23 septembre 2020

Le délire sadique continue: “ami, entends-tu?”

Contre l’évidence des vrais chiffres (le taux de mortalité n’atteignait pas 1% mondialement au plus fort de la crise en mai les enfants ne sont pas touchés, les plus de 65 ans oui, et les cas mortels touchent plutôt au-dessus de 85 ans, enfin les pays les plus confinés ont eu le plus de morts) les sadiques du techno-scientisme et de l’hyper-échangisme affairiste persistent et signent malgré le Lancet-Gate et l’Oxford-Recovery-Gate (en attendant le France Gate il suffit de lire Perronne et les “25000” morts que l’on aurait pu éviter…).

Et ils font actuellement gonfler les chiffres des États républicains pour faire chuter Trump, Novembre approchant (ils font pareil au Brésil des vidéos circulent montrant l’énormité du mensonge ce qui oblige les médias aux ordres d’aller au feu) tout en confondant sans le dire nombre de cas positifs et malades alors qu’une récente étude montre que même dans ce cas à moins de 100.000 copies ARN le virus ne peut pas être contagieux comme l’explique très bien Silvano Trotta.

Il s’agit déjà de justifier le confinement qui a tué bien plus qu’il n’a sauvé, on le sait de mieux en mieux maintenant comme le démontre le docteur Scott Atlas de l’Institut Hoover) si l’on comptabilise en plus tous ceux qui ne sont pas soignés, qui ont vu leur durée de vie diminuer, les secondes vagues sont plutôt de cette nature comme l’explique Radio Québec, sans compter tous les suicidés.

D’où la nécessité de continuer à faire peur. Mais dans ce cas pourquoi ne pas avoir continué le confinement ? C’est que dans les pays pas encore tout à fait totalitaires confiner également la vérité n’est guère possible à moins de sommer les GAFAM d’accentuer la police politique comme Twitter le fait avec Trump lorsque celui-ci annonce que les souillures de statues ne seront plus tolérées (ce qui est hallucinant).

Une infirmière au service des urgences de l’hôpital Edouard Herriot à Lyon m’a raconté avec beaucoup de colère contenue dans sa voix que ce qui explose ce n’est pas le nombre de Covid mais d’accidents de jeunes motards déconfinés et de suicidés.

En fait nous avons plutôt affaire à une vaste répétition générale visant à l’instauration d’un autre confinement plus global et durable celui lié au climat qu’il s’agirait de “sauver” (malgré le Climatgate) la Covid-19 en étant l’un des symptômes selon les médias aux ordres; l’affairisme des éoliennes inutiles, le fait de plomber le nucléaire, la campagne anti-diésel, tout concourt pour en appeler à un confinement “volontaire”: l’idéal serait qu’il soit ratifié par Référendum comme le propose Macron, ce qui est possible, les moutons de Panurge en redemandent, il suffit d’observer le nombre de gens qui portent un masque complètement inutile hors hôpital et hors maladie (les asymptomatiques n’étant pas contagieux cela se sait maintenant) pour comprendre dans quel degré de non sens de délire au sens hystérique défini par Pierre Janet (rétrécissement du champ de la conscience) nous sommes tombés.

A cela s’ajoute la morbidité contre l’Histoire, incapable de justement relativiser, contextualiser, quitte à établir un petit écriteau devant certaines statues rappelant justement cette nécessité de ne pas faire de l’anachronisme, ou alors allons-y demandons des comptes aux Romains, exigeons que Mélenchon s’excuse pour le Goulag et s’agenouille devant…devant quoi?… Ben oui il n’y a même pas de Mémorial pour les Victimes du Communisme comme c’est bizarre ; et où s’agenouiller pour s’excuser à propos du Vel’d’Hiv’? Et Sarah Halimi qui est morte comme une chienne, et tous ces gens poignardés, obligeant les gens peureux de porter en plus du masque quelques versets à réciter pour croire que l’on est musulman puisque certains “déséquilibrés” font le tri ainsi.

L’intersectionnalité du délire voilà où nous en sommes : avide de vide via la Covid.  Il est temps de dire stop. Et d’organiser une belle et vigoureuse manifestation contre tout cela, même si la Milice sera là.

Sauf que nous chanterons : “ami entends-tu...).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :