7 février 2023

Message d’espoir

Le deuxième tour des élections départementales, ce 29 mars 2015, confirmant en tout point le violent rejet de la gauche par les Français désespérés de l’immobilisme du pouvoir en place, ne doit certainement pas être considéré comme une victoire pour les forces gagnantes de la droite classique.
 
    En effet, le Front national en embuscade avec les meilleures chances de s’être durablement implanté, y compris son programme économique tout droit sorti des cartons de la gauche radicale, ne cèdera pas un pouce de terrain tant que ne seront pas réunies les conditions d’une véritable alternative.
 
    Si je parle d’alternative, et mieux encore d’alternative libérale, c’est parce qu’il n’est plus de saison de s’aventurer à revivre un passé confortable où il suffisait, pour faire carrière dans les couloirs de la République, de se renvoyer la balle à chaque élection à coups d’alternances plus ou moins socialisantes.
 
    Le peuple français, bien plus que ses élites d’hier et d’aujourd’hui, a désormais le sentiment chevillé au corps qu’il lui est fait obligation, sous la puissante impulsion d’un instinct de conservation façonné par une longue histoire, de rejeter définitivement des thèses néfastes qui ont fait de lui un reclus.
 
    C’est ce message d’espoir que les Français viennent d’envoyer à tous ceux qui savent écouter dans l’espoir qu’ils seront entendus pour que les choses changent en France : il ne reste plus qu’à prendre intelligemment la véritable dimension d’un évènement aussi marquant et à se mettre en action.

Librement !
Philippe S. Robert
http://sully1.typepad.com
02400 FRANCE
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :