7 février 2023

La bonne et la brute

Ainsi dans son premier discours après les résultats, la très bonne Madame Royal n'hésitait pas à attaquer d'emblée Nicolas Sarkozy en ces termes : « ceux qui pensent que l'on peut réformer la France sans la brutaliser… » et plus loin : « nombreux…à ne pas vouloir d'une France dominée par la loi du plus fort ou du plus brutal et verrouillée par les puissances de l'argent… »

Ça promet pour le débat télévisé entre les deux candidats…Madame Royal jouera la faible femme si douce, si aimable, agressée par une « brute ». Ça lui évitera de parler programme et concret…

La violence faite aux femmes a d'ailleurs été l'un des sujets développés par certains de ses porte-paroles le 22 avril au soir. Á les entendre, elle allait innover en la matière. Elle ignore sans doute ou feint d'ignorer les progrès réalisés dans ce domaine sous l'impulsion, en grande partie, de Nicoles Sarkozy, avec, notamment, l'éloignement du conjoint violent alors que c'était la victime qui devait quitter le domicile conjugal auparavant, y compris quand le PS était au pouvoir.

Pour se rafraîchir la mémoire sur l'angélique Ségolène Royal, relire ce point paru dans RTV :

https://www.resiliencetv.fr/modules/news/article.php?storyid=1986

Autre accusation de brutalité, avec accusation voilée de racisme en prime cette fois, sur le site des Jeunes avec Ségolène Royal : « elle veut donner leur chance à tous les enfants de la République alors que Nicolas Sarkozy veut faire le tri entre les « bons » et les «mauvais » jeunes ». Ils ont vu ça où ? Nicolas Sarkozy aurait-il fait cette différence lorsqu'il dit vouloir donner une formation cohérente à tous, par exemple. Ou établir des crèches d'entreprise pour rendre la vie des couples et des enfants plus facile. Ou lorsqu'il décline des propositions concrètes pour aider les familles ? Avec une aide dès le premier enfant. Aucune trace d'une quelconque discrimination.

Alors où ?

Du sexisme bêta on en trouve toujours chez les « jeunes avec Ségolène Royal » : parmi les 10 raisons pour voter pour la candidate on trouve cette perle : « et puis…une femme Présidente de la République, il serait quand même temps, non… » Quel argument de poids !
http://www.segosphere.net/cs/

Autre proposition sur ce site : un SMIC à 1500 €. Chiche !

Quant à Arnaud Montebourg, remis de son carton jaune, il s'émeut qu'Arlette Laguiller, qui qualifiait Ségolène Royal de « moins pire » le 19 avril, http://www.lutte-ouvriere.org/pub/met-al.php demande à ses électeurs de voter pour sa candidate. Et il brocarde Nicolas Sarkozy dont il dit : « Nicolas Sarkozy, c'est le verrouillage, la confusion des pouvoirs, c'est le danger de l'arbitraire et de l'abus de pouvoir… ».
Propos vagues, non étayés, bien entendu. http://www.desirsdavenir.org/index.php?c=sinformer_actualites&actu=1658

Et si Nicolas Sarkozy n'est pas accusé en clair de brutalité, il l'est pourtant car qui est coupable « d'arbitraire et d'abus de pouvoir… » ne peut être qu'une brute. De plus, il serait, dit-il, « l'élu d'un ghetto de riches qui n'a rien à voir avec ce qu'est la France.. » Il est vrai que le couple Royal Hollande, qui percevrait quelque 60.000 € mensuels, fait partie des pauvres !

http://www.segolenades.com/segolene-royal/les-revenus-du-couple-royal-hollande-400000fmois/

Autrement dit il y aurait en France 31,11% de brutes, riches et qui n'ont rien à voir avec ce qu'est la France ! Et on croyait que Ségolène Royal voulait « rassembler les Français » ! Et qui parle pourtant de « France du respect »….Sauf pour les près de 12 millions de Français qui ont choisi Nicolas Sarkozy…

Lorsque la candidate est enfin arrivée au QG socialiste à Paris, tout sourire derrière elle l'un de ses chefs de campagne qui donne aussi dans l'angélisme, international, cette fois. Il s'agit de Jean-Louis Bianco qui a fait partie des signataires d'une pétition appelant à verser des fonds au Hamas, organisation terroriste qui prône attentats, kidnapping d'Israéliens, refusant de reconnaître un Etat membre des Nations unies. Et vient de sortir du « gouvernement d'union nationale » palestinien qui n'avait d'union que de nom…Et il jure ses grands dieux qu'il n'a jamais rencontré de Palestinien proférant le moindre mot de haine contre des Israéliens qui, brutes, aux aussi, refuseraient de prendre la main tendue…Sans doute n'a-t-il jamais entendu parler des milliers de roquettes Quassam qui s'abattent sur Israël depuis Gaza…et peu lui importe que l'ancien syndicaliste et ministre de gauche de la Défense d'Israël vient de dire qu'il y en a assez de fermer les yeux sur six ans de tirs de roquettes palestiniennes contre des populations civiles israéliennes.

Pour se rafraîchir la mémoire, relire :

https://www.resiliencetv.fr/modules/news/article.php?storyid=1553

Et, toujours dans le domaine de l'international, souvenons-nous que la candidate estime que la justice chinoise est un modèle…de rapidité ! Et n'y a donc vu aucune brutalité !

23 avril 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :