3 août 2020

F.I, R.N (etc) : La mode du harakiri

À ceux qui par exemple déboulonnent les statues de Christophe Colomb demandons leur, fissa, de repartir dans leurs pays d’origine: Europe, Afrique, Asie, Amérique du Sud et Centrale car bien sûr leurs parents et grands parents étaient venus aux States, en France et ailleurs uniquement pour empêcher les “peaux-rouges” et autres “aborigènes” à préserver leur “identité” et non pas pour surtout fuir famine, misère, et bigoterie. D’ailleurs pourquoi tant de gens veulent-ils se “réfugier” dans des pays au “racisme systémique”? Seraient-ils maso ?…

Il faudrait dire aussi au Président algérien qu’il rembourse le coût des hôpitaux routes écoles bâtiments construits sous la présence française (et ceux qui les construisaient n’étaient pas esclaves ou dhimmis comme sous les Turcs); il faudrait qu’il s’excuse auprès des Berbères et des Juifs qui ont vu leur présent et avenir spolier au nom du “nationalisme et du socialisme arabe”, il faudrait qu’il s’excuse auprès des dizaines de milliers de Harkis et de Pieds-Noirs qui ont été massacrés égorgés (ce qui n’a rien à voir avec les enfumades qui étaient les pratiques de guerre de l’époque aussi déplorables soient-elles, autant dans ce cas hurler contre les massacres opérés par les musulmans lors de leurs conquêtes, des Croisés contre les Juifs lors de la prise de Jérusalem conquise par les Arabes qui eux-mêmes…etc, etc, etc, ne parlons pas des Romains, Assyriens, communistes chinois encore aujourd’hui..).

Il faudrait que le président algérien s’excuse auprès de tous ces gens dont les (petits-)enfants crient aujourd’hui leur détresse dans les rues  non pas de Paris mais d’Alger; il faudrait aussi qu’il demande également réparation aux amis de Mélenchon et des “porteurs de valise” car ce sont eux qui ont conseillé ses prédécesseurs pour étatiser et corrompre à outrance faisant de l’Algérie un importateur brut en tout. Il faudrait enfin qu’il remercie l’Administration française qui depuis Napoléon III a tout fait pour empêcher au même titre que les Oulémas (payés par les Saoud, déjà) que les francophones mais aussi les arabophones laïcs puissent en 47 en 58 en 62 construire une Algérie plurielle dans laquelle tout le monde aurait eu sa place.

Aujourd’hui, la gauche, comme la droite au fond (RN compris) se font harakiri sous nos yeux (guère étonnés) malgré quelques rouspétances de la FI et du RN car dans l’ensemble ils ont déjà tous avalisés “l’écomédicocrature” qui fait croire que nous vivons “en même temps” une catastrophe écologiste et sanitaire alors que “la canicule” annoncée pour ce mois de juillet se fait encore attendre (“mais cela n’a rien à voir la météo et le climat !!!” Quand cela les arrange bien sûr…) et qu’il est de plus en plus confondu, sciemment, nombre de cas et nombre de malades (est-ce que les hospitalisations explosent?…).

On peut bien sûr comme au Brésil  (au Portugal) gonfler les chiffres d’hôpitaux, ou en appeler à des trains médicalisés et des hôpitaux de campagne alors que les lits des cliniques privés restèrent vides comme vient de le dénoncer un rapport interne des pompiers…

Sans parler du nombre désormais conséquent d’études qui viennent tout juste de sortir et démontrent l’efficacité, réelle, du protocole Raoult comme ne cessent de le rappeler les docteurs Perronne et Violaine Guérin… Voit-on les responsables politiques demander des comptes, hormis une courageuse députée LREM membre d’ailleurs du collectif “Laissons les médecins prescrire” animée par Violaine Guérin? Que nenni…

Certes, les responsables du RN ne se sont pas agenouillés lorsque l’hystérie amalgamant fait divers (dramatique) et racisme battait son plein, mais ils portent tout de même un masque, signe par excellence qu’ils acceptent eux aussi cette dictature nous infantilisant alors que se laver la main et ne pas faire la bise ou serrer la main lorsque l’on est enrhumé et/ou grippé était une tradition. Il est d’ailleurs hilarant d’observer que la seule question qui obsède les “journalistes” lors du point de presse de la Maison Blanche est de demander “quand” Trump mettra lui aussi un masque (alors que les asymptomatiques ne sont pas contagieux en réalité comme l’indiqua une courageuse chercheuse de l’OMS vite réprimandée il est vrai) ce signe évident d’une néo-pénitence corde au cou d’agenouillés attendant de se faire “zigouiller” par leurs alliés de circonstance : BLM, BDS, (BFM CNN aussi). Alors que de plus en plus de “gens de couleur” refusent d’être enfermés dans leur origine, d’autant que cela créé en plus toute une administration qui les maintient, pour justifier son existence, dans un état permanent d’infériorité (en brisant les familles avec le Welfare State comme l’explique Jason Riley, Thomas Sowell, au lieu de les former comme le font aujourd’hui les Charter Schools…)

Mais fort de cette ambiance générale qui a créé un pur amalgame (Covid=réchauffement= privilège blanc) les écolos à la manœuvre, qui ont autant à voir avec la vraie écologie que Louis de Funès avec la vraie gendarmerie, se la jouent maintenant sauveurs non pas de l’Humanité bien sûr mais de cette nouvelle production multi-genre de “neutres”, les ni-ni, guimauve, cire, pâte à modeler. Problème pour Mélenchon: le vernis. En rouge ou en vert ? Mélenchon (bolivariste) propose les deux, Jadot plutôt les 50 nuances de vert bien sûr, plus une cerise rose, de quoi plaire dans les salons parisiens tenus encore par les créatures façon Hidalgo, Faure et Hamon.

Le RN, lui, et ses dirigeants masqués jusqu’aux cheveux (enfin vivre comme si l’on était déjà sous joug wahhabite!) se rallie de fait à l’OMS et à Big Pharma (l’a-t-on au moins entendu défendre les médecins demandant la liberté de prescrire?) tout en éliminant comme d’habitude tous ceux qui n’acceptent pas sa férule, faisant tout pour ne jamais arriver au pouvoir bien sûr, ah qu’il fut bon de danser le soir de sa défaite après s’être empêtrée dans des dossiers alors que dans un débat présidentiel tout doit être appris par coeur (ce qui ne veut pas dire réciter); s’il s’agit de se rallier à De Gaulle autant au moins apprendre de lui comment il construisait ses discours et tenait une conférence de presse.

L’opposition “mainstream” se fait donc ainsi harakiri, déjà en acceptant les signes de l’infériorisation, la nouvelle dhimmitude est bel et bien en marche ! Il reste encore un espoir, non pas nécessairement un Poutine, mais déjà en effet que les millions d’abstentionnistes puissent être touchés par un programme  salvateur digne de ce nom c’est-à-dire à même de leur redonner confiance au lieu de continuer à les infantiliser créant stress dépression effondrement économique et politique. Nous en sommes là. Qui “nous”?…

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail