemy with all their might, in money and in men. These forces take turns in doing that. The day Islam appears, the forces of infidelity would unite to challenge it, for the infidels are of one nation.

"O true believers, contract not an intimate friendship with any besides yourselves: they will not fail to corrupt you. They wish for that which may cause you to perish: their hatred hath already appeared from out of their mouths; but what their breasts conceal is yet more inveterate. We have already shown you signs of their ill will towards you, if ye understand." (The Family of Imran – verse 118).

It is not in vain that the verse is ended with Allah's words "if ye understand."

Our Attitudes Towards:

A. Islamic Movements:

Article Twenty-Three:

The Islamic Resistance Movement views other Islamic movements with respect and appreciation. If it were at variance with them on one point or opinion, it is in agreement with them on other points and understandings. It considers these movements, if they reveal good intentions and dedication to Allah, that they fall into the category of those who are trying hard since they act within the Islamic circle. Each active person has his share.

The Islamic Resistance Movement considers all these movements as a fund for itself. It prays to Allah for guidance and directions for all and it spares no effort to keep the banner of unity raised, ever striving for its realisation in accordance with the Koran and the Prophet's directives.

"And cleave all of you unto the covenant of Allah, and depart not from it, and remember the favour of Allah towards you: since ye were enemies, and he reconciled your hearts, and ye became companions and brethren by his favour: and ye were on the brink of a pit of fire, and he delivered you thence. Allah declareth unto you his signs, that ye may be directed." (The Family of Imran – Verse 102).

 


Article Twenty-Four:

The Islamic Resistance Movement does not allow slandering or speaking ill of individuals or groups, for the believer does not indulge in such malpractices. It is necessary to differentiate between this behaviour and the stands taken by certain individuals and groups. Whenever those stands are erroneous, the Islamic Resistance Movement preserves the right to expound the error and to warn against it. It will strive to show the right path and to judge the case in question with objectivity. Wise conduct is indeed the target of the believer who follows it wherever he discerns it.

"Allah loveth not the speaking ill of anyone in public, unless he who is injured call for assistance; and Allah heareth and knoweth: whether ye publish a good action, or conceal it, or forgive evil, verily Allah is gracious and powerful." (Women – verses 147-148).

B. Nationalist Movements in the Palestinian Arena:

Article Twenty-Five:

The Islamic Resistance Movement respects these movements and appreciates their circumstances and the conditions surrounding and affecting them. It encourages them as long as they do not give their allegiance to the Communist East or the Crusading West. It confirms to all those who are integrated in it, or sympathetic towards it, that the Islamic Resistance Movement is a fighting movement that has a moral and enlightened look of life and the way it should cooperate with the other (movements). It detests opportunism and desires only the good of people, individuals and groups alike. It does not seek material gains, personal fame, nor does it look for a reward from others. It works with its own resources and whatever is at its disposal "and prepare for them whatever force you can", for the fulfilment of the duty, and the earning of Allah's favour. It has no other desire than that.

The Movement assures all the nationalist trends operating in the Palestinian arena for the liberation of Palestine, that it is there for their support and assistance. It will never be more than that, both in words and deeds, now and in the future. It is there to bring together and not to divide, to preserve and not to squander, to unify and not to throw asunder. It evaluates every good word, sincere effort and good offices. It closes the door in the face of side disagreements and does not lend an ear to rumours and slanders, while at the same time fully realising the right for self-defence.

Anything contrary or contradictory to these trends, is a lie disseminated by enemies or their lackeys for the purpose of sowing confusion, disrupting the ranks and occupy them with side issues.

"O true believers, if a wicked man come unto you with a tale, inquire strictly into the truth thereof; lest ye hurt people through ignorance, and afterwards repent of what ye have done." (The Inner Apartments – verse 6).

 


Article Twenty-Six:

In viewing the Palestinian nationalist movements that give allegiance neither to the East nor the West, in this positive way, the Islamic Resistance Movement does not refrain from discussing new situations on the regional or international levels where the Palestinian question is concerned. It does that in such an objective manner revealing the extent of how much it is in harmony or contradiction with the national interests in the light of the Islamic point of view.

C. The Palestinian Liberation Organization:

Article Twenty-Seven:

The Palestinian Liberation Organization is the closest to the heart of the Islamic Resistance Movement. It contains the father and the brother, the next of kin and the friend. The Moslem does not estrange himself from his father, brother, next of kin or friend. Our homeland is one, our situation is one, our fate is one and the enemy is a joint enemy to all of us.

Because of the situations surrounding the formation of the Organization, of the ideological confusion prevailing in the Arab world as a result of the ideological invasion under whose influence the Arab world has fallen since the defeat of the Crusaders and which was, and still is, intensified through orientalists, missionaries and imperialists, the Organization adopted the idea of the secular state. And that it how we view it.

Secularism completely contradicts religious ideology. Attitudes, conduct and decisions stem from ideologies.

That is why, with all our appreciation for The Palestinian Liberation Organization – and what it can develop into – and without belittling its role in the Arab-Israeli conflict, we are unable to exchange the present or future Islamic Palestine with the secular idea. The Islamic nature of Palestine is part of our religion and whoever takes his religion lightly is a loser.

"Who will be adverse to the religion of Abraham, but he whose mind is infatuated? (The Cow – verse 130).

The day The Palestinian Liberation Organization adopts Islam as its way of life, we will become its soldiers, and fuel for its fire that will burn the enemies.

Until such a day, and we pray to Allah that it will be soon, the Islamic Resistance Movement's stand towards the PLO is that of the son towards his father, the brother towards his brother, and the relative to relative, suffers his pain and supports him in confronting the enemies, wishing him to be wise and well-guided.

"Stand by your brother, for he who is brotherless is like the fighter who goes to battle without arms. One's cousin is the wing one flies with – could the bird fly without wings?"


D. Arab and Islamic Countries:

Article Twenty-Eight:

The Zionist invasion is a vicious invasion. It does not refrain from resorting to all methods, using all evil and contemptible ways to achieve its end. It relies greatly in its infiltration and espionage operations on the secret organizations it gave rise to, such as the Freemasons, The Rotary and Lions clubs, and other sabotage groups. All these organizations, whether secret or open, work in the interest of Zionism and according to its instructions. They aim at undermining societies, destroying values, corrupting consciences, deteriorating character and annihilating Islam. It is behind the drug trade and alcoholism in all its kinds so as to facilitate its control and expansion.

Arab countries surrounding Israel are asked to open their borders before the fighters from among the Arab and Islamic nations so that they could consolidate their efforts with those of their Moslem brethren in Palestine.

As for the other Arab and Islamic countries, they are asked to facilitate the movement of the fighters from and to it, and this is the least thing they could do.

We should not forget to remind every Moslem that when the Jews conquered the Holy City in 1967, they stood on the threshold of the Aqsa Mosque and proclaimed that "Mohammed is dead, and his descendants are all women."

Israel, Judaism and Jews challenge Islam and the Moslem people. "May the cowards never sleep."

E. Nationalist and Religious Groupings, Institutions, Intellectuals, The Arab and Islamic World:

The Islamic Resistance Movement hopes that all these groupings will side with it in all spheres, would support it, adopt its stand and solidify its activities and moves, work towards rallying support for it so that the Islamic people will be a base and a stay for it, supplying it with strategic depth an all human material and informative spheres, in time and in place. This should be done through the convening of solidarity conferences, the issuing of explanatory bulletins, favourable articles and booklets, enlightening the masses regarding the Palestinian issue, clarifying what confronts it and the conspiracies woven around it. They should mobilize the Islamic nations, ideologically, educationally and culturally, so that these peoples would be equipped to perform their role in the decisive battle of liberation, just as they did when they vanquished the Crusaders and the Tatars and saved human civilization. Indeed, that is not difficult for Allah.

"Allah hath written, Verily I will prevail, and my apostles: for Allah is strong and mighty." (The Dispute – verse 21).

 


Article Thirty:

Writers, intellectuals, media people, orators, educaters and teachers, and all the various sectors in the Arab and Islamic world – all of them are called upon to perform their role, and to fulfill their duty, because of the ferocity of the Zionist offensive and the Zionist influence in many countries exercised through financial and media control, as well as the consequences that all this lead to in the greater part of the world.

Jihad is not confined to the carrying of arms and the confrontation of the enemy. The effective word, the good article, the useful book, support and solidarity – together with the presence of sincere purpose for the hoisting of Allah's banner higher and higher – all these are elements of the Jihad for Allah's sake.

"Whosoever mobilises a fighter for the sake of Allah is himself a fighter. Whosoever supports the relatives of a fighter, he himself is a fighter." (related by al-Bukhari, Moslem, Abu-Dawood and al-Tarmadhi).

F. Followers of Other Religions: The Islamic Resistance Movement Is A Humanistic Movement:

Article Thirty-One:

The Islamic Resistance Movement is a humanistic movement. It takes care of human rights and is guided by Islamic tolerance when dealing with the followers of other religions. It does not antagonize anyone of them except if it is antagonized by it or stands in its way to hamper its moves and waste its efforts.

Under the wing of Islam, it is possible for the followers of the three religions – Islam, Christianity and Judaism – to coexist in peace and quiet with each other. Peace and quiet would not be possible except under the wing of Islam. Past and present history are the best witness to that.

It is the duty of the followers of other religions to stop disputing the sovereignty of Islam in this region, because the day these followers should take over there will be nothing but carnage, displacement and terror. Everyone of them is at variance with his fellow-religionists, not to speak about followers of other religionists. Past and present history are full of examples to prove this fact.

"They will not fight against you in a body, except in fenced towns, or from behind walls. Their strength in war among themselves is great: thou thinkest them to be united; but their hearts are divided. This, because they are people who do not understand." (The Emigration – verse 14).

Islam confers upon everyone his legitimate rights. Islam prevents the incursion on other people's rights. The Zionist Nazi activities against our people will not last for long. "For the state of injustice lasts but one day, while the state of justice lasts till Doomsday."

"As to those who have not borne arms against you on account of religion, nor turned you out of your dwellings, Allah forbiddeth you not to deal kindly with them, and to behave justly towards them; for Allah loveth those who act justly." (The Tried – verse 8).

The Attempt to Isolate the Palestinian People:

Article Thirty-Two:

World Zionism, together with imperialistic powers, try through a studied plan and an intelligent strategy to remove one Arab state after another from the circle of struggle against Zionism, in order to have it finally face the Palestinian people only. Egypt was, to a great extent, removed from the circle of the struggle, through the treacherous Camp David Agreement. They are trying to draw other Arab countries into similar agreements and to bring them outside the circle of struggle.

The Islamic Resistance Movement calls on Arab and Islamic nations to take up the line of serious and persevering action to prevent the success of this horrendous plan, to warn the people of the danger eminating from leaving the circle of struggle against Zionism. Today it is Palestine, tomorrow it will be one country or another. The Zionist plan is limitless. After Palestine, the Zionists aspire to expand from the Nile to the Euphrates. When they will have digested the region they overtook, they will aspire to further expansion, and so on. Their plan is embodied in the "Protocols of the Elders of Zion", and their present conduct is the best proof of what we are saying.

Leaving the circle of struggle with Zionism is high treason, and cursed be he who does that. "for whoso shall turn his back unto them on that day, unless he turneth aside to fight, or retreateth to another party of the faithful, shall draw on himself the indignation of Allah, and his abode shall be hell; an ill journey shall it be thither." (The Spoils – verse 16). There is no way out except by concentrating all powers and energies to face this Nazi, vicious Tatar invasion. The alternative is loss of one's country, the dispersion of citizens, the spread of vice on earth and the destruction of religious values. Let every person know that he is responsible before Allah, for "the doer of the slightest good deed is rewarded in like, and the does of the slightest evil deed is also rewarded in like."

The Islamic Resistance Movement consider itself to be the spearhead of the circle of struggle with world Zionism and a step on the road. The Movement adds its efforts to the efforts of all those who are active in the Palestinian arena. Arab and Islamic Peoples should augment by further steps on their part; Islamic groupings all over the Arab world should also do the same, since all of these are the best-equipped for the future role in the fight with the warmongering Jews.

"..and we have put enmity and hatred between them, until the day of resurrection. So often as they shall kindle a fire of war, Allah shall extinguish it; and they shall set their minds to act corruptly in the earth, but Allah loveth not the corrupt doers." (The Table – verse 64).

Article Thirty-Three:

The Islamic Resistance Movement, being based on the common coordinated and interdependent conceptions of the laws of the universe, and flowing in the stream of destiny in confronting and fighting the enemies in defence of the Moslems and Islamic civilization and sacred sites, the first among which is the Aqsa Mosque, urges the Arab and Islamic peoples, their governments, popular and official groupings, to fear Allah where their view of the Islamic Resistance Movement and their dealings with it are concerned. They should back and support it, as Allah wants them to, extending to it more and more funds till Allah's purpose is achieved when ranks will close up, fighters join other fighters and masses everywhere in the Islamic world will come forward in response to the call of duty while loudly proclaiming: Hail to Jihad. Their cry will reach the heavens and will go on being resounded until liberation is achieved, the invaders vanquished and Allah's victory comes about.

"And Allah will certainly assist him who shall be on his side: for Allah is strong and mighty." (The Pilgrimage – verse 40).

The Testimony of History

Across History in Confronting the Invaders:

Article Thirty-Four:

Palestine is the navel of the globe and the crossroad of the continents. Since the dawn of history, it has been the target of expansionists. The Prophet, Allah bless him and grant him salvation, had himself pointed to this fact in the noble Hadith in which he called on his honourable companion, Ma'adh ben-Jabal, saying: O Ma'ath, Allah throw open before you, when I am gone, Syria, from Al-Arish to the Euphrates. Its men, women and slaves will stay firmly there till the Day of Judgement. Whoever of you should choose one of the Syrian shores, or the Holy Land, he will be in constant struggle till the Day of Judgement."

Expansionists have more than once put their eye on Palestine which they attacked with their armies to fulfill their designs on it. Thus it was that the Crusaders came with their armies, bringing with them their creed and carrying their Cross. They were able to defeat the Moslems for a while, but the Moslems were able to retrieve the land only when they stood under the wing of their religious banner, united their word, hallowed the name of Allah and surged out fighting under the leadership of Salah ed-Din al-Ayyubi. They fought for almost twenty years and at the end the Crusaders were defeated and Palestine was liberated.

"Say unto those who believe not, Ye shall be overcome, and thrown together into hell; an unhappy couch it shall be." (The Family of Imran – verse 12).

This is the only way to liberate Palestine. There is no doubt about the testimony of history. It is one of the laws of the universe and one of the rules of existence. Nothing can overcome iron except iron. Their false futile creed can only be defeated by the righteous Islamic creed. A creed could not be fought except by a creed, and in the last analysis, victory is for the just, for justice is certainly victorious.

"Our word hath formerly been given unto our servants the apostles; that they should certainly be assisted against the infidels, and that our armies should surely be the conquerors." (Those Who Rank Themselves – verses 171-172).

 


Article Thirty-Five:

The Islamic Resistance Movement views seriously the defeat of the Crusaders at the hands of Salah ed-Din al-Ayyubi and the rescuing of Palestine from their hands, as well as the defeat of the Tatars at Ein Galot, breaking their power at the hands of Qataz and Al-Dhaher Bivers and saving the Arab world from the Tatar onslaught which aimed at the destruction of every meaning of human civilization. The Movement draws lessons and examples from all this. The present Zionist onslaught has also been preceded by Crusading raids from the West and other Tatar raids from the East. Just as the Moslems faced those raids and planned fighting and defeating them, they should be able to confront the Zionist invasion and defeat it. This is indeed no problem for the Almighty Allah, provided that the intentions are pure, the determination is true and that Moslems have benefited from past experiences, rid themselves of the effects of ideological invasion and followed the customs of their ancestors.

The Islamic Resistance Movement is Composed of Soldiers:

Article Thirty-Six:

While paving its way, the Islamic Resistance Movement, emphasizes time and again to all the sons of our people, to the Arab and Islamic nations, that it does not seek personal fame, material gain, or social prominence. It does not aim to compete against any one from among our people, or take his place. Nothing of the sort at all. It will not act against any of the sons of Moslems or those who are peaceful towards it from among non-Moslems, be they here or anywhere else. It will only serve as a support for all groupings and organizations operating against the Zionist enemy and its lackeys.

The Islamic Resistance Movement adopts Islam as its way of life. Islam is its creed and religion. Whoever takes Islam as his way of life, be it an organization, a grouping, a country or any other body, the Islamic Resistance Movement considers itself as their soldiers and nothing more.

We ask Allah to show us the right course, to make us an example to others and to judge between us and our people with truth. "O Lord, do thou judge between us and our nation with truth; for thou art the best judge." (Al Araf – Verse 89).

The last of our prayers will be praise to Allah, the Master of the Universe.

© 2008 Lillian Goldman Law Library

127 Wall Street, New Haven, CT 06511.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *