8 mai 2021

Burkini ou la pression relativiste islamo-gauchisante

Heureusement les masques tombent à écouter sa pseudo styliste "créatrice" rendre synonyme cette cage en latex du SM islamique avec la liberté, soutenue sans rire par une animatrice enragée de la BBC interviewant le maire de Nice voulant lui démontrer qu'il impose son "préjugé" (alors qu'elle pas du tout) sans oublier la pétitionniste professionnelle Catherine Haas parlant de "honte", et tant d'autres encore, faisant feu de tout bois pour imposer l'ordre de l'oligarchie étatico-relativiste soucieuse de revivre la Rome multiculturaliste avant que celle-ci ne s'effondre sous vide.

On verra bien ce que décidera le Conseil d'Etat. Mais nous sommes bien à la croisée des chemins: soit nous acceptons l'inacceptable, soit force reste à la loi surtout si elle s'appuie sur la liberté objective celle de l'affinement de soi qui ne la confond pas avec l'emprisonnement.

Que les hommes adeptes de cette secte se mettent en cage et l'on en reparlera ; la voie moyenne étant cependant de faire comme pour le nudisme : un endroit réservé pour cela. Ce serait assez judicieux d'ailleurs car je vous fiche mon billet qu'elles n'iront pas, soucieuses de provoquer là où l'on ne veut pas d'elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :