25 septembre 2022

Une pièce de Voltaire sous protection policière

Remember : En 1994, le metteur en scène Hervé Loichemol avait dû renoncer à présenter Mahomet ou le fanatisme. La communauté musulmane de Genève s'était alors mobilisée pour que le texte soit retiré de la programmation des festivités organisées à l'occasion du tricentenaire de la naissance de Voltaire.

Onze années plus tard, la polémique n'est pas retombée. Le texte est plus que jamais jugé blasphématoire et insultant par les défenseurs de l'islam. Le maire de Saint-Genis- Pouilly, Hubert Bertrand, a dû demander des renforts des gendarmes mobiles pour éviter que des incidents n'éclatent lors de la lecture de la pièce de Voltaire organisée hier soir au Centre culturel Jean-Monnet.

 

 

13 décembre 2005

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :