14 août 2020

“Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté”

4_c99ab357a0c696644d623a51e948a419

Le 20 janvier 2017, sur BFMtv et à l’occasion de la prestation de serment du 45ème président des Etats-Unis, la spécialiste reconnue des Etats-Unis d’Amérique favorable à Donald Trump, Evelyne Joslain, a osé s’exprimer à visage découvert ce qui lui a valu d’être manu militari exclue du plateau:

“Je pense qu’il [Barack Obama] était plus musulman dans son coeur que chrétien. Il n’a pas voulu prononcer le terme d’islamisme radical, ça lui écorchait les lèvres. Je pense que dans son coeur, il est musulman, mais on en a terminé avec lui. Dieu merci (…) Barack Obama, franchement, il fait partie des gens qui détestent l’Amérique. Il a servi son idéologie mais pas l’Amérique”.

Fortes paroles amplement justifiées par les faits de la part d’une historienne connaissant son sujet à fond et dont je vous recommande la lecture du dernier ouvrage (juin 2016), d'une parfaite honnêteté intellectuelle à l’image de son auteure, dont voici les dernières lignes de la conclusion selon moi d’une grande hauteur de vue :


41h8L2GxhTL__SX312_BO1,204,203,200_

“Avec un président Trump, les Américains auront du reste une chance de voir enfin juger les scandales de Barack Obama et d’Hillary Clinton et de redresser, en partie au moins, les torts faits au pays. Et on espère que son exemple donnera une impulsion saine aux peuples européens pour qu’ils secouent la monstruosité bureaucratique de Bruxelles. Voter Trump n’est pas sans risques : il est certain que, même s’il détaille mieux ses projets au cours de l’élection générale, il y aura toujours la fameuse imprévisibilité du Donald, donc la possibilité constante d’être déçu ou surpris (…) Voter Trump, c’est voter pour un président de réparation et de transition. C’est peut-être un saut dans l’inconnu, mais il n’y a pas d’autre alternative. Alors, avec Trump, pour le meilleur et pour le pire !”

Et voici de quelle obséquieuse façon le directeur général de la chaîne BFMtv, Hervé Béroud, a justifié l’expulsion du plateau de Mme Joslain : “Ce sont des propos scandaleux. On lui a demandé immédiatement de quitter le plateau. Pour nous, ce sont des propos inacceptables sur notre antenne. On les condamne fermement”.

Mme Joslain a donc pris le risque de n’être plus invitée nulle part pour avoir publiquement dit une vérité que la nouvelle devise républicaine, liberté, égalité, fraternité, dhimmitude, réprime sévèrement ! Ce fut d’ailleurs déjà le cas de Guy Millière qui, privé de toute possibilité d’expression libre, a dû récemment s’expatrier aux Etats-Unis sans grand espoir de retour…

Librement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *