29 octobre 2020

Le nouveau Moyen-Âge sera-t-il totalitaire?…

Il faudrait tout d'abord éclaircir quelques points à propos de "l'ancien" Moyen-Âge: il semble discrédité par la Vulgate issue du faux progressisme scientiste productiviste et communiste parce qu'il n'y avait pas le tout-à-l'égout l'eau courante les congés payés que l'on brûlait des sorcières et menaçait du même sort Galilée, que l'on ne lisait pas assez Aristote (Descartes pensait, lui, qu'on le lisait trop en particulier sa "physique".…) ; sauf qu'il n'y a pas si longtemps (et même encore aujourd'hui) l'on a bien plus tué massacré gazé brûlé (des livres aussi) étouffé fusillé au nom de chimères politiques auréolées de "socialisme scientifique"  (BHL regrettant que le PCF n'ait pas assez lu Lénine) et de "science allemande" censée "purifier" un "sang" supposé supérieur …

Aujourd'hui, du haut de cette binarité noircissant ou embellissant le passé comme le futur il s'avère que dans le présent plus de deux milliards de personnes sur Terre n'ont toujours pas d'eau potable alors que l'on dépense sans compter pour pondre en urgence des rapports sur le climat à venir en…2100… Au lieu de créer de réelles alternatives en vue d'améliorer, en permanence, notre quotidien plutôt que ces économies de bouts de chandelle hypocrites (visant l'avion la voiture et la viande) comme le critique dans Empty gestures on Climat Change.

Il faudra bien un jour faire les comptes, peut-être d'ici quelques années, lorsque l'atmosphère étouffante à la Lyssenko se sera quelque peu évaporée sous les coups de boutoir du réel observé et non pas hypothétique, à moins de décréter que le réel n'existe plus hors du modèle catastrophiste actuellement dominant.

 

Car ce qui semble tout de même éminemment ridicule aujourd'hui est bien de voir d'anciens thuriféraires de ces chimères massacreuses d'antan se recycler à la hâte pour condamner un "Système" qui semble être le seul capable pourtant de créer les solutions susceptibles d'améliorer le sort de l'Humanité en général, de la France en particulier (dont la "vocation spirituelle" reste fondamentale pour combattre et réaliser) or ce système tant décrié ne vient pas de rien, il n'a pas surgi d'un coup et ne provient pas principalement de la physique et mathématique grecque (même revisitées par les savants babyloniens perses mésopotamiens kurdes ouzbecks du temps de l'islam comme Al-Khwarizmi travaillant sur Euclide) mais plutôt de cette liberté de pensée et d'entreprendre (qui donna un François Viète précurseur de l'algèbre nouvelle) acquise également par la théologie chrétienne réfléchissant à l'ombre de Jérusalem et Athènes, et parfois contre l'Église, en particulier sur la signification de la liberté, à commencer par tous les débats autour de l'apocatastase.

Toutes ces réflexions théologiques qui assaillent l'ancien Moyen-Âge au-delà du "chaos" politique tiraillé entre République Monarchiste et République Ecclésiastique, entre théocratie et monarchie républicaine constitutionnelle, ne semblent pas se greffer comme des corps étrangers à une société supposée affamée en constance, composée d'illettrés, et qui aurait été abrutie écrasée voire castrée par le christianisme et étouffée aliénée par la monarchie mais libérée délivrée par l'islam l'Encyclopédie le marxisme et "la société de consommation"

Ce simplisme de type néo-léniniste et/ou hyper-échangiste (avec le global care comme cache-sexe) empêche de plus en plus ouvertement de parler ici et là du fait de ses nouvelles milices prétendant agir au nom de la Terre (bientôt au nom du Cosmos ou le Retour vers une théosophie illuministe dans lequel baignait déjà le nazisme ce précurseur de l'écologisme) le tout noyé dans la fausse complexité affichée ici et là, par une littérature bien plus ampoulée que savante ; ce qui explique alors bien pourquoi des régimes comme le kohmeynisme en Iran, l'internationale islamique palestiniste, et le post-maoïsme en Chine, ont relativement bonne presse dans cette mentalité postmoderne et déconstructionniste au sens littéral de ce terme qui efface jour après jour la notion de liberté (et aujourd'hui celle d'altérité) au profit d'un monde littéralement sans queue ni tête, tel un défilé d'images sans scénario ; sauf qu'en réalité les néo-léninistes et leurs partenaires hyper-échangistes (dont les alter-islam, présents y compris dans la Chambre des Lords anglais) s'organisent de mieux en mieux en une sorte de NEP nouvelle mouture à coup de "green washing" émergeant tels des icebergs immenses en ces firmes totalitaires (façon expansion rebellion, Oxfam, Soros, Greenpeace, OCI…) pires en opacité à celle dudit "État profond" dénoncée d'autant plus hypocritement qu'elles affichent toutes un visage d'ange.


 

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :