2 février 2023

Selon que vous serez mort juif ou musulman…

SOS racisme et d'autres officines, s'offusquent immédiatement, en appellent mécaniquement au racisme à la mobilisation dénoncent un climat "électoral délétère", bref, montrent du doigt non seulement Le Pen mais aussi Sarkozy puisqu'en parlant de "climat électoral" les agitateurs patentés de ces officines savent ce qu'is veulent faire passer comme message…depuis que Sarkozy a eu le "malheur" de parler d'identité nationale et d'immigration.

Et là, pour cette dernière profanation, il n'est pas question d'ivrogne, de déséquilibré, on attaque bille en tête dénonçant un "ennemi de l'intérieur" pour paraphraser quelqu'un qui aime bien, lui, les moutons dans les baignoires ; le fait que parmi toutes les attaques anti-racistes de l'année 2006 les actes antisémites arrivent en tête n'effleurent évidemment pas nos savants qui ont de toute façon l'excuse en bouche bien trouvée, celle du conflit judéo-arabe ; on pourrait rétorquer que la mise à mort, par centaines, d'irakiens, d'afghans, de soudanais au Darfur, effectuée par des prétendants de l'islam radical, le fait que dans certains quartiers les "autochtones" baissent les yeux et rasent les murs lorsqu'ils croisent des bandes de jeunes trublions qui se déhanchent comme sans doute les S.A le faisaient dans les années 30, sont autant de facteurs qui peuvent également expliquer les actes de certains… Mais non, l'analyse se fait d'un côté : lorsqu'il s'agit d'un acte islamiste ou antisémite c'est nécessairement d'origine sociale ou éthylique, lorsqu'il s'agit d'un acte anti-musulman c'est nécessairement raciste et sarkoziste puisque Sarkozy s'est "lepenisé" selon Robert Badinter…

Voilà où nous en sommes au Frankistan.

20 avril 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :