7 février 2023

Déplacer la mosquée du Mont du Temple

Je suis de plus en plus pour le déplacement, pacifique, de la mosquée du Mont du Temple vers le côté “palestiniste” comme L’Unesco avait déplacé les grandes statues pharaoniques des temples d’Abou Simbel lorsque Nasser fit édifier le nouveau barrage d’Assouan…

Pourquoi faire ? Ajouter de l’huile sur le feu ? Non, l’ét(r)eindre justement…  Rendons-nous à l’évidence: la présence, colonialiste, de cette mosquée sur les ruines du second temple de Salomon détruit par les Romains, ne fait qu’envenimer les revendications musulmanes sur un territoire politiquement juif vieux d’au moins mille ans avant JC et qui donc n’est pas le leur puisque Mahomet n’arriva que bien plus tard (6ème siècle après JC) et l’on peut se demander comme il aurait pu aller dans une contrée dominée à l’époque par les Byzantins.

Mais peu importe, la présence de cette mosquée, aujourd’hui, est un venin qui empoisonne tout le monde : ainsi, quand j’y étais fin juin, nous n’avons pas pu aller le visiter parce que seuls les musulmans y ont droit, alors que ceux-ci peuvent fort bien aller sur les lieux chrétiens et mêmes juifs s’ils ne sont pas extérieurement marqués, la police n’est pas bien regardante au faciès plutôt en matière de sécurité grâce aux portiques à l’entrée du Mur des Lamentations.

Mais pour monter sur l’esplanade, ll faut attendre quelques exceptions  (comme se glisser, illégalement, par un escalier escarpé à partir du Mur, et encore, ou attendre une fête juive d’importance) mais là le courroux orchestré par des préposés à la haine se déclenche côté palestinien.

Par ailleurs pour avoir une vue sur tout Jérusalem on se trouve obligé d’aller au-dessus du Mont des Oliviers alors que sur l’esplanade on aurait déjà une excellente perspective.

Plus essentiellement, cette présence de la mosquée (comme celle surplombant le temple de Louxor en Égypte) exprime une domination qui m’agace au plus haut point, surtout provenant d’adeptes qui n’ont de cesse de réclamer la liberté de prier partout et le refusent là en haut du Mur et partout ailleurs lorsqu’ils sont dominants…

Aussi il faudrait que cela cesse. Cette mosquée pourrait être déplacée vers Ramallah, elle permettrait d’ailleurs à nombre de musulmans qui ne veulent pas entrer dans Jérusalem d’y aller, ce serait une réelle opportunité économique, et en plus cela permettrait de voir la question de Jérusalem Est sous un mode plus apaisé s’inscrivant dans un plan plus global pour une paix durable.

En tout cas il faut désamorcer cette bombe à retardement puisque les Palestiniens ne peuvent pas le faire d’eux-mêmes. Ce déplacement pourrait fort bien s’effectuer sous l’égide de l’UNESCO comme il avait été fait pour les statues du Nil.

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :